Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 29 février…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

Le 29 février n'existe que tous les quatre ans (rythme des années bissextiles).

  • le 29 février 468 : mort du pape saint Hilaire.

Voir la chronique du 19 novembre.

  • le 29 février 596 : la "Décrétion de Childebert" est publiée.

Inspiré par la reine mère Brunehilde, ce texte organise et modernise la justice et la police en Austrasie. (La date exacte de cette publication importante est controversée).

  • le 29 février 888 : Eudes, comte de Paris, est élu Roi par les Grands de Francie occidentale, à Compiègne, et sacré par l'archevêque de Sens, Gautier.

Voir les chroniques du 3 janvier et 13 novembre.

  • le 29 février 1468 : naissance d'Alessandro Farnese, futur pape Paul III.

Paul III interdit l'esclavage par sa lettre Pastorale officium. Voir la chronique du 10 novembre.

  • le 29 février 1584 : premier 29 février du calendrier grégorien.
  • le 29 février 1732 : mort de l'ébéniste français André-Charles Boulle.

André-Charles Boulle, fils d'ébéniste, possède son propre atelier de 1666 à 1676. En 1672, le Roi Louis XIV l'appelle au Louvre, il y reste toute sa vie. Il devient l'ébéniste le plus renommé de l'Histoire. Différentes techniques lui sont attribuées : l'art du bronze doré dans l'ameublement, l'incrustation des meubles (avec de l'écaille, du bronze, de la corne…) cette technique porte d'ailleurs sont nom : la marqueterie Boulle.

  • le 29 février 1784 : Sade est transféré de Vincennes à la Bastille.

Voir la chronique du 29 octobre. Sade est membre de la loge « Les amis de la liberté » du G.OD.F à Paris. Le franc-maçon François Labbé  dira de lui : « On pourrait se demander si le vice sadien et la vertu maçonnique ne représentent pas un même concept, celui de la liberté ».

Cité par François Maris Algoud dans Histoire de la perversion de l'intelligence et des mœurs (Editions de Chiré, page 89)

  • le 29 février 1848 : la IIème République abolit la noblesse.

La veille ce même gouvernement provisoire de la république a aboli, par décret, la peine de mort en matière politique.

  • le 29 février 2000 : affaire Elf et Roland Dumas.

Roland Dumas, mis en examen, démissionne de la présidence du Conseil constitutionnel.

Partager cet article

1 commentaire

  1. On aurait bien besoin d’une véritable noblesse aujourd’hui, aujourd’hui où l’ignominie règne depuis le haut jusqu’en bas de cette société décadente voire dégénérée au sens premier du terme.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services