Bannière Salon Beige

Partager cet article

Science

Chloroquine: un médecin dit STOP!

Chloroquine: un médecin dit STOP!

Un médecin s’en prend aux décisions du gouvernement sur la chloroquine:

 

Partager cet article

3 commentaires

  1. Mon cher docteur je comprends très bien, ceux qui sont aux manettes sont des nazis qui préfèrent laisser mourir des gens plutôt que de les soigner parce qu’ils doivent être cul et chemise avec les labos qui n’auraient rien à gagner à vendre de la chloroquinine. Quant aux politiques avec tous ces morts en plus cela fait des retraites en moins à payer, c’est tout bénéf, voilà où on en est quand on a un abruti à la tête de l’état!

  2. Je ne peux que reprendre un de mes commentaires d’hier :
    Ce médecin est, comme le Pr Raoult, destiné à essuyer les torrents de boue médiatique et les sarcasmes hautains de ses “cons-frères” des allées du pouvoir et des lobbies pharmaceutiques.
    Cette analyse démontre les mécanismes déjà en route pour discréditer la chloroquine. Celle-ci a, semble-t-il, un rôle de traitement des premiers symptômes et non des malades en réanimation. Si le ministre de la santé vient d’annoncer, grand prince, qu’elle va être utilisée en milieu hospitalier sur des malades gravement atteints, la raison est évidente : discréditer l’action de la chloroquine (“on vous l’avait bien dit”), ainsi que le Pr Raoult, voire le poursuivre devant les tribunaux pour mise en danger de la vie d’autrui. Alors que le Pr Raoult a associé la chloroquine à un puissant antibiotique pour soigner les patients dont les poumons sont attaqués par le virus.
    Mais ce ne sera qu’un coup tordu et un mensonge d’État supplémentaire sur la longue liste des exactions de JUPITER, ses séides et ses godillots, commises au détriment de la plébe des Gaulois réfractaires…

  3. Parfaitement écoeurant. Démonstration est faite qu’on laisse mourir sciemment les gens.

Publier une réponse