Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 9 mai…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 9 mai 1435 : victoire française sur les Anglais à Gerberoy.

Les troupes françaises de Jean Poton de Xaintrailles et d'Etienne de Vignolles dit « la Hire », pourtant deux fois moins nombreuses, battent les 3 000 Anglais de John Fitz Alan, comte d'Arundel, dans la bataille de Gerberoy, dite également «bataille d'Arondel », en Picardie.

  • le 9 mai 1462 : Traité de Bayonne.

A cause de la guerre civile catalane, Jean II d'Aragon réclame l'aide militaire de Louis XI, Roi de France. En échange, il cède de manière temporaire les comtés de Roussillon et de Cerdagne. L'aide militaire apportée par le roi de France est estimée à 200 000 écus. Les comtés cédés aux français sont récupérés en 1493.

  • le 9 mai 1769 : fin de la bataille de Ponte-Novo.

Les Corses indépendantistes de Paoli, renforcés de mercenaires allemands, sont battus par les troupes de Louis XV. C'est la fin d'une guerre de 40 ans qui a mis aux prises le peuple corse, mené par Pascal Paoli, avec la République de Gênes puis le Royaume de France.

Il faut noter que quelques temps après, environ une centaine de familles corses, parmi les plus influentes, sont anoblies par Louis XVI, dont la plupart de celles qui avaient participé à la bataille aux côtés de Paoli ; l'exemple des Buonaparte est le plus connu.

  • le 9 mai 1871 : les troupes versaillaises s'emparent du fort d'Issy.

Le réduit communard dans Paris diminue chaque jour.

  • le 9 mai 1915 : bataille de l'Artois.

Cette bataille est un des exemples d'offensives à outrance, menées sans considérations pour la vie des soldats. Chaque mètre pris à l'ennemi se paie en centaines, parfois en millier de vies. La bataille de l'Artois dure du 9 mai au 25 juin 1915. Si Joffre parvient à percer le front allemand, c'est aux prix de lourdes pertes (plus de 100 000 hommes contre 75 000 côté allemand).

  • le 9 mai 1945 : libération de Dunkerque.

Dunkerque est une des dernières ville de France à être libérée de l'occupation de l'Allemagne nazie. Les troupes allemandes se rendent suite à la capitulation sans condition signée la veille.

  • le 9 mai 1950 : Schuman propose un plan pour l'Europe.

La déclaration du 9 mai 1950, aussi appelée déclaration Schuman, est considérée comme le texte fondateur de la construction européenne. Prononcée par Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères français, dans le salon de l'Horloge du Quai d'Orsay, à Paris, elle lance l'idée d'une Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA).

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

5 commentaires

  1. A propos de la bataille de l’Artois… et pourtant la percée eut lieu :
    Le 9 mai 1915, lors de l’opération menée en Artois, le 33e corps dirigé par le général Pétain perce le front allemand et atteint la crête stratégique de Vimy. Cependant, averti du succès, Foch qui commande l’offensive refuse d’y croire et n’exploite pas l’occasion inespérée de pénétrer en masse par la brèche réalisée.

  2. Pour la bataille de l’Artois et le commentaire que vous en donnez, il est juste aussi de souligner :
    1. L’absence d’une artillerie lourde moderne (les canons de 155 mm de Bange datent de 1878, alors que les Allemands ont des pièces de 150 très récentes), trop lente pour suivre la progression.
    2. L’offensive est aussi décidée pour soulager les Russes, aux prises avec les Austro-Allemands qui viennent de réussir la percée de Gorlice-Tarnow, début d’un long recul russe jusqu’en décembre 1915 avec de lourdes pertes.
    3. Les offensives sont aussi voulues par les dirigeants politiques pour diverses raisons : perte de la partie la plus riche du territoire français en céréales, charbon et filatures ; culte des “grands ancêtres de l’an II” ; désir d’empêcher la prolongation de la guerre, coûteuse en hommes comme en argent.

  3. Saint-Nazaire a été libérée le 11 mai, deux jours après Dunkerque.

  4. Bravo Lahire !

  5. Une précision, ce n’est pas Schuman qui a écrit sa déclaration pour l’Europe, mais ses copains de la CIA: http://youtu.be/Bb8dB7d3BdE

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!