Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Cathophobie en Belgique

Alors que l’UE vient de demander à l’Italie de retirer le crucifix des salles de classe, c’est au tour de la Belgique de devoir renier ses propres traditions. Au nom de la «neutralité» de l’enseignement officiel, la ville d’Anvers a invité ses écoles à bannir tout signe extérieur de religion. Saint Nicolas, qui rend traditionnellement visite aux écoliers, a donc été privé de croix sur sa mitre ou sa robe.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Sans croix, Saint Nicolas n’est plus rien.
    On devrait supprimer tous les bonbons qui vont avec.

  2. Comment?
    C’est encore « SAINT » Nicolas?

  3. A l’origine sa mitre ne portait pas une croix, disent ces « officiels »…

  4. Au nom de la neutralite j’espere qu’ils vont interdire toute nourriture hallal des cantines des ecoles, ainsi que les foulards bien sur !

  5. A quand le croissant ?

  6. S’il a encore droit à sa mitre, ce Nicolas ne le doit certainement qu’à l’ignorance de certains, qui regardent peut-être avec curiosité sa « canne avec un point d’interrogation en haut ».
    Espérons qu’il aura la présence d’esprit de faire savoir que les cadeaux ne reviendront que lorsque tous ses attributs lui seront rendus!
    P.S. L’U.E. a-t-elle légiféré sur la nécessaire absence de gélatine de porc dans les confiseries distribuées par ce « travesti » (?) ?

Publier une réponse