CESE : réaction du député Yannick Moreau

L'assistant du député de Vendée répond :

Y"Vous
aviez bien voulu appeler l’attention de Monsieur le Député sur la
question du projet de loi et la pétition citoyenne visant à saisir le
CESE de la question du mariage et de l’adoption pour les personnes
de même sexe.

Monsieur le Député a pris connaissance de la décision du Conseil Economique, Social et Environnemental.

Monsieur MOREAU respecte pleinement l’indépendance de la troisième assemblée constitutionnelle de la République.

Il
regrette vivement que le CESE n’ait pas eu le courage d’entendre la voix
de la majorité silencieuse des Français qui, s’exprimant à travers les
700.000 premier signataires de la pétition, demandent inlassablement
un vrai débat sur ce projet de loi et ses conséquences néfastes pour
l’enfant
.

Monsieur
le Député, présent aux manifestations du 17 novembre, 13 janvier et 2
février vous informe qu’il participera à la grande manifestation
nationale du 24 mars à Paris
. Membre de
l’entente parlementaire, il confirmera son vote contre le projet de loi
en deuxième lecture et vous remercie pour votre mobilisation"

7 réflexions au sujet de « CESE : réaction du député Yannick Moreau »

  1. Sylvie

    Xavier Bertrand y sera aussi le 24 mars prochain, à la manif des Champs-Elysées. Je l’ai interrogé sur France Inter ce matin (aux questions des auditeurs)et il m’a répondu favorablement. Cela me fait plaisir, et j’y serais aussi…
    La réponse négative du CESE est condamnable et l’opinion publique ne comprend pas pourquoi on la méprise tellement. Il y a une haine du peuple qui se répand chez nos gouvernants. Ils ne veulent pas que le peuple français se prononce par référendum sur la question et entendent imposer la dictature du relativisme et de la pensée unique de force.
    Donc, malheureusement, nous allons arriver à faire de plus en plus de manifestations très importantes et obtenir la démission du gouvernement et de François Hollande.
    Le 24 mars prochain, le peuple français exigera le départ de Hollande et de son gouvernement.

Laisser un commentaire