Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pro-vie

Cécile Edel : “Notre gouvernement pris en flagrant délit d’entrave à la Vie”

Communiqué de Cécile Edel, présidente de Choisir la Vie, à propos du projet de loi  relative à l’extension du délit d’entrave à l’avortement :

Cecile_edel_200"Une procédure accélérée vient d’être engagée par le gouvernement  pour que soit discutée « en urgence »(!), au Parlement, à partir du 1er décembre prochain la proposition de loi déposée le 13 octobre, relative à l’extension du délit d’entrave à l’avortement.

Ce délit d’entrave verrait l’élargissement de la qualification "d’entrave" à l’action des sites internet accusés de donner des informations qui détourneraient les femmes de l’avortement. Il serait ainsi ajouté un alinéa à la loi du 4 août 2014 sur l’égalité homme-femme, qui déjà par son article 5 quinquies B punit de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende le fait d'empêcher ou de tenter d'empêcher une IVG ou les actes préalables prévus aux articles L. 2213-2 à L. 2212-8 du Code de la santé publique. Dans l’exposé des motifs, il est indiqué qu’il s’agit des sites internet qui « détournent les internautes d’une information fiable et objective. »

Notre gouvernement, par ce biais législatif, n’a d’autre objectif que de censurer la liberté d’expression, voire la liberté de penser des opposants à l’avortement, qui cherchent juste à délivrer une information complète, en toute vérité, et non tronquée ou idéologique sur cet acte et les conséquences qui en découlent.

Par cette tentative de museler ceux qui proposent des alternatives à l’avortement, et par là même d’empêcher la femme d’être véritablement libre (puisque n’ayant plus à sa disposition la possibilité de choisir en connaissant les conséquences de ses actes),  les soi-disant pro-choix montrent leur vrai visage : ils ne sont pas pro-choix mais pro-mort, puisque ils ne cessent d’inciter les femmes à recourir à l’avortement comme si avorter était devenu l’Eldorado !

Preuve en est : la véritable information des pouvoirs publics en matière d’avortement a quasiment disparu. Depuis la loi Veil, jamais ces derniers n’ont  délivré  aux femmes enceintes qui consultent en vue d’une IVG une information sur les aides auxquelles elles auraient droit. Le gouvernement sur son propre « site officiel  gouvernemental » omet délibérément de  mentionner les conséquences de l’avortement et affirme qu’il n’y a pas de séquelles psychologiques à long terme. Ce silence mensonger est plus qu’irresponsable vis à vis des femmes ! 

Une société humaine, digne de ce nom, pourrait poursuivre le gouvernement pour  délit d’entrave à la vie de l’enfant à naître et incitation à l’avortement. Notre gouvernement, si prompt à parler et à défendre la Liberté, non seulement veut bafouer ainsi la liberté d’expression de ceux qui n’ont pas les mêmes convictions que lui, mais surtout bafoue la liberté des femmes en les empêchant de choisir la vie.

Choisir la Vie qui, depuis sa création en 1982, se place du côté des plus fragiles, invitent plus que jamais  les français, à participer à la GRANDE MARCHE POUR LA VIE du 22 janvier pour "défendre la liberté de choisir la Vie"."

Image2

Partager cet article

5 commentaires

  1. Il n’y a jamais rien eu à avoir à attendre de ce gouvernement de nuls.
    Adepte de la culture de mort, de la dépréciation de la France, de l’amour de la délinquance, du grand remplacement…
    Rien à attendre.

  2. Une autre solution incontournable
    Marcher c edt bien nous l avons constaté avec des milliers de marcheurs
    Et après?????
    L Eglise et ses représentants écrivent de bons conseils électoraux soit
    Mais rien ou si peu sur les dictas de la mort orchestrée.
    En revanche les migranrts ont droit au locement et autres avantages.
    Le slogan mon corps mon droit piège magistral !
    En vidant notre pays par ce procédé nous le remplissons par un autre.
    Et ça marche tellement bien (la grenouille dans la casserole)
    Qu il ne faudrait pas que les femmes se réveillent….
    S il y a délit ce sont les juristes qui doivent y répondre.
    Amas de cellules ???
    Ou transformation des bébés valant moins qu une limace?
    Voyons les actions du planning familial américain.
    Que se cache t il derriere ce dictat???

  3. Délit d’entrave de la pensée, délit d’entrave de l’information, délit d’entrave de l’expression !
    Cette loi est totalitaire !
    Ils se disent “Charlie”, ils sont Pol Pot, Staline et Mao réunis !
    C’est Kim Jong-un le rédacteur de cette loi !!!

  4. Protéger la liberté d’opinion autour de l’avortement est un combat au moins aussi fondamental que défendre la famille naturelle.
    La MPT ne pourrait-elle pas mobiliser son expertise logistique pour La marche pour la vie du 22 ?

  5. Bientôt le délit de prière à l’Esprit Saint pour demander qu’il touche le coeur des femmes, des pères, des familles, des médecins, des politiciens…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services