Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Ce qui est primordial

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Extrait de l'interview du coordinateur de la cellule psychologique de l'aéroport de Roissy, dans Le Figaro, à propos des personnes qui ont perdu un proche dans l'accident de l'Airbus :

"Ce qui va compter pour la plupart de ces personnes, c'est l'action des autorités vis-à-vis de ce drame. Les cérémonies, par exemple, sont primordiales pour se reconstruire. C'est pour cela que nous travaillons de concert avec le gouvernement."

Les «psychologues» ont découvert que ce que l'Eglise pratique depuis toujours est «primordial». Il leur reste à découvrir la différence entre de vaines cérémonies laïques et celles qui, rappelant à l'homme sa destinée éternelle, lui permettent de se reconstruire par la conversion et l'espérance."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

7 commentaires

  1. c’est toute la différence entre le sacré et le profane, entre le monde traditionnel, dont les rites ont prouvé leur efficacité, et la parodie
    En ce qui concerne la “cellule psychologique”, voir le trés intéressant article d’aujourd’hui dans le Parisien
    Les familles endeuillées qui ont cru au numéro d’appel ont attendu en vain qu’on les rappelle et ont du gérer leurs désarrois (annoncer la mort de leurs parents à des enfants en bas âge etc..)
    tandis que les proches qui décidaient de se rendre à l’aéroport étaient aussitôt enfermés dans un batiment à l’abri des regards …(et soumis de force à des sédatifs?)

  2. L’aumonier de l’aéroport a été de nombreuses fois montré et interviewé (malgré le col romain!!!) personne n’a trouvé quelques choses à redire… On n’a plus l’habitude…
    En union de prières avec les proches.

  3. Dans le temps,quand on mourrait on avait droit aux grandes orgues et au “Dies irae” Maintenant c’est le pipeau des psy et le “Dieu: rien à cirer” des cérémonies oecumanistes en “hommage” aux défunts.N’importe quoi…!

  4. @Bébert
    Je ne vois pas de quel article vous parlez, il est en ligne ? vous avez un lien ?

  5. @Tonio
    c’est dans le Parisien version ile de France, soit en article, soit en encadré à part (attention:il y a 2 ou 3 pages sur le sujet)cherchez bien

  6. @tonio
    le Parisien daté du 3 juin page 4 en bas

  7. Comme Senex, les messes “en hommage à” (pas à Dieu en tout cas) me choquent terriblement. Il me semble qu’on disait jadis “pour le repos de l’âme de Untel”. C’est peut-être vieillot. Que peut-on dire de juste ??

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services