Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Valeurs chrétiennes : Culture

Chartres, défigurée ?

Chartres, défigurée ?

Un projet prévoit d’emprisonner la cathédrale par une dalle en pente. La cathédrale, visible depuis des kilomètres comme le savent les pèlerins qui traversent la Beauce, sera enlaidie par ce projet architectural moderne qui décevra non seulement les pèlerins à leur arrivée, mais aussi les habitants et les touristes.

Un espace de 2,4 hectares accueillera le centre d’interprétation de la cathédrale, sur ce site classé par l’UNESCO. Coût des travaux : 23,5 millions d’euros.

Hélas, la Commission nationale des monuments historiques a tout approuvé, rien ne s’oppose au lancement du chantier.

La Tribune de l’Art alertait sur ce sujet :

En général, un équipement est construit pour répondre à un besoin. Le contenu est défini avant de chercher ou créer le contenant. Ce type de considération n’intéresse pas Jean-Pierre Gorges, le maire bâtisseur ! La cathédrale lui échappe car elle appartient à l’État. Qu’à cela ne tienne, on ira chercher les visiteurs pour leur permettre d’« interpréter » ce qu’ils auront vu ou ce qu’ils iront voir. Mais avec quelles œuvres ? Malheureusement pour lui, celles-ci, comme les morceaux du jubé ou le trésor, appartiennent à l’État qui va les réinstaller dans la chapelle Saint-Piat.

Il n’y a rien, ou presque à mettre dans ce centre, il faudra donc créer du « multimédia », des animations, des attractions autour du concept de cathédrale. Il s’agit même de suivre les fouilles « en direct », les archéologues travaillant sous le regard des visiteurs. On avoue, là, avoir du mal à comprendre. Car pour construire ce centre, il faudra déjà avoir fouillé (on ne construit pas pour fouiller ensuite). En admettant même qu’il puisse rester encore des vestiges archéologiques à explorer, les fouilles sous le regard du public – également les samedis et dimanches donc – n’auront forcément qu’un temps. Et que fera-t-on lorsque tout aura été fouillé ? On organisera de faux chantiers de fouilles, avec des acteurs jouant le rôle des archéologues ? Tout cela est purement et simplement grotesque.

Pour abriter cela, un projet a déjà été retenu, dû au cabinet d’architectes nantais Forma6 qui a même obtenu l’accord de la Commission nationale des monuments historiques section « abords » ! Une espèce de dalle minérale qui monterait en s’éloignant de la cathédrale et dont les côtés sont entièrement vitrés (ce qui occasionnera une luminosité peu compatible avec le multimédia, et encore moins avec la conservation d’œuvres d’art fragiles). Cette architecture, qui ressemble vaguement à celle d’un parking, est d’une médiocrité effarante, en face d’une des plus belles cathédrales du monde.

[…] Il s’agit d’un projet mégalomane et creux, cher et stupide. Comment le ministère de la Culture peut-il se prêter à pareille mascarade et y participer financièrement au détriment des travaux de restauration urgents nécessaires un peu partout ?

Il y a une pétition en ligne contre ce projet.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

15 commentaires

  1. Encore une horreur subissant le parisianisme , trop proche géographiquement . On saura faire la différence entre une merveille éternelle et une horreur passagère mais sans vie , sombre , désincarnée et déshumanisée.

  2. Trop d’élus nous font les poches pour gâcher la France. Ces millions seraient mieux utilisés à entretenir nos cathédrales.

  3. Quand il ne regarde plus Dieu, l’homme se regarde lui-même. Et comme il a aussi ôté Dieu de lui-même, ce qu’il voit et reproduit, c’est la laideur et le vide.

    • Bien dit, Ode ! Pour moi, il n’y a pas de problème : ce qu’une volonté politique a décidé de détruire, une autre volonté plus respectueuse de notre patrimoine et de notre culture pourra le reconstruire !

      Dans le cas présent, cette piste d’atterrissage (comme le dit si bien Duport) est bien une destruction, la retirer sera une reconstruction…

      Peut-être qu’un jour on proposera aux chartrains de raser la cathédrale afin de reconstituer l’antique forêt gauloise des Carnutes ?

  4. Cela ressemble aux pistes d’atterrissage d’Orly !
    Il faudrait vérifier si le Maire ne possède pas un avion privé…

  5. On serait le 1er avril je n’y croirait pas

  6. Et que font les gens sur la passerelle d’atterrissage? Regardez, vous serez édifiés : ils consultent leur portable !!!!!!!!!!!!!!!

  7. Comment empêcher ce crime de se faire ?

    • Oui, comment empêcher ce crime et ce sacrilège de se faire ? De quel droit un maire pourrait saccager la merveille qu’est la cathédrale Notre Dame de Chartres ?

  8. Ouh faudrait enquêter ; ça sent les pots de vins et commissions à plein nez d élus et copains du bâtiment ! Ça serait pas la première fois en raie publique ….
    quelle horreur ce truc; à faire sauter comme en Corse

  9. Un particulier habitant à côté de la cathédrale de Chartes ou de la moindre chapelle classée monument historique n’a pas le droit de choisir la couleur de ses volets, encore moins d’installer une fenêtre en PVC, tandis que la fenêtre en bois ne devra pas avoir de trop grands carreaux. Avant les travaux, il aura fait une déclaration, et l’architecte des Bâtiments de France vérifiera que le moindre détail s’harmonise avec le monument. Par contre si la mairie ou un service de l’Etat veut construire un grand bâtiment de style moderne aux pieds de ND de Chartes, là aucun problème !

    • Ah, professeur Tournesol, il y avait longtemps que je n’avais plus vu vos commentaires, je suis enchanté de vous relire derechef ! Et ce que vous dites est on ne plus juste…

  10. Une pétition existe contre ce projet :
    https://www.change.org/p/les-chartrains-contre-le-projet-du-clo%C3%AEtre-notre-dame-chartres?j=472534&sfmc_sub=23478071&l=32_HTML&u=66095630&mid=7233052&jb=97267
    Après un départ très lent, le nombre de signataires croît de façon exponentielle.
    Merci de nous soutenir !
    Abbé Bernard Pellabeuf

  11. Signé hier.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services