Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Charlotte d’Ornellas : “La fidélité orléanaise n’est pas physique, elle est spirituelle”

Très belle tribune de Charlotte d'Ornellas [elle-même choisie pour incarner Jeanne d'Arc en 2002 à Orléans] à propos de la triste polémique sur Mathilde et Jeanne d'Arc :

Orleans-presentation-jeanne-2018-mathilde-edey-gamassou_3637503"C’est vrai, Jeanne d’Arc était blanche. Et Mathilde ne lui ressemble pas physiquement. Sur le reste, l’essentiel, aucune candidate ne lui ressemblait plus. C’est l’unique raison pour laquelle elle vient d’être élue (comme toutes celles qui l’ont précédée).

Personne ne s’intéresse jamais, au niveau national, à ces Fêtes Johanniques. Il a fallu attendre la polémique provoquée par les origines béninoises de cette jeune fille pour que les projecteurs se braquent sur une fidélité populaire aussi ancienne qu’exceptionnelle. Depuis, tout le monde commente ce choix sans trop comprendre le contexte particulier de cette élection. Pour qui n’est pas Orléanais, ne pas connaître les fêtes de Jeanne d’Arc n’est pas blâmable… Mais ne pas chercher à mieux les comprendre avant de polémiquer l’est déjà beaucoup plus.

Le fait que Mathilde ait des origines béninoises n’a eu absolument aucun impact ni dans sa candidature, ni dans son élection. À Orléans, c’est Jeanne que l’on remercie, et c’est la France que l’on célèbre. Point barre. Ce rappel vaut également pour les journalistes et hommes politiques qui ont immédiatement relevé – pour s’en réjouir – les origines africaines de Mathilde. Ils sont les premiers à « discriminer », qu’ils le veuillent ou non. 

Car soyons honnêtes jusqu’au bout : la réaction exaspérée de ceux qui ne connaissent pas ces fêtes est à première vue compréhensible, à une époque où l’Histoire de France passe sans cesse devant le tribunal du révisionnisme « antiraciste » ou multiculturel.

Si ces fêtes étaient en effet la reconstitution d’un tableau historique et que la jeune fille était choisie pour ressembler à Jeanne d’Arc, ce choix serait grotesque. Parce que c’est certain : la petite Lorraine n’avait pas d'ancêtre béninois. C’est d’ailleurs ce qui rend le choix d’acteurs noirs – dont le seul rôle est de ressembler à ceux qu’ils incarnent – pour des rôles historiques européens grotesques.

Sauf qu’à Orléans, il ne s’agit pas d’une représentation figée mais d’une transmission. Non, Mathilde n’a pas été choisie par volonté d’imposer le métissage comme modèle. Encore moins pour nourrir un mythe multiculturel en France. Bien au contraire : c’est précisément la culture française, l’héritage intact qui est transmis.

Les exigences pour être choisie sont claires : habiter à Orléans depuis au moins 10 ans, être baptisée catholique, catholique pratiquante, donner de son temps bénévolement pour les autres et avoir compris qui était Jeanne.

Qui est-elle ? Une jeune fille qui a pris la tête d’une armée pour aller faire sacrer le roi de France à Reims, mettre fin à la grande pitié qui régnait dans le Royaume, et libérer Orléans de l’occupation anglaise. Pour une seule raison : « Dieu premier servi ». Ces fêtes ont ceci de particulier qu'elles ont su garder leur sens à travers les siècles, et tout particulièrement au cœur du nôtre qui s’acharne pourtant à le détruire. 

Dans le choix de Mathilde, c’est ce sens-là qui a primé. C’est parce qu’elle le sait qu’elle a été choisie. C’est parce qu’elle en vit qu’elle est parfaitement légitime pour le transmettre. Et son image passera, comme pour toutes celles qui l’ont précédée, car à Orléans, seule Sainte Jeanne d’Arc demeure. Cette ville aurait pu se contenter de faire perdurer des fêtes médiévales folkloriques qui auraient perdu leur raison d’être. Elle a choisi la fidélité d’âme. 

En réalité, cette polémique est bien plus triste qu’odieuse, car elle confond tout. Le multiculturalisme est une idéologie destructrice, et l’immigration massive menace notre pays de dissolution. De là découle une angoisse identitaire légitime que certains s’appliquent à ignorer. Mais il est particulièrement injuste et insensé de faire payer Mathilde pour tous ceux qui ont eu la France sans l’aimer.

On m’a toujours appris que la seule noblesse qui valait d’être transmise et sauvée était celle de l’âme… Je dois bien dire que je peine à trouver cette noblesse d’âme dans la poursuite d’un combat politique (en un sens ou l’autre) qui se fait sur le dos d’une toute jeune fille, dont l’amour de la France est indiscutable et passe par l’admiration sans limite qu’elle voue à notre Sainte Patronne nationale.

La France meurt de la disparition de son âme. Or la fidélité orléanaise n’est pas physique, elle est spirituelle. Depuis 1429. Chaque année depuis cette libération, les habitants rendent hommage à Jeanne d’Arc, coûte que coûte et de manière unique en France, puisque les ordres civil, militaire et religieux sont unis pour célébrer la Sainte, la patriote et le chef de guerre qu’elle fut.

En matière de leçon sur la préservation de l’identité, cette fidélité populaire dont Orléans a le secret devrait générer alentour un peu plus d’humilité…"

Partager cet article

14 commentaires

  1. merci pour ce très beau commentaire ! Prions pour Mathilde et rendons grâce aux habitants d’Orléans, fidèles à l’Histoire de notre Patrie !

  2. Pourquoi l’avoir choisie elle, alors que quantité de jeunes filles pouvaient obtenir ce rôle sinon pour créer une polémique ?
    Nous vivons dans une époque de crispation identitaire, et nous percevons ce choix comme une provocation anti-française. Nous le vivons très mal. Pouvez-vous en tenir compte et penser un peu à nous, Français ? Savez-vous que beaucoup de Français souffrent à cause de l’immigration, ce qui n’est sûrement pas le cas de Mme d’Ornellas ?
    Il serait préférable qu’une autre jeune fille soit choisie. Dans un autre genre, la chanteuse voilée Mennel a eu le bon goût de quitter l’émission The Voice face au malaise et à la polémique qu’elle suscitait.

  3. Ce sont des jeunes personnes comme elle dont la France a besoin. Amoureuses de leur pays et portées par un idéal !

  4. Le mot de la fin est essentiel, merci Charlotte d’Ornellas…
    Nos journalistes sont des grenouilles qui se veulent boeufs, et nos politiques des paons !
    Mais 0 culture, ne surfant que sur la polémique, et évitant le fond….Pauvre Mathilde. Et son papa est très bien dans ses réponses. “Force et Honneur. Et l’âme a Dieu.

  5. Merci Charlotte pour tout ce que vous faites!

  6. Cette grande bourgeoise privilégiée ose nous donner des leçons de morale ? Quand Charlotte d’Ornellas aura passé un mois dans une cité dortoir ( c’est plus dangereux que la Syrie), nous l’écouterons peut-être.
    En attendant, qu’elle retourne à ses cupcakes !
    Marre d’être trahis par ces faux dissidents, ces catholiques-biscottes de droite qui montrent là qui ils sont vraiment.
    Ils se prennent pour des âmes pures et partent secourir les chrétiens d’Orient alors que tant de chrétiens souffrent en France. Mais la France, c’est moins tendance pour se faire embaucher par CNews et valeurs actuelles. Doit-on s’étonner que tant de jeunes se tournent à présent vers le paganisme puisqu’ils sont délaissés par les catholiques avec un certain mépris ? Ce mouvement prend une importance que vous n’imaginez même pas.

  7. La personne n’est pas en question , l’image oui .les protagonistes de cette affaire sont des marionnettes dans les mains des tontons makroutes , le problème n’est pas la personne mais l’image qu’elle véhicule et qui la dépasse.
    alors comme ça c’est soit disant « spirituel » , lorsque Jeanne a chassé les anglois c’était bien racialement anti anglais non ? on ne touche pas a l’explosif de la symbolique sauf a nous interdire d’etre blancs .Pourquoi ne pas laisser les choses logiques a leur place et faire dire ce qu’il n’est pas nécessaire d’entendre ? Encore récemment c’était une « ANSEL ET GRETEL » noirs ! n’importe quoi non ? et pourquoi pas un KIRIKOU ou l’oncle TOM blanc ? Exactement comme pour la « comemoration » insulte de verdun avec saccage piétinement des tombes des poilus et cirque merdiatique avec le « black M » ; Provocations , COMPLOTS et tests de soumission que tout ceci !
    Il faut se positionner dans la durée et la répétition rythmique du fait exactement comme un vaccin toxique et son rappel un peu plus tard .On sait très bien que cette polémique est volontairement orchestrée par les macroniens-hollandistes-sarkozistes-mondialistes-666 ennemis de la nationalité et de la famille .
    Meme lorsque les gens n’ont a priori rien contre les autres races lorsqu elles sont chez elles à comemorer CE QUI LEUR EST PROPRE , Pour la représentativité de la personne eu égard a l’âme de la France il en est de même des musulmans ou des étrangers « d’autres races » que le gauchisme macronien enfonce dans la gorge du peuple pour imposer l’auto-euthanasie-suicide identitaire du pays . imaginez un peu qu’on oblige un pays africain a comemorer un de leurs rois avec un blanc grand teint bien français français !a en lire les coms des blogs la vigueur épidermique de la réaction du peuple est pour beaucoup de gens « assez rassurante sur la survivance et la vitalité secrète de la France charnelle NON » ?encore 4 ans de cette chienlit a subir disent ils !il faut s’attendre a de nouvelles attaques intentionnellement raciales contre les autres symboles de ce qui a fait notre pays majoritairement blanc jusqu’à l’arrivée du mitterandisme !

  8. Nous avons de nombreuses vierges noires, jusque dans nos cathédrales et pourtant la sainte vierge n’était pas noire.
    Cela dit, dans une ambiance détestable de remplacement de population et de haute trahison des élites de la nation il est naturel que certains puissent y voir de la provocation.
    C’est aussi un des effets pervers des prises de position pro-immigrationniste du Pape lui même qui ont été très mal perçues.

  9. On passe pour cette année….. voyons l’ année prochaine qu’elle tendance sera prise ….

  10. Ce qui m’étonne, c’est que l’on ne parle que des “origines béninoises” de cette jeune fille. Curieusement, personne ne semble vouloir faire allusion à ses “origines polonaises” alors que sa mère est polonaise. Alors, Madame Schiappa, n’êtes-vous pas choquée par cette différence de traitement? Est-ce une n + 1 version de la “soumission” à une pensée qui fait que l’on attache plus d’importance à l’homme qu’à la femme?
    Quant à ceux qui se disent choqués par le choix d’une “personne de couleur” pour représenter Jeanne, je suppose qu’ils ne vont jamais prier devant une Vierge noire, alors qu’il y en a tant en France (mais aussi une célèbre en Pologne, justement); ces statues ou peintures existent depuis le Moyen-Âge, et l’enfant Jésus qui y figure souvent a la peau noire également … Certes, ce n’était peut-être pas la couleur initiale, mais depuis le temps, personne ne semble avoir milité pour qu’on “décape” ces visages noircis (peut-être par oxydation des pigments utilisés) pour leur rendre une peau claire.

  11. Que Dieu benisse Mathilde car a la suite de ces pretres qui viennent de nos anciennes colonies regenerer le Clergé de France par une infidélité sans faille a la Sainte Doctrine de l’Eglise dans sa parfaite orthodoxie, Mathilde montre a son tour par la l’amour de la France que lui ont transmis ses parents qu’elle est plus digne que la plupart de malheureusement de millions de jeunes Français de souche, d’incarner l’ÂME de la FRANCE.

  12. La jeune Mathilde fera une excellente Jeanne d’Arc. Elle en a l’esprit, elle révère Dieu, aime la France et sert l’Eglise.
    En avant, Mathilde, calme et droit ! Et honte à vos détracteurs !

  13. Les gens prennent leur responsabilité.
    Pour ce qui me concerne, je dis NON.
    Il ne faut pas entrer dans la dialectique et couper les cheveux en cinq… pour justifier une “démonstration” qui ne tient pas.
    Il faut être réaliste, c’est tout.
    Jeanne d’Arc est de race blanche, elle est née à Domrémy en Loraine.
    Bientôt, on va représenter Du Guesclin en arabe, Le Roi Louis XIV en chinois, et que sais-je encore?
    Il faut arrêter à un moment donné de travestir la réalité!
    D’autant que déjà dans les films d’Hollywood, il y a des acteurs de race noire qui prennent les rôles de nos héros blancs…
    Cela n’a pas de sens sur le plan historique. Mais nous le savons bien : ce sont des manipulations idéologiques pour continuer de faire table rase de La Tradition.
    Je ne cautionne pas la mise en place de La Tour de Babel :
    – chaque chose à sa vraie place.
    Si un acteur de race blanche ou jaune incarnait le Pasteur Martin Luther King… il y aurait du bruit dans Landerneau!
    Et je le comprends tout à fait.
    Il faut arrêter de tout confondre.
    Justement, le domaine de l’esprit exige que le Réel soit respecté :
    – Ce qui est : EST.
    C’est l’esprit qui commande à la matière et non l’inverse… c’est là que je constate, une fois de plus la présence de beaucoup trop d’intellectualisme et de fait, l’absence de l’Esprit-Saint chez beaucoup de catholiques.
    Non, je ne suis pas contente!
    Qu’on respecte Ste Jeanne-D’arc.
    La prochaine fois, elle sera arabe, jaune ou pourquoi pas Inouit?!?
    Quelle confusion!

  14. Bravo, bravo, bravo !
    Vos écrits honorent votre profession.
    Un bonheur de vous lire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.