Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Homosexualité : revendication du lobby gay

CESE : l’auto-saisine qui ne mène nulle part

Après avoir jeté les 700 000 signatures contre la loi Taubira, le Conseil économique social et environnemental (CESE) avait décidé, le 26 février, d'une autosaisine sur les «évolutions contemporaines de la famille et leurs conséquences en matière de politiques publiques».

L'avis voté mardi (104 pour, 53 abstentions, 19 contre) débouche sur une impasse.

Annick du Roscoät a été traitée de ringarde catholique et homophobe par ses pairs… Ses amendements ont tous été rejetés sous prétexte qu'ils étaient… “hors périmètre”.

Dans son avis, le CESE ne fait que "se questionner" sur les «conséquences juridiques, économiques et sociales» de l'élargissement de la PMA aux lesbiennes et sur la GPA. Tout ça pour ça.

Partager cet article

11 commentaires

  1. C’est honteux.
    Il est urgent de supprimer cette institution coûteuse et antidémocratique.

  2. Le narcissisme devenu institution.

  3. QUELQUES ELEMENTS TECHNIQUES sur le CESE (Conseil Autonomique, Social et Environnemental, pour ceux qui étaient ailleurs en février dernier).
    Coût de fonctionnement annuel : une quarantaine de millions d’€. 140 membres, percevant une indemnité mensuelle d’environ 3800€. Nombre de rapports 2012 : 2 en auto-saisine ; nombre de rapports 2011 : 5, dont 4 en auto-saisine et 1 en saisine permanente (Rapport annuel sur l’état de la France en 2011). Apparemment, en 2012 l’état de la France ne nécessitait pas de réflexion particulière.
    Bref, cette institution ne semble se mettre au travail que lorsqu’elle en “a envie”, comme on dit aujourd’hui. 7 rapports en deux ans pour un coût global de 80 millions d’€, on doit pouvoir trouver des compétences comparables ailleurs et à meilleur compte.
    QUESTION : pourquoi la suppression de cette institution devenue tout à fait inutile n’est-elle pas inscrite au projet de budget 2014 ?

  4. Le CESE brille par sa docte nullité. On le savait déjà mais c’est confirmé.
    Le mouvement de fond, qui traverse la France depuis près d’un an, a au moins contraint les institutions à révéler qu’elles sont gangrénées par des forces diaboliques.
    Tout n’est donc pas perdu, car cela éclaire l’avenir.

  5. L’essentiel est qu’en présentant ses amendements Annick du Roscoat continue par la suite à toucher son cacheton! Le reste on s’en fout!

  6. La présidence Hollande a ceci d’inestimable : même le plus niais des catholiques de gauche aura compris ce qu’est la république et comment fonctionnent ses institutions.

  7. @ Lion.
    Ce n’est pas seulement une institution coûteuse et antidémocratique, c’est selon moi un système “mafieu” pour se maintenir au pouvoir.

  8. Je suis favorable à la dissolution de cette entité inutile et coûteuse.
    Je suis certain qu’un riche Qatari fera un bel hotel du palais d’Iena!

  9. Il faut être ignorant pour être Catholique et de gauche( croire aux sirènes ) des sans DIEU.Plus je regarde ce qui se passe plus je crois que c’est dans le plant de DIEU,va t- il venir trier le grain?

  10. Annick du Roscoät, vous méritez mieux que de rester dans cette instance qui depuis l’affaire des 700 000 signatures a prouvé son inutilité.
    Annick, vous avez essayé de faire tout ce qui vous semblait possible de faire, en initiant la pétition au CESE et en restant pour tenter d’influer. Le vrais courage maintenant c’est de faire comme monsieur Bernardin: démissionnez. La droite a besoins de toute les bonnes volontés pour se refonder face au projet destructeur de la gauche.

  11. Moi je préfère le vrai guignol au moins il fait rire et ses représentations ne sont pas pleines de suffisance et interminables

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services