Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Cathophobie : les fantasmes du Point

Logo_header S'appuyant sur un sondage bidon, le Point évoque la possibilité théorique pour Benoit XVI de démissionner. Bref, Le Point nous ressert le même plat que lorsque tous les cathophobes pariaient sur la démission de Jean-Paul II.

Sondage bidon car réalisé auprès de…620 personnes. Oui, vous avez bien lu : 620 ! Parmi elles, des catholiques pratiquants et non pratiquants. Et pour Le Point, un catholique pratiquant doit être une personne qui va à la messe une fois par mois.

C'est un peu comme si on demandait aux militants socialistes s'ils souhaitent la démission de Nicolas Sarkozy. Et encore, on aurait peut-être des surprises…

Philippe Carhon

Partager cet article

7 commentaires

  1. Le Point est en général un hebdomadaire de centre droit de qualité. Il a moins de tendances “gauchisantes” que l’Express. Mais sur les questions de société (et de religion, quand il en parle, rarement et mal), il reflète en effet la “pensée dominante” des grand media français. C’est triste mais c’est ainsi depuis sa création. Le milieu journalistique français est sur ces sujets mal formé, mal informé, désinformé….Puisse internet faire évoluer les choses.

  2. Un pape qui démissionne pour faire plaisir à un échantillon microscopique d’un sondage anticlérical dans un pays non chrétien…
    C’est dire toute l’INTELLIGENCE de la caste journalistique française.

  3. Sur le nombre de personnes interrogées, ce n’est pas particulièrement bidon, 620 peuvent suffire à construire une tendance, la technique des sondages est assez fiable de ce point de vue là.
    Par contre, effectivement, la population cible est uniquement determinée à titre déclaratif. Est catholique celui qui se dit catholique, autant dire que je pourrais donner mon avis sur l’évolution du communisme en France…

  4. Si les journalistes étaient intelligents, cela se saurait. Il suffit de les entendre parler d’un sujet que l’on maîtrise un temps soit peu pour mesurer le degré abyssal de leur ignorance. Leur seule obsession, susciter la polémique, le tout en 90 secondes chrono.

  5. A mon avis, pour faire le sondage, Ifop a téléphoné le dimanche matin, entre 8H30 et 11H30, heures auxquelles la plupart des catholiques authentiques sont à la messe.

  6. Si le Point doit toucher la subvention de l’Etat au titre du soutien a la presse écrite, il devrait immanquablement être rappelé à l’ordre par l’Etat pour cette provocation offensante et discriminatoire à l’égard de la religion catholique.
    Faute de quoi ce nouveau montage risquerait d’apparaître comme la contre-partie de la subvention…

  7. Attention à ne pas vous décrébiliser: 620 personnes bien choisies constituent un échantillon très fiable (loi statistique). En revanche, le biais est souvent dans les questions, l’honneteté des réponses ( pour le FN seuls 1/3 des personnes avouent !) et pour les cas présent la désinformation hallucinante sur Benoit XVI.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services