Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

“Ce qui compte dans l’islam ce n’est pas l’amour mais la soumission à Allah”

L’abbé Loiseau estime que la déclaration de Christophe Castaner est irresponsable et fait montre d’une grande imprudence en même temps que d’une profonde méconnaissance de l’islam.

Partager cet article

2 commentaires

  1. “Sans commentaire”
    Cardinal Philippe Barbarin
    La miséricorde : les conférences de Carême de Fourvière
    La miséricorde est au cœur de la vie spirituelle des croyants des religions monothéistes et elle est aussi, en islam, l’un des attributs de Dieu car il est Ar-Rahmâne (le Très Miséricordieux) et Ar-Rahîme (le Tout Miséricordieux). « La miséricorde éclate comme pure gratuité, pure bienveillance ; elle donne accès à la vérité de Dieu » écrit Philippe Mercier. “La miséricorde est plus qu’un attribut de Dieu, c’est quasiment son nom”, affirme le Cal Philippe Barbarin. Tous se font ainsi l’écho du psaume 103 qui définit Dieu par cette manière d’être en relation : « Le Seigneur est miséricorde et tendresse, lent à la colère et riche en fidélité », psaume commenté ici par un rabbin, un pasteur et un cardinal.
    Avec Philippe Mercier, Raffaele Fassetta, Patrice Chocholski, Pierre Gire, Philippe Barbarin, Azzédine Gacci (Imam Frère Musulman de la mosquée Othman à Villeurbanne et grand ami de Mgr Barbarin), Philippe Haddad et Nicole Fabre.
    http://www.paroleetsilence.com/La-misericorde-les-conferences-de-Careme-de-Fourviere_oeuvre_337.html
    Mgr Barbarin : La Miséricorde “point de rencontre entre le christianisme, le judaïsme et l’islam”
    https://www.youtube.com/watch?v=D0reZ5u6BBg

  2. Soumission : « Action de soumettre, de réduire à la dépendance, à l’obéissance par la force ».
    C’est bien ce qui se passe dans l’islam qui soumet, qui déduit en esclavage et à l’obéissance à coups de triques : les musulmans sont les esclaves soumis de force à une entité spirituelle qu’ils appellent Allah.
    Les chrétiens, bien au contraire, sont libres. Ils sont libres car l’être humain fut créé par Dieu pour L’aimer. L’Amour veut qu’on l’aime. Or, comme personne ne peut aimer quiconque sous la contrainte, le Créateur fut contraint de nous laisser libres de L’aimer ou pas.
    Le problème, la subtilité, le piège, c’est que « Allah » veut dire « Dieu ». Oui, puisque les chrétiens d’Orient appellent Dieu, Allah.
    Donc nous sommes en face d’une usurpation d’identité : dans l’islam, l’entité spirituelle esclavagiste qui se fait appeler « dieu » ne peut pas être Dieu.
    Dans ces conditions, l’islam qui contraint, l’islam qui soumet, l’islam qui force à coup de triques, l’islam qui réduite en esclavage, l’islam ne peut pas venir de Dieu.
    Si l’islam ne vient pas de Dieu, de qui vient-il ? il ne peut venir que du Singe de Dieu, de cette entité spirituelle qui ambitionnait, dans sa démence, d’être l’égal de Dieu et même de le surpasser, d’être plus que Lui, d’être plus grand que Lui, l’islam vient de Lucifer.
    L’islam est par conséquent satanique, Mahomet est un faux-prophète et sans doute LE faux-prophète aperçu par St Jean à Patmos il y a 2 000 ans.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]