Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Censure des GAFA au moment où les démocrates ont pris tous les pouvoirs à Washington

Censure des GAFA au moment où les démocrates ont pris tous les pouvoirs à Washington

La censure s’emballe : le totalitarisme des GAFA ne se masque plus.

Le député français Joachim Son-Forget a vu son compte suspendu par Twitter après d’être amusé à modifier son nom en le remplaçant par celui de Donald Trump.

Pour justifier la suppression du compte de Donald Trump, Twitter explique que son tweet indiquant “Je ne me rendrai pas à l’inauguration le 20 janvier.” est une accusation implicite de fraude et incitation à commettre des violences lors de cet événement ! Le sketch des Inconnus, “pétition pour Abel Chemoul” prisonnier dans les geôles fachîîîstes pour avoir osé dire “un matin je me lèverai et il fera beau“… est devenu réalité…

“La liberté d’expression n’existe plus en Amérique. Elle est morte avec les géants du numérique”, réagit le fils aîné de Donald Trump, en réaction à la suspension du compte Twitter de son père.

Les démocrates souhaitent se débarrasser de Donald Trump très rapidement :

Partager cet article

12 commentaires

  1. Il est vrai que si la gauche s’amuse ainsi, il se pourrait bien qu’une nouvelle vague revienne très vite au Capitole. Ils sont donc peu sensés en lançant cette inculpation. Autant dire qu’ils vont générer le feu et le sang. Mme PELOSI aura besoin d’une très grande protection.
    Et Biden ne les dissuade pas, il a seulement indiqué que cela n’était pas utile.

  2. Pourquoi veulent-ils se débarrasser de Trump qui n’a plus que 15 jours de mandat ?
    Pourquoi bloquent-ils tous les moyens d’informations à Trump et son administration ?
    Pourquoi déchainent-ils la presse mainstream partout contre Trump ?

    Parce qu’ils sont en panique totale…

  3. Selon son habitude, la France est en train de suivre les pires décisions américaines : la loi ESSO, même retoquée, a pour but de permettre les mêmes actions dictatoriales par les réseaux “sociaux” auxquels l’État s’apprête à abandonner ses pouvoirs régaliens.

  4. Le but est de l’empêcher de revenir…
    Ils vont le persécuter en justice, et là les tribunaux accepteront d’examiner les affaires…

  5. Oui, très bien vu ce tweet de L Haim. Les Dém veulent aller très vite car ils se sont fait voler leurs ordi portables (N Pélosi…) avec la cohorte des manifestants du Capitole. Ca c’est un monceau de preuves, mieux que l’ordi de Biden le Chasseur. En fait, VP M Pence a très bien joué son rôle. Art de la guerre du Sun Tzu. Bien joué Donald reparti pour 4 ans…

  6. Hypothèse que Trump aille encore plus loin : il se laisse destituer : ce serait énorme !!!

    Il en est capable… C’est alors VP M Pence qui agirait !?!

    Il est capable de tout ce Donald !

  7. Bravo au courageux M. Trump qui a laissé les fascistes de gauche (Michelle Obama, Hilary Clinton, Nancy Prelosi …) vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

  8. Il n’en reste pas moins qu’au sein d’une démocratie, venir censurer le président légitimement élu par le peuple, devrait relever de la peine de mort ou de la prison à vie.
    Le pouvoir des GAFA est illégal, illégitime et INACCEPTABLE !

  9. Trump, né en 1946 : 74 ans,
    Biden, né en 1942 : 78 ans.
    Le premier ne brille pas par son esprit de finesse, mais ses neurones semblent en bon état. Le second m’a l’air intellectuellement au bout de son rouleau. Physiquement, il est gaga : c’est Lord Gaga. Il disparaîtra rapidement des écrans radar. Mais on ne reverra pas Trump. C’est fini pour lui. Et il a désormais intérêt à se tenir tranquille. L’Amérique est politiquement ébranlée, et Trump n’y est pas forcément pour grand chose. Le Etats-exUnis vont prendre de plus en plus d’autonomie. Cela n’empêchera pas le Pentagone de continuer à jouer le gendarme du monde.

Publier une réponse