Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 3 juin…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 3 juin 544 ou, 545, ou 548 : décès de sainte Clotilde, épouse de Clovis et reine de France.

Voir la chronique du 4 juin.

  • le 3 juin 1098 : les croisés prennent Antioche, lors de la première croisade

Le siège a commencé le 20 octobre précédent. La place forte d'Antioche est prise par les croisés en 1098 au bout de huit mois. À peine la ville conquise, la défense des remparts assurée et le patriarche orthodoxe remis sur son siège, que le 7 juin l'armée de Kerbogha arrive. Les croisés assiégeurs deviennent à leur tour les assiégés; leur situation est bientôt désespérée. C'est alors qu'a lieu le miracle de la sainte lance. Les Francs sont vite épuisés, affamés et démotivés. Pierre Barthélémy affirme avoir eu une vision de saint André lui révélant que la Sainte Lance se trouve enterrée dans la cathédrale Saint-Pierre d'Antioche. Après une journée de recherches, sous le dallage de la cathédrale, la Sainte Lance est trouvée. Après cette découverte, saint André promit à Pierre Barthélémy la victoire pour les croisés si ces derniers jeûnaient durant cinq jours. Le lundi 28 juin, les croisés sortent de leur forteresse et malgré une pluie de flèches, chargent le centre de l'armée turque, qui panique et s'enfuit en débandade. Début 1099, les croisés prennent la route de Jérusalem, désormais ouverte.

  • le 3 juin 1692 : 12 bateaux français échoués dans la baie de la Hougue sont incendiés par les Anglais, sous les yeux de Jacques II.

Voir la chronique du 29 mai ; les bateaux rescapés de la bataille de Barfleur ont dû venir à la Hougue pour réparer. Sous les yeux de Jacques II que Louis XIV venant secourir, les Anglais détruisent les derniers bateaux de la flotte française censée débarquer.

  • le 3 juin 1800 : Cadoudal rentre d'Angleterre pour tenter de ranimer la Chouannerie.

La flotte britannique débarque Cadoudal sur l'île d'Houat, d'où il gagne la côte, car les Anglais ravitaillent en armes et en munitions les Chouans de Guillemot et Sol de Grisolles. Cadoudal réorganise ses troupes et divise la Bretagne en neuf régions, chacune sous les ordres d'un adjudant-général, équivalent de brigadier.

  • le 3 juin 1806 : Napoléon écrit au roi de Naples Joseph Bonaparte.

"Quel amour voulez-vous qu'ait pour vous un peuple pour qui vous n'avez rien fait, chez lequel vous êtes par droit de conquête avec 40 à 50.000 étrangers ?"

  • le 3 juin 1875 : décès du compositeur français Georges Bizet.

Georges Bizet, né en 1838, meurt brutalement à Bougival. Admis au Conservatoire à 10 ans, consacré par le premier Grand Prix de Rome en 1857, à 19ans, il crée des musiques de pièces de théâtres ou d'opéras-comiques, dont son célèbre "Carmen". Il meurt soudainement à 40 ans

  • le 3 juin 1899 : la Cour de cassation casse et annule le jugement rendu en 1894 contre Dreyfus et le renvoie devant le conseil de guerre de Rennes.

Le deuxième procès de Dreyfus s'ouvre.

  • le 3 juin 1940 : fin de l'opération Dynamo, mais pas de la bataille de Dunkerque.

En effet si les Anglais ont tous été évacués, les Français continuent à se battre. 224 686 Britanniques et 121 445 soldats français et belges ont été évacués.

  • le 3 juin 1943 : De Gaulle et Giraud créent le CFLN.

Le Comité français de la libération nationale (CFLN) est créé à Alger. En juin 1944, le CFLN prendra le nom de Gouvernement provisoire de la République française

  • le 3 juin 1944 : De Gaulle élu président du Gouvernement provisoire de la République française
  • le 3 juin 1950 : Maurice Herzog au sommet de l'Annapurna.

L'expédition française dans l'Himalaya dirigée par Maurice Herzog réalise la première ascension de l'Annapurna qui culmine à 8 078 mètres. C'est la première fois qu'une équipe d'alpinisme atteint un sommet de plus de 8 000 mètres. Maurice Herzog y laisse tous ses orteils et les doigts des deux mains. Elu député en 1962, Maurice Herzog sera secrétaire d'État à la Jeunesse et aux Sports de 1963 à 1966

  • le 3 juin 1963 : décès de Pape Jean XXIII, à 81 ans.

Angelo Giuseppe Roncalli Il meurt le 3 juin 1963, jour de la fête de la Pentecôte. Il vient de promulguer l'encyclique Pacem in terris, adressée à tous les hommes de bonne volonté.

  • le 3 juin 1968 : l'armée française occupe des installations techniques, les émetteurs de l'ORTF (plan Stentor).

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. ” À l’issue d’une longue agonie, il meurt le 3 juin 1963, le lundi de Pentecôte.” Wikipédia.
    Le 3 juin 1963 était le lendemain de la Pentecôte et non le jour même. Il me semblait bien. Je m’en souviens comme si c’était hier.

  2. Bonjour
    Je vous signale également pour le 3 juin la mise à mort de 32 jeunes catholiques et anglicans en Ouganda. C’était en 1886. Le plus jeunes, Kisito, n’avait pas 14 ans. Ils furent brûlés vifs après avoir été molestés. C’est le Pape Paul VI qui les canonisera le 18 octobre 1964 entouré de 2000 évêques.

  3. LMPT devrait prendre les Martyrs d’Ouganda comme saints patrons.
    Ils se refusaient en effet aux actes contre nature qu’on voulait leur imposer !

  4. Le départ de Jacques II est une grande catastrophe. Il aurait pu sinon refaire de la Grande Bretagne une île catholique au moins empêcher les discriminations, injustices, persécutions commises contre les catholiques et permettre une coexistence équilibrée entre les confessions, ce qui aurait permis un épanouissement d’un catholicisme anglais. De plus, sur le plan géopolitique, Jacques II n’aurait pas nui à la France et à Philippe V d’Espagne qui aurait pu régner sur l’Espagne sans une guerre terrible de treize qui a failli aboutir à l’invasion de la France…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services