Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Sectes et satanisme

“Ce que vous ferez aux plus petits d’entre les miens…”

Le site australien de vente en ligne Cafepress a provoqué le scandale en proposant des t-shirts et "bodies" pour bébé incitant à la pornographie – viol et pédophilie. L'entreprise recherche actuellement comment de telles images ont pu apparaître sur leur site. Menteurs, en plus.

Partager cet article

3 commentaires

  1. L’article de 20 minutes argumente plus sur la violence faite aux femmes (banalisant le viol) que sur l’incitation à la pornographie et à la pédophilie. En somme, maltraiter une femme, c’est mal, maltraiter un enfant autrement que par une fessée (car la fessée, c’est très mal, cf. mme Rossignol), bof!

  2. N’exagérons pas C.B… On peut dénoncer les deux!
    L’incitation à la pédophilie c’est mal et…l’incitation au viol, c’est mal aussi!
    Dénoncer l’un n’enlève rien à l’autre.
    Il se commet 903 viols par jour, soit 329 708 viols chaque année dans le monde (viols déclarés), dont 95136 aux Etats-Unis,52 425 en Afrique du sud et 24 350 au Canada.
    Pas anodin non plus.

  3. La citation évangélique est plutôt mal choisie. Il aurait fallu prendre “Malheur à celui qui fait du mal à l’un de ces petits…”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]