Bannière Salon Beige

Partager cet article

Charles Consigny : les mesures prises contre la pandémie dépassent ce qu’un gouvernement devrait être autorisé à faire

Vidéos

Charles Consigny, avocat et écrivain, actuellement chroniqueur dans l’émission des Grandes Gueules sur RMC, a été interrogé par les Eveilleurs

Dans cette conversation, Charles Consigny livre son analyse des mesures liberticides prises par le Gouvernement pour lutter contre la pandémie de Covid19, du gaspillage par nos dirigeants de l’argent public, de la soviétisation en marche de notre pays, étouffé par l’assistanat et l’excès de réglementation.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Je suis d’accord avec les vues de Me Consigny à 90%. L’exception étant sa vision de la PMA pour toutes qui va très probablement développer des générations de jeunes adultes névrosés. Les Français sont les champions du monde de consommation d’anxiolytiques et la PMA va explorer les records.
    En ce qui concerne la dictature sanitaire, elle peut se résume en 3 phases : Bigpharma soudoie grassement les membres du conseil “scientifique”, ceux-ci imposent des décisions aberrantes et ubuesques aux dirigeants politiques qui, à leur tour, appliquent une chape de plomb de plus en plus dictatoriale sur l’ensemble de la France à coups de menaces, de restrictions et de mesures financières et pénales toujours plus draconiennes.
    Enfin, en ce qui concerne JUPITER, force est de constater qu’il correspond à l’inversion exacte de la phrase célèbre du Général Mac Arthur dans son “Appel aux jeunes citoyens” : “La jeunesse n’est pas une période de la vie, c’est un état d’esprit”. Appel qui se termine par :
    “Si, un jour, votre cœur allait être mordu par le pessimisme, rongé par le cynisme…, eh bien, que Dieu ait pitié de votre âme de vieillard !”
    http://www.appeldeshauteurs.net/oeuvres/jeunesse.html
    De fait, JUPITER a bien profité des leçons de théâtre de Mamie Brigitte, au point d’en adopter le vocabulaire de sa génération. Et si on ajoute l’enseignement Jésuite de la Providence, on ne peut que saluer l’artiste tout en regrettant qu’il ait été imposé à la France par des oligarques ploutocratiques.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services