Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Censure en direct de l’envoyé spécial de France 3 car il parlait trop des incidents sur les Champs Elysées

Curieux incident d’antenne, dimanche 15 juillet, lors de la diffusion du Soir 3 entièrement consacré à la victoire de la France au Mondial de football. Un journaliste de la rédaction s’apprête à intervenir en direct dans le journal depuis la terrasse Publicis qui surplombe la place de l’Etoile et les Champs Elysées. Il est un peu plus de minuit et le journaliste décrit la situation qui se déroule sous ses yeux : la fête a dégénéré et est désormais finie. Le drugstore et de nombreux magasins ont été pillés. Les Champs Elysées et l’Etoile sont désormais évacués, quadrillés par les CRS et baignés dans des effluves de gaz lacrymogène qui rend l’air irrespirable, y compris sur la terrasse au sommet de l’immeuble d’où se tient le direct…

On n’en saura pas plus. Au bout de quarante secondes, le direct est coupé sans plus d’explications sur décision de la rédactrice en chef. (de 3’14 à 4’00) L’explication n’a été donnée que le lendemain au journaliste : son direct a été interrompu parce qu’il a exagéré l’ampleur des violences et qu’il aurait dû évoquer « l’atmosphère de liesse… » qui n’existait plus depuis près de deux heures !

Partager cet article

8 commentaires

  1. Nous sommes bien en pays communiste, donc rien d’anormal dans cette censure. La chose chose qui n’est pas normal c’est notre passivité car tout s’accélère pour le pire.

  2. Ce n’est pas Clément Weill-Raynal, journaliste à France 3, qui avait révélé “le mur des cons” du Syndicat national de la magistrature ?

  3. Ce journaliste interrompu dans son reportage n’est autre que Clément Weill-Raynal, ex-spécialiste des questions de justice sur le service public et qui avait révélé au grand public le fameux “mur des cons”. On le retrouve en train de couvrir l’après finale sur les Champs mais il file un mauvais coton, celui-là, il lui reste peut être le tiercé ou le télé achat…..

  4. C’est quand même remarquable que l’affaire Benalla, affaire de barbouzards, suscite plus de réactions que la vente d’Alsthom à General Electric, entreprise américaine, ce qui porte un coup fatal à l’indépendance de notre filiale nucléaire. Dans cette dernière affaire, nos dirigeants ont failli à préserver les intérêts de la France et ont donc fait preuve d’un acte de haute trahison.

  5. Quelques perles arrivent à passer comme ici avec la obnubilée sexuelle Marlène Schiappa et une fille de 10 ans qui la remet dans la réalité :
    https://www.youtube.com/watch?v=5rweqD6tpI0
    Marlène Schiappa veut 3 séances d’éducation sexuelle et affective à la prochaine rentrée scolaire….
    https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/sur-rmc-marlene-schiappa-confirme-la-mise-en-place-de-seances-d-education-sexuelle-et-affective-1090424.html

  6. Lamentable marche vers la censure dictatoriale.
    Et ils nous parlent de “démocratie conviviale”, de “république en marche”… Raz le bol de ces gros mots qui se révèlent enfin sous leur vrai jour !

  7. On peut faire confiance à France télévision pour mentir et raconter n’importe quoi pourvu que ce soit bien vu par le gouvernement.Un pays communiste ne ferait pas mieux(mais communiste ou socialiste :quelle différence,)

  8. @ HG, si, si ! Et le syndicat de journalistes avait pris parti contre lui, apparemment par solidarité avec celui de la magistrature…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services