Ce n’est pas à l’Etat de choisir les curés

Hier avait donc lieu l’installation du nouveau curé de La Dalbade à Toulouse, membre de l’Opus Dei, ce qui fait écrire au Monde cette bourde :

"Pour la première fois en France, un prêtre de l’Opus Dei a célébré une messe"

Alors qu’il s’agit du premier curé en France, membre de l’Opus Dei. Passons.

Un lecteur présent sur place nous fait ce témoignage :

D "Dès 9h30 une trentaine de manifestants anti-installation de l’abbé TOUZET sont réunis sur la place Esquirol puis se sont dirigés vers l’église de la Dalbade pour distribuer des tracts et crier. Il y avait notamment la responsable du mouvement étudiant de gauche Unef pour Toulouse. La presse s’est aussi pressée assez tôt: Libération, M6, France 3… mais l’abbé a refusé de répondre avant la messe aux sollicitations, ce qui a vexé le journaliste de Libé.

A l’intérieur l’église s’est remplie lentement mais de manière importante puisque les servants de messe ont du remettre deux fois des hosties dans les ciboires avant l’offertoire : il y avait des gens debout au fond, soit environ 500-600 personnes pour cette église. La police a assuré un bon service d’ordre sur le parvis et personne n’a répondu aux provocations des manifestants. A l’extérieur, ceux-ci criaient quelques slogans haineux mais ceci n’a duré qu’un temps: dès l’homélie on n’entendait plus rien et à la sortie il n’y avait plus personne pour manifester son opposition à l’installation.

A la sortie, l’abbé a été de nouveau sollicité par tous les médias et a répondu à toutes les questions. Mgr le Gall a rappelé que ce n’était pas aux autorités laïques de s’immiscer dans le choix des curés. Le dialogue continue avec celles ci, mais pas à n’importe quel prix ni à n’importe quelles conditions a t’il ajouté. Il a affirmé que nous avions besoin de toutes les forces vives de l’église en vue de la réévangélisation. L’Opus Dei fait "objectivement" un travail utile pour les âmes. Il a bien précisé que ce ne devenait pas la paroisse de l’Opus Dei, qui n’aura aucune mission particulière en son sein (sinon un curé membre de la prélature de la sainte croix) mais qu’elle restait attachée au diocèse. Il a manifesté ainsi une remise au point par rapport à ce qu’avaient pu écrire des journalistes.

L’abbé de Rochebrune, vicaire de l’Oeuvre pour la France a manifesté sa joie de l’offre de l’évêque et rappelé qu’en ces temps de crise des vocations c’était un sacrifice pour l’Oeuvre que de donner un prêtre au diocèse de Toulouse."

Michel Janva (merci à MD)

Une réflexion au sujet de « Ce n’est pas à l’Etat de choisir les curés »

  1. fabien

    Y aura-t-il quelqu´un pour rappeler aux catholiques inquiets que le fondateur de l´Opus Dei a été canonisé et que son oeuvre a donc toute sa place dans l´Eglise. Et pour rappeler aux journalistes et politiciens gauchistes de Toulouse qu´il vaut mieux avoir eu des liens avec Franco qu´avec les Brigades internationales responsables du massacre de milliers de prêtres et religieux ?

Laisser un commentaire