Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 15 décembre…

Puisque l'Etat socialiste veut nous couper de nos racines et qu'Otto de Habsbourg-Lorraine a écrit :

« Celui qui ne sait pas d’où il vient ne peut savoir où il va car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l’avenir »

Rappelons-nous :

  • le 15 décembre 687 : Serge Ier est consacré pape.
  • le 15 décembre 1641 : Mazarin devient cardinal.

MazarinNé dans les  Abruzzes, Giulio Mazzarini, employé dans l'armée pontificale puis la diplomatie papale, est envoyé en mission en France où il rencontre Richelieu (1630). Vice-légat d'Avignon (1634), nonce extraordinaire à Paris (1634-36), naturalisé français (1639), le chapeau de cardinal lui est accordé en 1641. Entré au Conseil royal à la mort de Richelieu (1642), il devient à la mort de Louis XIII (1643) le principal ministre de la régente Anne d'Autriche.

  • le 15 décembre 1650 : l'armée royale bat Turenne à Sommepy.

La bataille de Rethel a lieu durant la période de la Fronde. Elle oppose le Royaume de France aux Frondeurs et aux Contingents espagnols. Elle se déroule à Sommepuis en France, mais pas à Rethel. L'armée française est commandée par César du Plessis-Praslin et l'armée de la Fronde et des Espagnols par Henri de Turenne. A l'issue, c'est l'armée du Royaume de France qui gagne cette terre.Cette bataille marque la fin de la Fronde des Princes. Pour l’anecdote, la ville se rendit aux Espagnols en 1654 et fut reprise en 1659 par Turenne, alors revenu dans le parti de la Cour.

  • le 15 décembre 1681 : les Barbaresques capturent un bâtiment de la marine royale française.

Son commandant, le Chevalier de Beaujeu, et l'équipage sont vendus comme esclaves à Alger.

  •  le 15 décembre 1685 : Fénelon arrive à Saintes pour convertir les protestants au catholicisme
  • le 15 décembre 1809 : Napoléon divorce d'avec Joséphine

L'empereur Napoléon Ier divorce de Joséphine, épousée 13 ans plus tôt, pour raison d'État. Le 2 avril 1810, il épousera, à 40 ans, Marie-Louise, 18 ans, fille de l'empereur d'Autriche François Ier et petite-nièce de la reine Marie-Antoinette. Napoléon Ier voit dans ce remariage une ardente nécessité : obtenir l'héritier que Joséphine, la première impératrice, ne lui a pas donné et unir sa dynastie naissante aux familles régnantes d'Europe.

  • le 15 décembre 1840 : les cendres de Napoléon Ier aux Invalides.

Le char funèbre sur lequel est placé le cercueil de Napoléon traverse Paris : Pont de Neuilly, Arc de Triomphe, Champs-Elysées, Concorde puis Invalides. Louis-Philippe accueille la dépouille. Une cérémonie religieuse a lieu en présence des corps constitués.

Cendres de NC'est au centre de l'église du dôme des Invalides qu'est creusée la crypte, large de 15 mètres et profonde de 6 mètres, appelée à recevoir le sarcophage contenant les restes de Napoléon Ier, après que la France et l'Angleterre se soient entendues sur leur retour de l'île de Sainte-Hélène. C'est Louis XIV qui est à l'origine de l'édification de l'Hôtel des Invalides destiné à soigner et loger les soldats. Dans des chapelles annexes reposent des membres de la famille impériale et des généraux de l'empereur.

  • le 15 décembre 1941 : le Général Juin est convoqué à Berlin par Göring avec le ministre Brinon.

Le Général Juin est convoqué à Berlin par Göring avec le ministre Brinon : Göring demande que les Français laissent l'Axe utiliser la base de Bizerte en Tunisie et accordent à Rommel une liberté de mouvement ; Juin insiste pour que les Allemands autorisent les troupes françaises à renforcer leur armement.

Juin

  •    le 15 décembre 2008 : Mgr Fellay, supérieur de la Fraternité St-Pie-X écrit à Rome.

Mgr Fellay, supérieur de la Fraternité St-Pie-X, envoie une lettre dans laquelle il écrit :

"Nous acceptons son enseignement [de l'Eglise catholique romaine] filialement. Nous croyons fermement à la primauté de Pierre et à ses prérogatives".

Partager cet article

2 commentaires

  1. « Serge Ier est consacré pape »
    Attention, s’il vous plaît, à la terminologie exacte.
    Il n’y a pas de « consécration » papale, il y a seulement une élection papale. Ca n’existe pas. Ce serait une aberration doctrinale et ecclésiologique. Il faut donc mettre : « Serge Ier est élu pape ».
    En effet, il n’y a de « consécration » qu’épiscopale.
    Si saint Serge Ier n’était pas évêque au moment de son élection, on le consacra aussitôt évêque. Mais on ne le « consacra » aucunement comme pape. Comme pape, il fut seulement élu.
    Quant au cardinal Mazarin, le terme exact est : « Mazarin est créé cardinal ».
    Merci.

  2. Mazarin est devenu principal ministre dès la mort de Richelieu, avant la mort du roi Louis XIII. Il l’est resté sous Anne d’Autriche.

Publier une réponse