CESE : réponse le 26 février

Le Figaro consacre un long article à la saisine du CESE. On y apprend que le Cese dira le 26 février, dans l'après-midi, s'il juge recevable la
pétition
. D'ici là, le collectif a décidé
de continuer à recueillir les pétitions qui arrivent à la mairie du Chesnay.

Ce n'est
pas sur la forme, mais sur le fond que
va porter la réflexion du Cese. Si la pétition est recevable, le CESE se prononce ensuite, dans un délai d'un an, sur les questions soulevées.

Le Figaro raconte aussi :

"Les facteurs du Chesnay ont dû avoir de sacré courbatures! C'est en
moyenne 80 caisses de lettres qu'ils ont apportées chaque jour à la
mairie ces deux dernières semaines
. «Avec près de 700.000 pétitions, on a
fait exploser les compteurs!, se réjouit Nicolas Tardy-Joubert,
coordinateur de la Manif pour tous dans les Yvelines. Pendant un peu
plus de deux semaines, la grande salle mise à disposition par la mairie a
été transformée en véritable ruche, avec quelque 200 bénévoles qui se
sont relayés, de 10 heures du matin à minuit
, pour ouvrir le courrier,
vérifier si la pétition était complète, puis la classer par
département». Trois régions se sont fait particulièrement remarquer:
l'Ile-de-France, Rhône-Alpes et les Pays de Loire
. Jeudi soir, un
huissier a validé l'ensemble des 173 cartons, contenant chacuns 40
liasses de 100 pétitions. «Mais ce n'est pas fini!», prévient un
bénévole: vendredi matin, 13 nouvelles caisses sont arrivées à la mairie
du Chesnay."

6 réflexions au sujet de « CESE : réponse le 26 février »

  1. Malleus

    L’avis sera négatif, bien sûr, on le sait. Mais il importe de pousser le système dans ses retranchements administratifs afin de montrer à tous que le peuple, le vote, les mobilisations ne l’importent que lorsqu’ils sont soumis.
    Nous faisons tomber les masques, il faut continuer.

Laisser un commentaire