Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

C’est la raison qui peut aider l’islam, et non l’islam lui-même

HSuite au discours de François Hollande au Musée du Louvre, pour inaugurer le département des arts de l'islam, dans lequel il a déclaré :

"les meilleures armes pour lutter contre le fanatisme, qui se réclame de l'islam, se trouvent dans l'islam lui-même."

Roland Jaccard réagit sur Causeur :

"Si j’ai bien compris les propos tenus au Louvre hier par François
Hollande, c’est dans l’islam qu’il faut chercher les valeurs permettant
de combattre l’islamisme. C’est à peu de choses près ce que disait
Barack Obama dans son discours du Caire. Il mesure aujourd’hui l’inanité
de ses propos
. Demain, il en sera sans doute de même pour François
Hollande. Une erreur d’analyse, passablement doublée de démagogie,
conduit inéluctablement à renverser le rapport de force qui oppose
depuis des siècles les musulmans au reste du monde.

Comparer, comme l’ânonnent les commentateurs politiques, les
affrontements entre chiites et sunnites à ceux qui opposèrent
catholiques et protestants, ne me semble guère plus judicieux. Même si
les interprétations du Coran peuvent millimétriquement diverger (c’est
Allah en personne qui parle), il est hors de question de toucher à la
figure du Prophète et de l’insulter en manifestant son impiété, voire
en le blasphémant comme Charlie Hebdo nous y invite cette semaine.

La distinction classique que faisait Karl Popper entre sociétés
ouvertes et sociétés fermées vaut aussi pour les religions. Ce n’est
donc pas dans les vertus de l’islam qu’on cherchera des remèdes pour
neutraliser les islamistes, mais dans la voix de la raison qui, comme
disait Freud, est souvent affaiblie, mais jamais totalement inaudible
. […]"

L'Eglise ne dit pas autre chose :

"Les superstitions
furent reconnues comme telles et la religion fut, au moins en partie,
purifiée par l'analyse rationnelle." [Fides & Ratio n°36]

"L'Eglise demeure en effet profondément convaincue que la foi et la raison « s'aident mutuellement », exerçant l'une à l'égard de l'autre une fonction de crible purificateur ou bien de stimulant pour avancer dans la recherche et l'approfondissement." [Fides & Ratio n°100]

Partager cet article

6 commentaires

  1. On parle beaucoup en ce moment des sept captifs français retenus depuis des années par les Musulmans.
    Les familles ont réalisé qu’elles n’ont rien obtenu par la diplomatie de nos dirigeants. L’Ecriture indique depuis longtemps qu’il faut mieux mettre sa confiance dans le Seigneur que dans les hommes.
    C’est pourquoi je voudrais rappeler aux internautes du Salon que lundi prochain 24 septembre, sera la fête de Notre Dame de la Merci, instituée au XIIIe siècle à la demande de la Vierge Marie pour la liberté des captifs.
    La Vierge apparut à St Pierre Nolasque, St Raymond de Penyafort et au roi Jacques 1er d’Aragor.
    Cette oeuvre est vraiment spécifique pour la délivrance des captifs de l’Islam et si quelqu’un peut prévenir une de ces familles – ou simplement prier ND de la Merci pour eux – les choses pourront commencer à se débloquer.
    L’ordre des Mercédaires a disparu en France mais existe encore dans divers pays.
    Tous les renseignements sont donnés sur n’importe quel moteur de recherche en tapant ND de la Merci.

  2. Moui,
    sauf que “comme disait Freud” vaut à peu près son pesant de vent

  3. J’aimerais qu’un imam quelconque – ou même le Recteur de la mosquée de Paris – m’explique comment on peut croire qu’un texte comme le Coran puisse être inspiré alors que le premier venu qui le lit peut constater qu’il est un tissu de contradictions dont sert l’islam pour dire tout et son contraire.

  4. Remarquons que le Président normal parle devant le grand escalier du Louvre éclairé en violet…
    “Normalement” ce président devrait savoir (ou avoir des conseillers qui savent) que le violet est en islam la couleur de Satan!
    Ils sont complètement nuls, ces socialistes !

  5. Toute amélioration exogène de l’islam est trompeuse car elle en favorisera l’expansion sans réforme, donc l’avènement ultime.
    Je ne crois donc pas que la raison soit une bonne piste.
    Il faut se protéger de l’islam et en favoriser la désaffection
    – en disant ses travers sans fard,
    – en créant à l’abri de lui une société qui n’est pas affligé des affres qu’il impose là où il prédomine (comme le chrétienté pendant mille ans)

  6. …normalpremier n’ayant pas lu le livre vert des envahisseurs….
    dit comme d’habitude…n’importe quoi…
    il faut prendre des mesures pour prévenir le monde de ce que l’islam contient de néfaste…
    et être bien clair…
    nos journaux… radios chrétiennes…comme les autres qui poussent des cris de vierge effarouchée…seraient bienvenu…au moins de lire ce ramassis d’âneries contenu dans ce livre..et pourraient ainsi constater que film et caricatures sont justes ce qu’eux mêmes en disent….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]