Bannière Salon Beige

Partager cet article

Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme – Un roi pour la France : pourquoi pas ?

Vidéos

Le prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, appartenant à la branche des Bourbons d’Espagne issue de Philippe V d’Espagne, petit-fils de Louis XIV, a décidé de faire entendre sa voix. Les raisons ? L’impéritie du gouvernement dans la crise sanitaire, l’importance de la crise économique qui a débuté il y a 40 ans et la révélation d’une profonde crise d’identité. Mais plus encore, face au discrédit dont souffre l’ensemble de la classe politique, Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme avance l’idée du rétablissement de la monarchie en France. Alternative crédible ou hypothèse irréelle ?

Partager cet article

25 commentaires

  1. Alternative tout à fait crédible.

    • La FRANCE, comme tout être humain, a besoin de transcendance pour exister. La royauté est le moyen de retrouver cette transcendance en plus d’une vision à long terme qui fait cruellement défaut depuis le départ du Général de Gaulle.

  2. Et de 4, après le Comte de “Paris”, Louis Bourbon, Jean Christophe Napoléon, maintenant lui, nous avons le choix mais je ne pense pas que les français désirent un roi, ou, un empereur

    • Comme d’habitude, vous passez ici répandre votre fiel. Vous n’avez pas écouté l’émission. Il ne se déclare pas prétendant, il soutient Louis de Bourbon…

    • Détrompez-vous, Madame, Les Français sont plus nombreux qu’on ne le croit à souhaiter le retour d’un roi, car la royauté est signe de continuité et de visées à longs termes car elle n’est pas soumise aux aléas des élections. L’histoire de France depuis Hugues Capet notamment, montre que malgré quelques rois faibles, la lignée dynastique a plutôt été favorable à la France, puisque cette royauté a duré, depuis les Capétiens plus de huit cents ans. A la mort de Louis XVI, la France était le pays le plus puissant d’Europe, ce qui explique d’ailleurs la révolution inspirée par la Perfide Albion.
      Mais le Roi de France ne peut être que le lieutenant sur terre du Roi des Cieux. Sans cela la royauté n’a aucun avenir.

    • @Marie,

      Ah ah ah ! “Vous ne pense pas”…. Oui, d’ailleurs ne pensez pas cela vaudrait mieux…

      Et bien moi voyez-vous, je pense que les opinions en la matière changent… Il y a 6 mois, fin 2019, en allant faire une course, j’entends la caissière et la personne devant moi se plaindre du gouvernement, et notamment de la gestion des hôpitaux (j’ai compris que la fille de la caissière était infirmière). Arrive mon tour, la caissière me regarde avec un petit sourie sachant que j’avais tout entendu, et je lui dis :

      – “Plus que le président, il faudrait changer de système politique, non ?”
      – “Ah ! C’est à dire, c’est quoi le système politique ?”
      – “He bien la république et toutes les règles électives qui font la politique du pays depuis 150 ans.”
      – “Mais, je ne comprends pas, par quoi voulez-vous changer, il n’y a rien d’autre !?”
      -“Vous savez, la France a été un grand pays durant plus de 1 500 ans sous un système de gouvernance tout à fait différent, la monarchie”

      Là, elle s’arrête de biper mes articles, et je vois comme un “bug”… Je renchérie
      – “On pourrait avoir un Roi, qui serait au-dessus des partis, et qui incarnerait l’âme du pays. Non ? C’est une hypothèse”.

      La caissière pose alors l’article qu’elle avait en main, regarde la personne après moi qui entendez tout, me regarde, et dit :

      -“Ah ben ça je n’y avais jamais pensé. Oui ça me semble juste. Je vais y réfléchir”.
      Moi : “C’est normal que vous n’y avait jamais pensé, depuis que vous être rentré à l’école, tout à été fait pour que vous ne soyez pas en mesure d’y penser…”

      J’ai payé et suis parti…. Et j’ai entendu le monsieur derrière moi dire :”c’est pas con ce qu’il dit”….

      Et j’ai répété ce scénario des dizaines de fois, les gens ne sont absolument pas opposé à l’idée.

      • Bravo !

      • A votre argumentaire vous pouvez ajouter que 53% des Français sont royalistes mais l’ignorent.
        D’où tiens-je un chiffre aussi précis ? Je pourrais même vous dire exactement le nombre d’individus : c’est l’abstention qu’il y a eu aux dernières présidentielles, sans parler de ceux qui ne sont même pas inscrits ! !
        .
        Quand on parle politique, prenons le groupe entier à témoin, à 10 à table statistiquement : 1 a voté Macron, 1 à voté Le Pen, 1 a voté Mélanchon, 1 a Voté Fillon, 5 n’y croient plus malgré la propagande obscène de la république au choix, maçonnique, laïque, frères trois points, anti-royaliste, anti-France …
        Exemple :
        Est-il représentatif que depuis l’élection bananière de Chirac, le FN ne soit pas représenté au gouvernement ? 20% des Français ne sont pas représentés !

        En fait cette république alimente tout argumentaire contre elle,
        à Veil son génocide,
        à Gambetta, le pré de Conlie,
        au massacre de la saint Jean la guerre mondiale, celle qui va de 1880 à 202x
        et depuis peu, comme si ça ne suffisait pas :
        la peste elle même a son Covid.
        .
        Dieu veut un roi qui le représente dans la France qui rayonne sur le reste du monde. Les prophètes parlent de Henri V de la croix qui sera un Bourbon, viendra de l’Est et passera entre les belligérants de tous bords comme Moïse a traversé la mer rouge.

    • C’est sans compter avec ma nièce, Meltoisane, appartenant à la branche des Martins de France issue de Dupont-Durand des Flandres, arrière-petite-fille d’un descendant en ligne directe d’Adam et Ève.

  3. Bonjour. Si le roi fait la même chose que le fondateur des chrétiens, laver les pieds de ses sujets, pourquoi pas. Mais le problème d’une monarchie c’est que le roi peut-être très bien mais les descendants… Il faudrait inventer autre chose. Bien à vous.

    • Ce n’est pas le problème d’une monarchie mais son avantage : bénéficier d’une continuité et avoir un chef délié de toute soumission à des lobbys qui lui ont permis d’être élu.

      • Bonjour Michel Janva. Certes mais ce n’est parce que le père est bien que le fils est bien aussi. Mais c’est vrai qu’il être formé pour exercer la fonction. Il y aura toujours des lobbys. Le roi avait sa cour… Pour éviter toute soumission à des lobbys, il suffit d’élire un milliardaire comme aux États-Unis. Il n’a pas de compte à rendre à ceux qui ont financé sa campagne électorale. Mais d’un autre côté quand la démocratie devient plutôt de la stratégie électorale comme les dernières élections, le peuple frustré descend dans la rue. Sarkozy avait bien compris la démocratie. Il s’est fait élire par les électeurs de droite. Mais une fois élu, il n’avait plus besoin des électeurs mais par contre il avait besoin des députés. Les députés de sa majorité, il les tient par l’investiture du parti. C’est pour cela qu’il a fait l’ouverture à gauche. 5 ans après, il a fait un virage à droite parce qu’il avait besoin des électeurs. Mais les électeurs n’ont pas été dupe.
        A vrai dire l’idéal serait un roi désigné par un prophète comme dans l’ancien testament. Bien à vous.

        • Ce serait trop facile d’attendre une désignation par un prophète… L’autre avantage c’est la continuité, avec une politique qui ne varie pas à chaque mandat électoral…

      • Est-ce bien vrai ? L’Histoire des successions au sein des monarchies européennes ou orientales est truffée de guerres, de tentatives d’empoisonnements, d’assassinats, de complots, d’unions et de ruptures, d’alliance et de désalliances avec des seigneurs, des ligues, des bourgeois, … A l’époque, on n’appelait pas cela des lobbies mais il s’agissait bien de groupes de pression. Sans être un spécialiste, loin de là, je me suis intéressé récemment à l’histoire de Marie de Bourgogne : Que d’intrigues !

        Consuls, Empereurs, Princes, Rois ou Reines, Sultans, … la dague, le poison et les mauvais procès ont souvent fait bon ménage.

        • Je n’ai pas écrit que je voyais la vie en rose, je dis qu’un chef qui ne dépend pas d’un processus électoral, ne dépend pas des lobbys qui permettent de gagner ce processus électoral.

        • Bonjour Meltoisan. Ce n’est pas une vision très catholique de la monarchie… 😉 Bien à vous.

        • Vous avez parfaitement raison, la charge royale est définitivement une charge, lisez aussi Fortunes de France (Robert Merle), vous y verrez que le roi avait constamment sa tête à prix, entre les Lombards qui pratiquaient l’usure, les intrigues et complots contre sa personne, les intérêts étrangers, l’intérêt du bon peuple… etc.
          Celui qui parle de Louis XII qui fait assassiner le Maréchal d’Ancre (Concino Concini Favori de Marie de Médicis régente) se termine sur cette phrase du roi de 16 ans : “Les 23 et 24 avril, il y avait 20 gentilshommes au Louvre au courant de notre entreprise. Et tous m’ont gardé le secret. Aucun ne m’a trahi !”
          A 16 ans il a fait le choix d’assassiner pour nos ancètres… ça laisse songeur !

    • @pnfo,

      le Roi “est” quelque soit son intelligence ou sa capacité à gouverner. Il incarne la nation, se place au-dessus des partis, conserve et donne une vision sur le long terme. En GB, la Reine reçoit 1 fois par semaine le 1er ministre, et elle en a vue défilé des tas, mais elle, elle assure la continuité politique.

      La vision républicaine du système a modifié votre vision : on ne demande pas à un Roi d’être un “bon gouvernant”, ou un bon communicant comme on dit aujourd’hui, même si cela est souvent arrivé dans l’histoire, on lui demande d’être le Roi, le père de la nation, d’être le point commun en charge du bien commun.

      Comprenez que Charles VI eu des accès de folie, rendant difficile son ministère. Mais, de son temps il fut appelé le “bien aimée, son surnom de “le fol” ne fut attribué qu’au XIXe siècle par ceux voulant réécrire l’histoire. Certes il était à certains moment dans l’incapacité d’être le Roi, et certes cela a engendré des fautes (traités de Troyes), mais il était et restait Roi de fait pour les sujets de la couronne…

      Concernant la descendance, l’avantage c’est qu’ils sont formés à cette charge, qu’ils ne désirent pas naturellement. Contrairement à un homme politique qui tueras père et mère pour avoir le poste, il veut le poste :” Mon précieux” disait Tolkien… Non, le Roi hérite d’une charge d’un ministère qu’il se doit de transmettre du mieux possible à son successeur. Louis XV ne voulait pas du pouvoir et de plus il était dépressif (maladie de la mélancolie comme on disait à l’époque), ce qui ne l’a pas empêché d’être un très bon Roi, un très bon époux et un très bon père….

      Tous les problèmes que nous rencontrons aujourd’hui, le déclin de la France est tout de même concomitant çà l’événement du système républicain, qui n’est qu’un système de gouvernance politique parmi d’autre, peut se voir aussi à l’aulne de notre système. Dès lors, la question n’est plus quelle partie politique ? quel président ? Mais bien s’il ne serait pas utile et intelligent de changer de système….!

      Sous l’antiquité les Grecs et les Romains étaient arrivés à cette conclusion. Le système républicain fonctionnait pas trop mal en temps de paix et quand il n’y avait en fait aucun enjeux, mais pas dans tous les autres cas. Dès lors, les Romains mettaient en place un “dictator” qui avait les pleins pouvoirs… Ce fut l’Empire le plus puissant du monde… La comparaison s’arrête là, car le Roi de France, selon les Lois Fondamentales du Royaume, avait bien moins de pouvoir qu’un dictator romain, ou qu’un président de la Ve, mais, la vision politique du pays changeait du tout au tout…

      Je conclurait par : Pour Dieu & le Roy !

  4. Et souhaitable….

  5. Son Altesse Royale a repondu sybilliquement.
    Il a parlé du Sacre et de sa transcendance
    Il a parle d’Henri IV et de sa filiation sans la nommer (16 generations en ligne directe de primogeniture mâle entre Henri III et Henri IV pour remonter au 1er mâle par primogéniture) (il y a 11 generations de primogeniture mâle entre le prince LouisXX et Louis XIV qui est donc 1er né dans l’ordre de succession apres le dernier descendant de la branche aînée Bourbon par Charles X qui fut Henri Comte de Chambord dit Henri V de (.jure)
    Le choix de Dieu est le fils aîné du Sacre Coeur de Jesus
    Et la loi Salique est dès les origines mérovingienne par Clovis inscrite dans les lois Fondamentales du Royaume de France.n’en deplaise aux feministes revendicatrices dont je ne suis pas.
    Le Prince Charles a aussi parle sybilliquement des morts mâles en citant Henri IV ( descendant mâle dans le cousinage le plus direct dans la descendance des capetiens Valois, le plus proche est le capetien-Bourbon.
    De meme donc pour Louis de Bourbon dit le 20e , issu de Philippe d’Anjou petit fils de Louis XIV par la branche 3e des Bourbon-Anjou.
    La premiere eteinte avec le 1er fils de Philippe d’Anjou mort sans descendance puis dans sa deuxieme descendance issu de son 2e fils eteinte avec Alphonse Charles mort en 1936 mort sans descendance male,
    La 3e issue du 2e arriere petit fils de Philippe d’Anjou frere de ferdinand VII d’Espagne, pere de François d’Assise duc de Cadix epous d’Isabelle II reine d’Espagne a la 5e generation aieul actuel du Prince Louis Aine actuel des Capetiens-Bourbon.
    Le Prince Louis est cousin issu de germain du Roi d’Espagne actuel Philippe VI d’Espagne qui quant a lui est 6e dans l’ordre de succession au trone de France par primogeniture mâle. (Sous condition de choisir entre France et Espagne ce qui nous ramenerait au traité international d’Utrech en rapport avec la double couronne, a renegocier en ce cas)
    Rappel:
    La loi salique est officiellement de choix divin depuis la confirmation par Ste Jeanne d’Arc, (voir les 3 donations) et la primogeniture mâle droit coutumier des rois de France depuis Hugues Capet pour mettre fin a l’indivisibilité de la France a été confirme par Jesus dans Son Sacre-Coeur a sa messagère Ste Marguerite-Marie Allacoque : ” Va dire au fils aîné de mon Sacré-Cœur…..”
    Il nous faut faire confiance a Dieu, en nous souvenant que les peuples ont les rois qu’ils meritent.
    De la vertu du peuple dans sa majorité dependra le choix de Dieu pour lui donner le Roi qui sera le meilleur pour être un bon gardien de la justice en veillant a la conformite des lois au regard de la Loi Naturelle qui est incluse dans le Decalogue et le protocommandement et a aimer Ses peuples en imitation de Jesus Christ qui nous aime jusqu’a avoir donne Sa Vie uni a Sa Nature Divine en acte d’Amour pour l’Humanité. (En cela le Roi louis XVI n’a pas démérité pour ses peuples)
    Le roi devra donc s’attaquer en priorité a l’abrogation des lois en contradiction avec le protocommandement, le décalogue et le commandement d’amour de Jesus-Christ.,
    Pour le reste des lois, il sera plutot judicieux de restaurer les droits coutumiers des provinces petites lois locales de bon sens gérées par les assemblees locales.
    Les decrets royaux gardant la main sur les normes de fabrication pratiques pour l’uniformité des échanges entre les pays et sur les grands projets (A cet effet, un ministere d’Etat sera indispensable parralellement au garde des sceaux et au ministere des armees)
    Le principe de subsidiarite si demandee par la doctrine Sociale de l’Eglise doit etre de facon permanente une référence de gouvernance vertueuse pour le Roi.qui grace a la vision sur le long terme pourra travailler plus tranquillement au Bien Commun de Ses peuples.en les laissant sous Sa gouvernance regalienne de Justice et de Sécurité gerer leurs vies locales dans leurs provinces et communes dans le respect du principe de subsidiarité.
    Le Roi Sacré a Reims par ses comportements responsables devant Dieu , sera garant par Sa Justice des libertés de Ses peuples
    Bonne reflexion sur le sujet.

    • Bonjour Chantal de Toury. Je suis toujours impressionné par la docilité de Dieu envers sa créature. Être obligé de se plier aux règles des hommes pour choisir un roi à son goût. Bien à vous.

      • Ces questions dynastiques n’ont pas fini d’alimenter le débat, en dépit de l’intérêt passionné que ça suscite…des milliers d’ouvrages depuis deux siècles !
        “Sans vouloir Le commander”, il faudra que le Bon Dieu y mette du Sien car humainement, c’est “indémerdable”, le fait est.

        • @Chantal de Toury : Merci
          @Esteban : “Frappez et on vous ouvrira, demandez et il vous sera donné, cherchez et vous trouverez” Mt7:7
          Prions pour que Dieu installe sur le trône des Lys un très chrétien roi de France qui mettra fin à l’invasion musulmane et à la dictature des lobbies Américano-si*nistes.
          Dieu répondra à nos prières.
          UDP.

  6. La vraie monarchie étant par essence de droit divin, je vois mal comment elle pourrait revenir en France tant que les Français n’auront pas recouvré leur foi. Ce ne serait alors qu’une monarchie parlementaire, fausse monarchie ou monarchie d’opérette comme en GB ou en Espagne, pouah quelle horreur !

  7. un roi ??? mais on en a eu plusieurs depuis que je suis en age de voter !
    alors imaginez un macron ou un hollande oint à chartres !
    à tout prendre je préfèrerais un bonaparte !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services