Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme

Ces millions de morts sous Staline, dont on ne parle jamais

Ces millions de morts sous Staline, dont on ne parle jamais

Communiqué d’Alexandre Simonnot :

Il y a 66 ans, le 5 mars 1953, le dictateur Joseph Staline mourait.

Le monde était ainsi débarrassé d’un des plus grands criminels de tous les temps et de toute l’histoire. Il est bien évidemment impossible de rendre un quelconque hommage à cet abominable tortionnaire dont le XXe siècle se serait bien passé. C’est aux dizaines de millions de morts du stalinisme qu’il nous faut rendre hommage. Ces femmes et ces hommes spoliés, déportés, torturés, massacrés, éliminés par la barbarie stalinienne.

Ces millions de morts dont on ne parle jamais, ces millions de morts volontairement oubliés, ces millions de morts qui n’intéressent personne !

Surnommé à tort « le petit père des peuples », appellation désignant traditionnellement les Tsars de l’Empire russe, le tyran Staline était en réalité le petit père des pires exactions et des pires ignominies. Pourquoi ce silence sur les millions de morts du communisme ? Pourquoi n’évoque-t-on jamais ces génocides orchestrés par Staline ? Pourquoi ce silence sur les atrocités des Goulags ?

A quand toute la vérité sur ces exterminations de masse ? A quand un grand procès du communisme ? Le respect des morts ne se partage pas et il serait temps d’effectuer, à l’égard des victimes du communisme, un véritable et légitime devoir de mémoire.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Ah ben non les injures antisémites ou antisionistes c’est beaucoup plus grave… N’est ce pas ?

  2. Le problème c’est que ce sont les mêmes au pouvoir dans les pays dit libres ou démocrates, sous une autre appellation, plus “commerciale”. Les méthodes sont moins brutales mais l’objectif est le même: deshumanistion des peuples.

    • J’aurais pas dit mieux.

    • Absolument
      Et cela est très bien décrit dans le livre “2000 ans de complots contre l’église” écrit par des prélats pour avertir de la catastrophe de Vatican II ; le communisme est une des facettes de la domination juive avec ses conséquences : le naturalisme (autre nom du matérialisme) et la destruction de la chrétienté en occident.

    • Et oui leur point commun ? L athéisme, où chacun se prend pour Dieu contre son prochain, un dieu bancal et barbare , fini de par son esprit limité, apte au mal et monté sur deux pattes , une deshumanité , des individus qui ne sont rien , comme un enfant seul sans ses parents, c est une régression qui touchent tout ceux qui sont dans le déni des droits de Dieu mais Celui-ci n a pas besoin des hommes pour exister alors que toute créature n est rien sans son Créateur.

  3. Le nazisme a été condamné lors du procès de Nuremberg en 1946. A quand le Nuremberg du communisme ? Certes, à Nuremberg, en 1946, “des criminels de guerre ont jugé d’autres criminels de guerre” selon la célèbre formule de Churchill ! Ces “juges” communistes de Nuremberg sont toujours au pouvoir aujourd’hui. “Le mur de Berlin, en tombant, est tombé du mauvais côté” comme disait le dissident Soljenitsyne, d’où le parallèle que l’on peut établir entre les commissaires soviétiques de l’URSS recyclés en commissaires européens de l’UE…RSS ! Mais bon, pour le premier des ricains de l’époque, qui ne comprenait rien en la nature profondément perverse du communisme, Staline était le “bon vieux Jo” ! Il n’est donc pas étonnant que les communistes, internationalistes par essence, recyclés en mondialistes soient toujours sur le devant de la scène aujourd’hui. Le communisme est une idéologie mutante !

  4. Actuellement hospitalisé en rééducation après une opération à cœur ouvert, un de mes compagnons de souffrance porte fièrement des t-shirts avec les armoiries de la Russie ou des Romanov, mais également un portrait du “petit père des peuples”.
    Il considère que l’œuvre de Soljenitsyne est celle d’un agent de la CIA.
    Il est tragique de constater que, grâce à une propagande toujours active, il est autorisé d’afficher les portraits de tels assassins ou de chanter l’Internationale. En revanche, si vous sortez de chez vous avec un t-shirt avec la photo du Fuhrer en chantant le Horst Wessel Lied, vous n’aurez pas le temps de parcourir 10 mètres avant d’être arrêté, jugé en comparution immédiate et condamné à au moins 30 ans pour complicité de crimes contre l’humanité et crimes de guerre.
    Ainsi se conçoit la liberté en France.

  5. Le socialisme et ses dérivés sont une hérésie à rejeter

  6. Et oui de nos jours, l esprit ” progressiste ” ( en fait , un esprit fruste , simple et peu évolué) ne peut concevoir , imaginer, matérialiser des millions de morts , c est inconcevable toute cette masse assassinée pour d obscures prétextes idéologiques alors qu ils se permettront de nous railler, de nous jeter à la figure , la mort de quelques sois-disants sorciers ou sorcières par la Sainte Inquisition, de Galilée ( alors qu il est mort de sa belle mort au fond de son lit ) etc…il ne peut admettre toute cette monstruosité car son idéologie de mort ou de jouissance absorbe toute conscience des actes et nient l humanité qui représente une somme individuelle d êtres dotés d une âme qui transcende chacun de nous .

  7. Il est absurde de prétendre qu’on ne parle jamais des millions de morts du communisme. Des milliers de livres d’historiens éminents sont parus sur le sujet, des dizaines, peut-être des centaines de milliers d’articles lui sont consacrés…

    Le Livre noir du communisme, c’est quoi ? un samizdat qui s’échange sous le manteau, et que les milices fascistes macroniennes brûlent dès qu’elles arrivent à mettre la main dessus ? Une Histoire mondiale du communisme, de Thierry Wolton, publié en trois tomes chez Grasset, c’est un traité interdit qui peut vous valoir trois ans de prison si la police bobo-libérale vous trouve en sa possession ? Actes Sud a été ruiné par un contrôle fiscal commandité par le ministère de l’Intérieur, pour avoir publié La Fin de l’homme rouge, de Svetlana Alexievitch ? Les médias du système aux mains de l’oligarchie financière mondialisée ont fait silence sur le prix Nobel décerné à cette dernière ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services