Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Cet antichristianisme qui se développe en France

Communiqué de Civitas :

"Le
Colloque pour la Vie organisé à Biarritz il y a quelques jours par Mgr
Aillet a connu un traitement assez similaire à celui de la manifestation
du 18 novembre
organisée par CIVITAS contre le projet de loi dénaturant
le mariage et la parenté. Voilà qui n'est pas un détail et qui
mériterait l'attention de tous les catholiques de France.

Dans
les deux cas, ces événements ont fait l'objet de provocations haineuses
de la part de milieux unis par un antichristianisme primaire et
viscéral
qui s'accompagne d'une volonté explicite de subvertir la
famille et la moralité. « Aillet, occupe-toi de ton c… », « God save the
gouine », « Oui, oui, oui, à la sodomie, non, non, non, à
l’inquisition ! », tels étaient les slogans de Biarritz. Parmi les
porteurs de cette dernière pancarte, des hommes travestis en religieuses
et des femmes affublées de cornes de diable
. De quoi nous rappeler
l'attaque des FEMEN dénudées, coiffe de religieuse sur la tête et
inscriptions pornographiques et blasphématoires sur le corps.

Le
second point commun entre ces deux événements, c'est leur traitement
médiatique
. Dans les deux cas, les médias n'ont que peu évoqué la
réussite de mobilisation de ces événements. Quasiment tous les gros
médias ont préféré, dans un cas comme dans l'autre, insister
essentiellement sur les contre-manifestations, faisant la part belle aux
agitateurs.

Troisième
point commun : les propos de parlementaires socialistes à l'égard de
ces événements
. A propos de ce colloque pour la Vie, le député PS
présent, Sylviane Alaux, parlait à la presse « de provocation pure et
simple 
». De quoi ici aussi nous souvenir des propos insultants tenus
par différents ministres et parlementaires socialistes à l'égard de la
manifestation du 18 novembre et de ces 20.000 participants. Et, bien
sûr, jamais la moindre condamnation des provocations antichrétiennes
pourtant incontestables
. On se souviendra pourtant que la même famille
socialiste n'avait pas manqué de dénoncer les "provocations" lorsque
l'actualité s'était arrêtée sur une obscure bande-annonce -circulant
uniquement sur internet- d'un film se moquant de Mahomet ou sur une
caricature blessante pour les musulmans publiée dans Charlie Hebdo.
Le parti socialiste confirme ainsi ce que beaucoup savaient déjà : au
nom de la laïcité républicaine, il s'émeut de toute "islamophobie" tout
en applaudissant chaque démonstration de "christianophobie".

Pour
les fondamentalistes de la laïcité, l'ennemi c'est le christianisme. Il
est essentiel que chaque catholique en prenne conscience
."

Partager cet article

7 commentaires

  1. Trés juste ,et ,malgré le filtrage, un manifestant s’etonne des chiffres gonflés de manifestants donnés par le journal sud ouest ,de plus en plus illisible.
    Cette petite minorité, en aucun cas représentative des basques,aidée par les marxistes au pouvoir voudrait soumettre les chrétiens à la dhimitude.

  2. Je me demande si il n’est pas devenu urgent d’asperger tout ces infâmes personnages d’eau bénite ! On aurait peut-être des surprises !!!

  3. Le PS c’est la pensée unique étendue à tous les médias audivisuels.Une unanimité digne des dictatures. Qui a entendu une contradiction s’y exprimer sans aussitôt être moquée , condamnée sans nuance avec son auteur.
    Cette pensée dominante et ses procureurs zélés ne cherchent pas à convaincre mais se réjouissent d’écraser et d’humilier comme si ils triomphaient d’un adversaire ignoble.

  4. Commentaire du dernier paragraphe : il est très difficile pour un catholique, qui vote républicain, donc pour le fondamentalisme laïc qui a génocidé les catholiques pendant la Terreur et qui fête ça le 14 juillet, de prendre conscience dudit fondamentalisme. La république ne le force-t-il pas à haïr le protecteur des catholiques en son Roi dès l’école primaire et à crier “Vive la république !” ?
    Devant cette incohérence, le catholique n’a plus qu’à se soumettre docilement à ce fondamentalisme ou rester debout en militant pour Alliance royale, choix que j’ai fait devant l’incohérence qu’il y a à être catholique et à voter pour un parti républicain, et j’en suis tout à fait satisfaite.

  5. Pour ma part je fête chaque année le 14/07 à ma manière :
    1) le matin je m’habille mieux : chemise blanche, veste MAIS avec une cravate noire !
    2) Si une connaissance me fait ses condoléances je la rectifie en lui expliquant que ce jour-là est un jour de “deuil” : celui de cette Révolution qui mène à un Gouvernement maçonnique !
    3) puis je vais bosser comme si ce jour-là était un jour quelconque !
    4) bien sûr je ne participe pas aux festivités du jour et de la veille…
    5) pour le feu d’artifice je me passe un bon film le casque rivé sur les oreilles ou bien de la belle musique bien à fond avec une lecture spirituelle !
    Ainsi faisant je garde un esprit chouan !
    PS : pendant mon SMO en 82-83 j’ai trouvé un excellent prétexte pour zapper la fête en caserne (RFA à l’époque) et me faire imiter par tout mon escadron (30 petis gars bien content d’ignorer le “défilé” du 14/7)

  6. @Effebay, mais nous sommes en dictature, il n’y a pas d’autres mots. Quand la presse et la télé sont à la botte, c’est une dictature, quand on voit les lois que votent ces gens-là nous sommes en dictature, etc etc

  7. Bien sûr, nous sommes en dictature. Les soviets sont ici, et les sans culottes de retour…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]