Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Ce qui s’est décidé cette nuit lors du sommet “de la dernière chance”

ELes 17 Etats membres de la zone euro plus 6 autres pays vont conclure un accord intergouvernemental» pour renforcer la discipline budgétaire. Ainsi, les États dont le déficit sera excessif devront soumettre leur projet de budget à l'examen de la commission.

Par ailleurs, la Banque centrale européenne (BCE) sera chargée de gérer l'actuel Fonds européen de stabilité financière (FESF) et le futur Mécanisme européen de stabilité (MES) appelé à lui succéder, en juillet 2012.

La Hongrie et le Royaume-Uni resteront en dehors de l'accord. Les parlements tchèque et suédois doivent, de leur côté, être consultés.

Les Etats de la zone euro restent en désaccord sur le projet d'euro-obligations pour mutualiser leurs dettes, mais ils ont décidé de renflouer le Fonds monétaire international (FMI) à hauteur de 200 milliards d'euros.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. Pour réduire les déficits il faut faire de telle sorte que la caste politicienne coûte moins cher.

  2. C’est une tentative de sortie par le haut qui semble honorable et sage. Mais mesure-t-on ce que l’on perd ? Perte de la souveraineté nationale en matière budgétaire (alors que l’on avait déjà perdu la souveraineté monétaire), perte de la crédibilité de l’Etat, qui est pieds et poings liés à une institution dont les organes sont pour la plupart non élus. Et le citoyen là-dedans ?
    Quand est-ce que nos technocrates comprendront que la zone euro n’est pas une Zone Monétaire Optimale ? Lisez Robert Mundell par pitié !!

  3. Rigueur ou le nouveau traité de Matrique…

  4. Un mois de gagné avant le prochain “sommet de la derniere chance” ?

  5. SKZ rampe devant Berlin, qui sait bien que son premier désir, violent, est d’être réélu. …SKZ , sachant parfaitement que Berlin a un pouvoir d’influence suffisant pour le faire tomber. C’est ce qui s’appelle être tenu …en laisse. On comprend que, dans ces conditions, les intérêts de l’Allemagne passent avant ceux de la France. Quelle importance, si l’on pense « après moi, le déluge ! »
    On commence à critiquer François Bayrou, c’est bon signe. Lui n’embrassera pas Merkel et fait lui-même ses discours. Il est dénué de toute vulgarité. Les Français en seront fiers.

  6. Bruno Waterfield ne parle pas d’un “accord intergouvernemental” à 17+, mais bien d’un “traité”.
    http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/eu/8945155/EU-suffers-worst-split-in-history-as-David-Cameron-blocks-treaty-change.html
    Pourquoi le Figaro n’emploie-t-il pas le terme? Parce qu’en parlant de traité, on risquerait d’entendre réclamer un référendum?

  7. Quel argent allons-nous prêter au F.M.I. Nous n’en avons plus. Il va falloir l’emprunter (à qui?)et le F.M.I nous le rendra ! La folie gagne…

  8. “accord intergouvernemental» pour renforcer la discipline budgétaire. Ainsi, les États dont le déficit sera excessif devront soumettre leur projet de budget à l’examen de la commission.” : en France ? Impossible

  9. Il n’y a rien eu de décidé cette nuit ! Cette “banque” MES est dans les tuyaux depuis un an et 1/2 .
    Les europeïstes poursuivent simplement la mise en place (cette époque de doutes et d’inquiétudes s’y prête bien , pas vrai ?) de leur plan machiavélique de perte définitive de la souveraineté des nations , c’est (en catimini , ce n’est jamais dit clairement) la marche forcée vers le fédéralisme , à la schlague devrais je dire . Le plus effrayant c’est la mise en servage de tous les peuples de la zone euro pour la plus grande satisfaction de la finance mondiale , rentière de la “dette” : notre mise en esclavage par la “dette” perpétuelle !
    Prenez 5 mn pour lire ceci : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=25610

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services