Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Ceux qui insultent ma langue insultent ma patrie

Dans le Figaro, Maurice Druon critique le détournement du langage, cher aux marxistes :

"Le régime stalinien était spécialiste du détournement des mots afin de leur faire revêtir un sens différent de leur signification première, sinon même leur donner un sens franchement contraire. La Moscovie rouge n’avait-elle pas inventé le pléonasme de «démocratie populaire» pour désigner une dictature ? Tous les partis marxistes, quels qu’ils soient, où qu’ils soient, ont contracté ce vice mental ; tous ont détourné et continuent de travestir les vocables pour les faire servir à leurs fins subversives. […]

Ces détournements de langage débordent à présent le domaine politique pour envahir tous les autres de la vie sociale. Personne ne conteste l’expression «mariage homosexuel» . […] La définition du mot mariage dans le Dictionnaire de l’Académie est la suivante :

"Union légitime d’un homme et d’une femme, formée par l’échange de consentements que recueille publiquement le représentant de l’autorité civile… Désigne aussi le sacrement qui lie un homme et une femme s’unissant par l’échange des consentements au cours d’une cérémonie religieuse."

La cause me paraît entendue. […]

Autre faribole de même catégorie : le "baptême républicain". Le baptême est un acte religieux, qui fait entrer dans une Église, une communauté de foi, et implique croyance en Dieu. La République est- elle une divinité créatrice de l’univers ? […]

"Ma patrie, c’est la langue que j’écris." Ceux qui insultent ma langue insultent ma patrie.

Michel Janva

Partager cet article

12 commentaires

  1. N’aurait-il pas été plus honnête de reproduire l’ensemble de l’article, plutôt que les passages à même de supporter vos convictions religieuses ?
    Le découpage de l’article ne fait guère honneur à M. Druon.

  2. Réponse à Catherine :
    Il est interdit de reproduire intégralement une oeuvre de l’esprit. On ne peut en faire que des citations.
    Il serait plus prudent de ne pas accuser les autres de malhonnêteté, sans connaître les paramètres du problème.
    Ici c’est un blog catholique les webmestres font les citations qu’ils veulent, on ne peut leur reprocher de le faire dans un sens catholique. Si vous voulez des citations dans un sens anarchiste, il vous faut aller chercher ailleurs.
    En plus je ne vois pas où est la problématique religieuse dans le post.

  3. Les communistes sont des ennemis de notre nation ! C’est la 5eme colonne…

  4. @ Catherine :
    Il n’y a aucune malhonnêteté dans mon post : je mentionne les coupures et je mets la source afin que chacun puisse aller vérifier par lui-même.
    En reprenant l’article de M. Druon, j’ai voulu montrer que le détournement du langage est une pratique subversive qui a été parfaitement maîtrisée par les milieux marxistes, et qu’elle l’est toujours.
    Enfin, aucun des passages cités de vient défendre à proprement parler ce que vous nommez mes “convictions religieuses” : il s’agit ici de politique, de loi naturelle voire de philosophie politique (la République…).
    Rien ici ne vient supporter le “Credo” propre à l’Eglise catholique.

  5. Je pense, Catherine, que Jean-François a répondu à votre question ! 😉
    Cela dit, notez que M.Janva fourni un lien vers l’article du Figaro. Le lecteur peut ainsi se faire sa propre idée de l’article, du post sur le SB, etc.

  6. Ah ? M’sieur Janva a dégainé plus vite !

  7. Sans vouloir pinailler:
    “baptême est un acte religieux”… je pense que le terme sacrement est plus à propos

  8. Pas sûr : sacrement est un terme spécifiquement catholique (et orthodoxe). Tous les protestants ont un acte religieux qui s’appelle le baptême mais qui n’est pas un sacrement.

  9. Ce qui serait bien, c’est que tous ces hommes de plume, tous ces écrivains pleins de bon sens descendent de leur tour d’ivoire et se décident un jour à s’unir et à manifester concrètement leur mécontentement, leur indignation. Une grande manifestation face au Parlement ou à l’Elysée avec en tête M.Druon, A. Finkielkraut ou d’autres intellectuels très courageux en paroles ne serait pas inutile. Je sais bien que beaucoup haussent les épaules ou rigolent devant la Révolution Bleue de C.Reichman, mais au moins CR a le mérite de “mouiller sa chemise” pour ses idées et de descendre dans la rue pour témoigner du ” ras-le-bol” général.

  10. Oups, je n’avais pas tenu compte des protestants.
    Par ailleurs dans la liste des mots detournés et vidés de leur substance on peut rajouter
    “Tolérance” : je n’ai pas mon dictionnaire de l’académie sous la main mais il me semble que dans son assertion première ce mot signifie “accepter un mal car c’est un moindre mal” cf maisons de tolérance au début du siècle.
    Et le croustillant “commandos anti avortement” : tout le monde peut imaginer le Docteur Dor en tenue cam’ le M16 en bandouillière se préparant à partir à l’assaut

  11. Il y a des académiciens qui ne sont pas dans leur tour d’ivoire. Monsieur Jean Dutourd parles TOUS les lundis soirs sur Radio-Courtoisie, pendant un quart d’heure dans le Journal de Jean Ferré. Aux alentours de 19h 30/20h.
    A ECOUTER. C’est brillant. C’est drôle. C’est enrichissant. Un régal !!!
    Et sur RC, il y a beaucoup d’autres grands qui n’ont apparemment jamais eu de tour d’ivoire.

  12. Pardon : M. Dutourd PARLE (et non parles).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services