Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 27 janvier…

« Pour comprendre l'Histoire, comme pour comprendre un paysage, il faut choisir le point de vue; et il n'en est de meilleur que le sommet. »(Paul Claudel)

"Chaque Nation, comme chaque individu, a reçu une mission qu'elle doit accomplir. Celle de la France est d'exécuter la Geste de Dieu, "Gesta Dei per Francos". (Joseph de Maistre)

Enfin Otto de Habsbourg-Lorraine affirme pour toute personne :

« Celui qui ne sait pas d'où il vient ne peut savoir où il va car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l'avenir »

Alors rappelons-nous :

  • le 27 janvier 956 : élection du pape Jean XII.

  Jean XII

  • le 27 janvier 1501 : Louis XII, roi de France, et Ferdinand, roi de Castille, partagent le royaume de Naples qu'ils ont conquis sur les princes Aragonais.
  • 27 janvier 1614 : fin de l’évangélisation du Japon.

Tiré du Magnificat de janvier 2014 :

« Cette date sonne le glas de l’expansion chrétienne dans l’archipel japonais. L’édit de persécution, promulgué ce jour-là, provoque le rassemblement des prêtres et de nombre de catéchistes qui sont embarqués de force sur des navires en partance. La fleur de la foi, plantée par Saint François Xavier en 1549 et entretenue par ses successeurs, est arrachée avec violence.

La porte de du Japon autrefois paisiblement ouverte est brutalement refermée pour un huis clos sanglants qui engendra une foule de glorieux martyrs.»

  • le 27 janvier 1644 : Edit du Toisé.

Le contrôleur des Finances, un italien du nom de Particelli, tente avec l'Édit du Toisé, de mettre en place un impôt foncier. S'appuyant sur les interdictions de construire dans les faubourgs de Paris qui n'ont pas été respectées, cet édit oblige les propriétaires desdits immeubles à payer un impôt de 50 sous par toise construite (une toise équivaut à environ 2 mètres). Il sera abandonné en 1645.

  • le 27 janvier 1648 : fondation de l'Académie royale de peinture et de sculpture à Paris.

Le Brun obtient de Louis XIV la création d'une Académie royale de Peinture et de Sculpture, indépendante des maîtres-jurés de la corporation de St-Luc, à Paris. Son but est de donner un statut plus élevé aux artistes et de les distinguer des artisans. Elle voit son influence croître réellement lorsque Colbert en devient le parrain en 1663.

  Aca de peint

L’Académie royale des Sciences devant Louis XIV Henri Testelin (1616-1695),
d’après Charles Le Brun (1619 – 1690)
(carton de tapisserie commandé par le roi pour la Manufacture des Gobelins, vers 1667)
Musée national du château de Versailles
© Lauros – Giraudon

  • le 27 janvier 1615 : naissance de Nicolas Fouquet, homme d'état français.
  • le 27 janvier 1687 : polémique à l’Académie française.

Charles Perrault présente à l’Académie française son poème "Le siècle de Louis le Grand". Cette œuvre déclenche une  vive polémique littéraire. En effet, deux groupes d'écrivains s'opposent : les Anciens, tels que La Fontaine, Boileau ou encore Racine, qui prônent l'imitation et l'adaptation d'œuvres antiques ; les Modernes, emmenés par Perrault, qui affirment que les œuvres de l'Antiquité peuvent être dépassées en qualité par des formes artistiques nouvelles.

Boileau proteste alors à l'Académie française contre ce poème qu'il juge injurieux pour les Anciens.

  • le 27 janvier 1740 : mort de Louis IV Henri de Bourbon-Condé, prince de Condé.
  • le 27 janvier 1756 : naissance de Wolfgang Amadeus Mozart.
  • le 27 janvier 1682 : les côtes de Flandre et de Hollande sont inondées par un effroyable débordement de la mer qui fit périr un grand nombre d'hommes et de bêtes.
  • le 27 janvier 1761 : Louis XV nomme le comte de Choiseul secrétaire d'Etat à la Guerre.
  • le 27 janvier 1814 : naissance d’Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc, architecte français.
  • le 27 janvier 1794 : la Convention impose la langue française.

Sur une proposition du député Bertrand Barère, la Convention décide que le Français est la langue obligatoire pour tous les documents officiels.

"Le fédéralisme et la superstition parlent bas-breton, l'émigration et la haine de la république parlent allemand; la contre-révolution parle italien et le fanatisme parle basque. Cassons ces instruments de dommage et d'erreur."

  • le 27 janvier 1880 : Thomas Edison dépose un brevet pour la lampe électrique à incandescence.
  • le 27 janvier 1900 : une zone de 171 acres est donnée en supplément à la concession française de Shanghai.
  • le 27 janvier 1934 : le Président du conseil Chautemps démissionne à cause du scandale financier Stavisky.
  • le 27 janvier 1945 : condamnation de Charles Maurras.

La cour de justice de Lyon déclare Maurras coupable de haute trahison et d'intelligence avec l'ennemi et le condamne à la réclusion criminelle à perpétuité et à la dégradation nationale.

  • le 27 janvier 1967 : mort d’Alphonse Juin, maréchal de France et académicien français.

JuinA 78 ans, Alphonse Juin, dernier maréchal de France, s'éteint à l'Hôpital du Val-de Grâce à Paris. Il s'était notamment distingué à la tête des forces françaises libres d'Afrique du Nord lors de la libération de l'Italie et du débarquement en Provence.

  • le 27 janvier 1967: le sous-marin français "Minerve" disparaît au large de Toulon avec 52 hommes à bord.
  • le 27 janvier 1974 : le pape Paul VI proclame la canonisation de Thérèse Jornet Ibars (1843-1897), Espagnole, fondatrice des « Petites Sœurs des Vieillards Abandonnés ».
  • le 27 janvier 1977 : le Vatican réaffirme l'interdiction par l'Église catholique romaine de prêtres femmes.
  • le 27 janvier 1996 : la France procède à un sixième essai nucléaire sur l'atoll de Fangataufa, en Polynésie française.
  • le 27 janvier 1999 : le pape quitte les États-Unis après y avoir condamné la peine de mort et l'avortement.
  • le 27 janvier 2001 : deux cents jeunes de deux bandes rivales de Mantes-la-Jolie et de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) s'affrontent au centre commercial des Quatre Temps à La Défense.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Messieurs, merci de ces éléments d’histoire toujours intéressants.
    N’oubliez pas que , demain, c’est l’anniversaire de la mort de Charlemagne il y a 1200 ans !!!

  2. A Lois Spalwer :
    Exactement, qu’est que c’est la Geste de Dieu ?

  3. Pour Jean
    On traduirait aujourdhui par “Les œuvres de Dieu à travers les Francs”.
    Cela viendrait du titre d’une histoire de la première croisade, écrite au XII siècle, par le moine Guibert de Nogent (1055-1125) une histoire qu’il intitule “Gesta Dei per Francos “: L’action de Dieu passe par les Francs.
    Ce fut repris par un grand nombre de Papes ensuite.
    Pour PM de Montamat :
    Je n’ai pas oublié; d’aucuns trouveront cela encore trop long, mais c’est notre histoire…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services