Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

“C’est la guerre aux Buttes-Chaumont”

L’agression d’un juif dans le 19e arrondissement de Paris, samedi soir, révèle la communautarisation de ce quartier, en proie à une islamisation progressive. Le week-end, «c’est la guerre aux Buttes-Chaumont», résume un jeune juif du XIXe. Alors que les actes antisémites diminuent en France depuis 2007, le XIXe arrondissement de Paris reste un point noir.

L’arrondissement compte près de 150 lieux de culte juifs. Certains y sont aussi venus pour fuir l’hostilité des banlieues où ils vivaient auparavant, notamment de la Seine-Saint-Denis toute proche. Mais, après quelques années de répit, ils sont à nouveau confrontées «à des regards hostiles, des insultes».

Ce que la presse ne dénonce pas, c’est l’islamisation de ce quartier, cause de cet antijudaïsme croissant. Le 19e est l’endroit où fut démantelée une filière irakienne (voir ici).

Michel Janva


Partager cet article

4 commentaires

  1. Ce crime soulève deux questions.
    1. Une question sur la sécurité en France.
    La sécurité des personnes et des biens n’est pas assurée en France.
    Les politiciens UMP et Nicolas Sarkozy (qui était auparavant ministre de l’Intérieur) ont été incapable de rétablir la sécurité.
    Comment le pourraient-ils puisqu’ils sont favorable à un modèle de société, le “modèle” américain, qui est fondé sur la violence. Faut-il rappeler que les Etats-“Unis” sont caractérisés par l’immigration-colonisation, par le multiculturalisme, l’injustice sociale, la libre circulation des armes, etc ?
    Les juifs peuvent certes compter sur la formation d’une milice communautaire. Mais celle-ci ne leur assurera jamais la sécurité que peut garantir un Etat.
    2. La question du “vote juif”
    C’est un secret pour personne que les Français juifs se sont droitisés et ont majoritairement voté pour N. Sarkozy en 2007.
    L’UMP ayant échoué au pouvoir, soit ils continuent de voter UMP et le scénario élaboré par Eric Zemmour se réalisera, soit ils votent pour la droite nationale et ils pourront de nouveau vivre en sécurité.

  2. merci au Salon Beige et aussi au Journal de la Réinformation de Radio Courtoisie de rendre compte de cet événement, et merci également d’avoir su le remettre en “situation” : il s’agir en effet d’un contexte général de dégradation de la sécurité des citoyens, extrémement préoccupant

  3. @ Aslan,
    vous dites : “soit ils votent pour la droite nationale et ils pourront de nouveau vivre en sécurité.” => encore faudrait il que certains arrêtent de la ramener sur certaines périodes de l’histoire….et tant à droite que dans les milieux dont vous parlez…. Et des deux côtés cela sera difficile. Par ailleurs généraliser “les juifs” me semblent improbable. N’ont ils pas une “élite” auto proclamée porte parole de leur communauté dont certains notamment à l’extrême gauche sont anti sionistes (mais ne sont évidemment pas anti sémites).
    De même on sera surpris d’apprendre qu’un ancien “otage” en Irak, journaliste au Figaro, a écrit une biographie d’un révolutionnaire (considéré comme un terroriste en Israel ?) « Les révolutionnaires ne meurent jamais – entretiens avec Georges Habashe » qu’il a présenté à l’extrême gauche lors d’une réunion qui a fait l’objet d’attaques par des groupes israelites. Nous voilà bien loin des rodomontades antédiluviennes et des prises de parti ultra cosmopolite d’un certaine partie de leur communauté….et des groupes gauchistes. Bagarre cosmopolite ? Où quand des groupes organisés sionistes s’attaquent à la gauche qui prend comme modèle l’homme qui se vantait de « la transformation du FPLP, mouvement nationaliste, en un mouvement marxiste ».
    http://nopasaran.samizdat.net/article.php3?id_article=1573
    http://www.resister.biz/article-19624029.html
    Le 15 mai 2008, s’est tenu au Centre international de culture populaire (CICP), un hommage à Georges Habache, en présence notamment de Georges Malbrunot (journaliste et auteur du livre « Les révolutionnaires ne meurent jamais – entretiens avec Georges Habashe », Ed. fayard). Cette conférence avait pour but de cerner ce personnage fondateur du Front Populaire de libération de la Palestine, symbole de nombreux combattants de la liberté à travers le monde et de faire le point sur les 60 ans de ce que les Palestiniens appellent la « nakba » (la catastrophe).
    Cette initiative s’est déroulée au CICP, maison de solidarité internationale située dans le XIe, où sont domiciliées plusieurs organisations oeuvrant pour une paix juste et durable au Proche-Orient (dont le CEDETIM, l’Association France Palestine Solidarité, l’Union Juive française pour la paix, le Comité interuniversitaire de coopération avec les universités palestiniennes, les Campagnes civiles internationales pour la protection du peuple Palestinien, Génération Palestine…). Malheureusement alors que tout s’était bien déroulé, les cinq dernières personnes ayant fait la fermeture du Centre se sont fait agresser en bas de la rue par un commando de 25 extrémistes de drotie sionistes casqués et armés de matraques et munis de gaz lacrymogènes. À la fin de cette attaque ciblée, préméditée et en bande organisée, un technicien engagé pour l’occasion par le CICP a été blessé grièvement et emmené à l’hôpital par les pompiers.

  4. “Par ailleurs généraliser “les juifs” me semblent improbable.”
    Oui c’est évident.
    Mais mon propos vise les juifs qui ont voté UMP aux dernières élections (2007 et 2008).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services