Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Chirac dans les choux… de Bruxelles

Chirac a critiqué mardi la Commission européenne, qui "ne donne pas le sentiment de défendre les intérêts de l’Europe". En effet, évoquant les suppressions d’emplois par l’entreprise Hewlett-Packard, il s’est demandé s’il est "légitime et normal que la Commission se désintéresse d’un problème" comme celui-là. Il a décrit une entreprise "gagnant beaucoup d’argent" et "prenant des décisions à fortes conséquences sociales sans que l’Europe, l’Union européenne, c’est-à-dire en réalité la Commission, ne s’estime impliquée, concernée ou n’estime avoir quelque chose à dire". A noter que le président avoue que la Commission possède les pleins pouvoirs dans cette Europe : le président français critique car il ne peut agir. La France n’est donc plus souveraine…

"L’une des raisons qui explique le désaveu actuel de l’Europe c’est ça (…) La vocation de l’Europe et des institutions européennes, c’est aussi, je dirais surtout, de défendre l’Europe, les intérêts économiques, financiers, sociaux de l’Europe". A quoi joue M. Chirac ? Fait-il exprès ? En voulant, contre le peuple, faire entrer la Turquie dans l’UE, le Président sait-il que la Turquie -où les conditions financières sont avantageuses (salaires, impôts sur les entreprises…)- est prête à accueillir toutes les entreprises comme Hewlett-Packard ? Chirac croit-il pouvoir faire croire aux Français qu’il respecte ainsi leur ‘Non’ du 29 mai ?

Michel Janva

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cet émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!