Bannière Salon Beige

Partager cet article

Franc-maçonnerie

Cette religion qui gouverne la France

Le Nouvel Observateur consacre son dernier numéro aux franc-maçons du gouvernement. Un dossier "marronnier" journalistique qui ne nous apprend pas grand chose :

F"Au sein du gouvernement Ayrault, les frères sont une demi-douzaine. Parmi les initiés, on retrouve le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls […] ; son homologue chargé de la Défense, Jean-Yves Le Drian ; le
ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies ; celui chargé
de l’Outre-Mer, Victorin Lurel, ou encore Jérôme Cahuzac
(ministre du Budget), Frédéric Cuvillier (chargé des Transports, de
l’Economie maritime) et Anne-Marie Escoffier (Décentralisation).
L’équipe Ayrault compte surtout plusieurs personnalités proches des
loges, ceux que l’on qualifie de "maçons sans tablier"
. Tout en éludant
leur propre appartenance, ceux-là affichent un grand attachement aux
idéaux et aux valeurs de la maçonnerie, et la plupart aiment à plancher
devant les frères à l’occasion de tenues blanches fermées (les réunions
ouvertes aux seuls francs-maçons, mais dont le conférencier est un
invité non initié). Au premier rang d’entre eux, on trouve le ministre
de l’Education nationale, Vincent Peillon, orateur très apprécié des conférences publiques du Grand-Orient".

Mais personne ne réclame la séparation de l'Etat et des loges maçonniques.

Partager cet article

10 commentaires

  1. La franc-maçonnerie ne recrute pas seulement ses adeptes chez les politiciens avides d’honneurs et de pouvoir ; elle est implantée chez les fonctionnaires d’autorité (enseignants, juges, commissaires de police, officiers d’armée…) et les professions libérales (journalistes des grosses médias, banquiers, avocats, entrepreneurs, commerçants, médecins, dirigeants de grandes entreprises…).
    En clair, c’est la secte des milieux “bobos” dont les membres gagnent bien et même très bien leur vie. Ils doivent leurs postes, leur position sociale à tout un réseau d’amitiés et de soutiens auquel le bon peuple, lui, n’a pas accès. Ce n’est pas chez eux que l’on trouve les inscrits à Pôle-Emploi !
    C’est pour cela qu’ils haïssent la religion chrétienne qui se préoccupe avant tout des plus pauvres des pauvres, des plus faibles des faibles, qui prône la charité et la compassion auxquels ils demeurent sourds.

  2. Tiens, Duflot va au bal ? elle a mis une robe !!!

  3. @JL
    -Qu’ils haïssent la religion chrétienne, c’est flagrant.
    – Qu’ils ne considèrent les faibles que comme du menu fretin (à rééduquer) juste bon comme masse de manœuvre, c’est évident depuis l’époque desdites “lumières”.
    Mais leur haine du christianisme (surtout dans les hauts grades) repose sur des présupposés gnostiques et métaphysiques d’une ampleur et d’une gravité méconnue de la plupart de ceux qui les critiquent.

  4. On peut se demander devant tant d’evidence comment des gens qui se disent chretiens ont pu voter pour cette engeance du diable. C’est assez simple finalement, comme l’aurait dit le général de Gaulle ; “il n’y a rien de plus bête qu’une foule.”. Dieu n’a-t-il pas dit ? “Puisqu’il ne veulent pas m’ecouter, je leur oterai l’Esprit”. Je connais beaucoup de “chretiens” qui ont eu des raisonnements au ras des paquerettes du style “Sarkozi prevoit la fermeture de l’école de mon fils ou de la blanchisserie de ma cousine alors, je vote contre lui”.
    Et maintenant nos gouvernant utilisent en toute mauvaise fois le fait qu’ils aient été elus pour considerer que les Français leur ont signé un chèque en Blanc sur tout leur programme. Malgrè le niveau d’abstention. Je suis convaincu que le Seigneur pardonne à ceux qui se sont laissés abusés mais il serait bel et bon que les evenements actuels leur ouvrent les yeux sur la manière dont leurs votes seront toujours détourné par des édiles qui n’ont plus pour repère que leur propre nombril et comme principe que le mensonge comme leur maitre.

  5. Y a-t-il un ouvrage de référence, facile à lire, qui décrive la franc-maçonnerie ?
    Merci de donner des références afin que je sois moins “ignare” sur le sujet !

  6. @ AML
    Les ouvrages sont nombreux sur le sujet. Lire notamment :
    Bernard Antony, “Vérités sur la franc-maçonnerie. De la subversion des loges à la république des initiés”, éd. Godefroy de Bouillon.

  7. C’est l’homosexualisme qui est la nouvelle religion, de surcroît protégée par l’instauration d’un délit de blasphème ( le loi sur les propos homophobes )

  8. J’étais franc-maçon par Maurice Caillet
    Ce livre est un témoignage authentique d’un homme qui a été membre actif du Grand Orient de France pendant quinze années. Il y décrit les rites, les initiations, les symboles. Il démythifie une organisation qui se présente sous le masque de l’humanisme et de la tolérance.

  9. Pour un aperçu rapide mais très instructif de la franc-maçonnerie :
    http://effondrements.wordpress.com/2012/08/26/les-francs-macons-sont-ils-des-demeures-des-affairistes-ou-des-satanistes/
    Lire aussi le livre d’Albert Vigneau : “La loge maçonnique” !
    Texte du Convent de la Grande Loge de France daté de 1789 : « Les grands ancêtres sont morts mais le combat dont le but est de soustraire dans le quotidien les enfants à la famille, à la religion, à la morale a été poursuivi sans faille par leurs héritiers. »
    En 1871, le Frère.·.Gratien déclarait « La Famille est l’obstacle à détruire, si l’on veut donner à tous une éducation égale et révolutionnaire. »
    « Depuis la Révolution, nous sommes en révolte contre l’autorité divine et humaine ». « Rien ne se fera dans ce pays tant qu’on n’aura pas changé l’état d’esprit qui y a introduit l’autorité catholique ». Georges Clemenceau.
    René Viviani, président du Conseil en 1914 : « Il faut en finir avec la neutralité scolaire, il faut user de contraintes légales à l’égard des familles. On vous parle de neutralité scolaire mais il est temps de dire que la neutralité scolaire n’a jamais été qu’un mensonge diplomatique et une tartuferie de circonstance Nous l’invoquions pour endormir les scrupules des timorés… Nous n’avons jamais eu d’autre dessein que de faire une université antireligieuse, et antireligieuse d’une façon active, militante, belliqueuse ».

  10. Un pavé, mais incontournable, et qui n’a jamais pris une ride malgré ses… 220 ans pour connaître la franc-maçonnerie et son implication dans la Révolution française !
    _Les Mémoires pour servir à l’histoire du Jacobinisme_ de l’abbé Barruel.
    De nombreuses fois attaquées depuis 220 ans mais jamais mises en défaut. Ne pas lire la page de l’abbé Barruel sur Wikipédia qui est un ramassis de conneries comme on ne peut en entendre que dans les médias français, politiquement correct oblige.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services