Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

“Ce serait un honneur de mourir demain pour mettre fin à l’avortement”

Untitled Ce sont les propos tenus par un évêque courageux lors de la conférence épiscopale qui s'est tenue à huis-clos du 11 au 13 novembre… Cela s'est passé aux Etats-Unis et c'est Mgr Hermann, évêque auxiliaire de Saint-Louis dans le Missouri, qui les a tenus :

"Je pense que tous les évêques ici présents considèrent que ce serait un honneur de mourir demain pour mettre fin à l’avortement. Si nous sommes résolus à mourir demain, alors nous devrions être tout aussi résolus, et jusqu’à notre dernier jour, à recevoir toutes sortes de critiques pour nous opposer à cet abominable infanticide"

Tout en ayant créé une certaine surprise parmi ses frères évêques, il reconnait avoir reçu de nombreux soutiens de ces derniers. Mgr Hermann s'est ensuite expliqué publiquement sur ses propos :

"J’ai reçu beaucoup de commentaires d’évêques. C’est très simple : si tous les jeunes Américains sont résolus à aller se battre et à offrir leurs vies pour la défense de nos libertés, alors tous les évêques devraient être résolus à donner la leur si cela pouvait mettre un terme à l’avortement. Et si nous sommes résolus à le faire, alors nous ne devrions éprouver aucune crainte à promouvoir cette cause, sans nous soucier du politiquement correct, sans essayer de bâtir des coalitions avec les gens pro-choix"

Philippe Carhon

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. QU’EN PENSENT NOS EVEQUES?

  2. Cet évêque a compris que: ce que vous ne faites pas au plus petit d’entre les miens c’est à Moi que vous ne le faites.
    Les chrétiens de St Louis ont de la chance.
    Quand le Docteur Dor se “réfugiait” à la Nonciature à Paris, il était mis dehors…
    Il y a des exemples à tirer, ici.
    Quand le Père Abbé de je ne sais plus quel monastère s’enchaînait contre les centres d’avortements il n’était guère soutenu.
    Le levain est dans la pâte même si celle-ci est étirée jusqu’à Huntsville et Saint Louis .
    Rendons grâce.

  3. Je me pose également la même question ???
    Parce qu’en France, on n’a jamais entendu de paroles aussi fortes que celles-là ?
    A part deux évêques qui sortent très bien du lot du “pastoralement correct”, j’ai nommé Mgr Rey et Mgr Cattenoz avec l’installation d’une maison dans son Diocèse pour défendre et faire connaître l’Evangile de la Vie.

  4. Merci Monseigneur.
    On dit que les jeunes sont l’avenir du Pays.
    Manifestement les anciens sont l’avenir de la Religion.
    Questions de formation et de Foi, sans doute.

  5. Si Mgr Hermann est si impatient d’offrir sa vie pour protester contre l’IVG, il peut toujours s’immoler par le feu devant un centre du planning familial.
    Suggestion totalement déplacée j’en conviens.
    Mais, s’agissant d’un sujet aussi grave que l’IVG, ces déclarations théâtrales qui ne débouchent sur aucunes solutions sont, à la longue, insupportables.
    Bien que le Salon Beige consacre les trois quarts de ses publications à l’IVG, je n’ai pas trouvé une seule analyse des causes de ce fléau.
    Les jeunes femmes avec qui j’ai pu en discuter avancent une réponse quasi générale à ce sujet : elles se sont refusées à mettre au monde un enfant que, pour des raisons diverses, elles ne se sentaient pas capables d’élever.
    La seule action efficace contre l’IVG ne peut se limiter à l’interdire, ce qui ne changera absolument rien, mais nécessite d’effectuer une analyse de ces raisons diverses et de définir des politiques susceptibles de les faire disparaître.
    (C’est ce que proposent au quotidien nombre d’associations dont le Salon Beige relaie en permanence l’action. Nous ne nous limitons pas à demander l’interdiction de l’IVG (l’avons-nous déjà demandé dans un post ?)…mais chaque prise de parole est intéressante à relayer. Et nous aimerions pouvoir relayer davantage de prises de paroles allant dans ce sens mais ne vant pas de personnalités étrangères à la France…
    Vous pourez lire le livre de Sabine Faivre sur l’avortement et que nous avons souvent mentionné !
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/10/la_vrit_sur_lav.html
    Philippe Carhon )

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services