Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Cathophobie chronique de Charlie Hebdo

Réagissez à la dernière une de l'hebdomadaire plus christianophobe que satirique :

[email protected] – 44 rue de Turbigo 75003 PARIS – 01 44 61 96 10

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

17 commentaires

  1. Quels sont vos criteres pour distinguer la cathophobie de la satire ?

  2. c’est réconfortant de voir “charlie-hebdo”,qui est au bord de la faillite,qui a la tete maintenue hors de l’eau par les banques (pas financé par des cons),de le voir donc faire encore appel au Christ pour se vendre.
    Nous sommes beaucoup plus forts que nous ne le pensons.

  3. Je doute fort que ce genre de torchon puisse prêter attention à quelques messages de protestations que ce soit. Avec eux d’autres méthodes s’imposent.

  4. Sauf erreur, l’admirable et extraordinaire hebdomadaire n’était pas en faillite puisque son principal dirigeant et actionnaire est parti pour une carrière admirable dans la radio avec les bénéfices tout aussi admirables de quelques centaines de milliers d’euros (dixit la presse officieuse).
    Coupure de presse sur le sujet à retrouver svp, information sortie brièvement il y a un an (F&D? 60secondes?).
    merci d’avance!

  5. En tant que catholique je suis très choquée par la façon dont le Christ, Dieu fait homme, qui a souffert sur la croix pour nous racheter du péché originel, est représenté de cette façon là. A cela s’ajoute des informations mensongères sur une institution religieuse qui a fait et fait un excellent travail et des mots totalement contraire à la foi chrétienne, car le Christ a dit “Seigneur, pardonnez leur parce qu’ils ont péché”.
    En outre, la satire accentue les traits, elle ne propage pas des messagers mensongers (ici sur la figure du Christ et sur l’Opus Dei).
    Si la différence entre satire et cathophobie ne se voit pas avec cet caricature, c’est vraiment que comme l’a dit le cardinal Bertone, répondant aux questions de l’Osservatore Romano, et citant un journaliste:
    « J’ai eu l’occasion d’observer qu’un vaste pourcentage de la population mondiale ne se préoccupe plus de la vérité. Je crains cependant d’avoir péché par excessive circonspection, parce que ce qui arrive est de loin plus funeste : une vaste proportion de la population n’est aujourd’hui plus en mesure de distinguer la vérité du mensonge, ou, pour être plus précis, la réalité de la fiction ».
    Mais sans doute n’ai-je pas d’humour ou tout au moins pas quand il ne peut s’exercer qu’à sens unique et sans risque, comme c’est le cas pour le journal en question, qui espère ainsi et à peu de frais récupérer quelques lecteurs…

  6. C’est fait.
    Il faut riposter, il faut bouger, il faut manifester, il faut se montrer, il ne faut pas avoir de respect humain.

  7. c’est fait.
    Récitons au moins un Ave Maria en réparation et pour leur conversion

  8. Je viens de leur envoyer un mail.
    “À : [email protected]
    Catholique, je suis très scandalisé par votre Une. N’avez-vous jamais envisagé de vous retrouver en face de Lui, là-haut ? Vous devriez réfléchir un peu et, à défaut, avoir au moins un peu de respect pour ceux qui osent penser autrement que vous.
    Essayez l’option “bonté” (charité ?) dans votre vie…”

  9. Défendre l’Eglise et la signification inouïe du sacrifice Notre Seigneur Jesus Christ sur la Croix, n’est pas défendre l’Opus Dei !!
    C’est la toute l’ambiguïté d’une eventuelle campagne de réprobation / opposition à ce détestable dessin de Charlie Hebdo.
    Je veux bien faire part de mon emtion à Charlie Hebdo concernant ce (mauvais) dessin blasphématoire, mais je ne veux pas être associé de près ou de loin à l’Opus Dei, organisation sur laquelle il y aurait beaucoup à dire par ailleurs, et pas que du bien…

  10. Bah, ça n’en vaut pas la peine, ces athées impénitents n’auront cure de nos protestations. Et puis je ne n’ai pas envie de faire comme les muslims.

  11. franchement, s’il y a bien une chose qu’ils espèrent c’est une arrivée massive de catholiques, un scandale, du buzz et unz augmentation du tirage.
    La seule façon de lutter contre ça, c’est de ne pas réagir; je suis très déçu que le salon beige tombe dans ce piège… Vous ne voyez pas que des réactions indignés de catholqies seraint pain bénit pour eux?
    [Je ne pense pas que l’on puisse parler de “pain bénit” pour eux.
    Et je crois que, malgré ce que vous dites, les catholiques ont le devoir de se montrer scandalisés. A force de tout accepter, de laisser faire, on finit par penser pareil.
    Ce qui est anormal, c’est de ne plus réagir.
    MJ]

  12. Tout à fait d’accord avec MJ. Il est intolérable de laisser Notre Seigneur Se faire insulter de la sorte. Notre devoir est d’agir! avec la Charité et l’intelligence reçues du Saint Esprit (qu’il faut invoquer pour savoir quoi faire dans ce genre de situations…)

  13. @ Paul Le Silve: Que savez-vous de l’OPUS DEI et par qui le savez-vous ?
    Moi aussi je peux dire beaucoup de choses…et pas que du mal !
    [Merci à vous deux, mais ce n’est pas le sujet. On en restera donc là sur l’Opus Dei. MJ]

  14. @ “Marcel Gravillon” :
    Il est difficile de trouver plus inexact que l’article du “Monde” mis en lien dans votre commentaire.
    Je suis un intervenant abondant de Salon beige et je m’aperçois que je suis le seul de mon genre : je défends la liberté religieuse et personne, je dis bien personne, ne semble partager mon opinion.
    D’autre part, dire que l’on intervient parce que l’on croit que tout le monde est d’accord avec ses opinions est stupide, voire contradictoire.
    Du moment qu’il s’agit intimider les esprits libres “Le monde” répond toujours “présent”. En voici encore un exemple, c’est bien un journal français.
    Je ne suis pas allé voir les ordures vomies par Charlie Hebdo, je les tiens pour lues et ne veux pas à augmenter l’audience de ce torchon. Cependant ce que je sais de Charlie Hebdo, pour avoir lu au moins un de ses numéros (en accès gratuit dans une salle d’attente), viole systématiquement la liberté religieuse (et pas seulement des catholiques, mais aussi parfois celle des musulmans, lors des caricatures de Mohamed par exemple), il viole ainsi l’article 1er de la constitution française : “La république respecte toutes les croyances.” Mais comme la France n’est pas un Etat de droit, cela ne m’étonne pas et cela n’a pour moi du moins aucune importance, je n’ai aucune confiance dans les autorités de mon pays.

  15. En tant que catholique je suis choqué du traitement réservé à Jésus Christ par la “satire” (méchanceté gratuite?) de Charlie.
    En tant que journaliste, je suis choqué par la désinformation éhontée dont ils abreuvent leur lectorat en mal de lutte contre toute autorité morale (Etat, Eglise…) comme une meute.
    En tant que citoyen français, je trouve honteux qu’au nom de la liberté de culte, du respect IMPARTIAL de toutes les religions qui sont confessées sur notre sol, le Ministère public ne se soit pas DE LUI MEME saisi de cette une diffamatoire et du cahier mensonger qu’elle abrite.
    En tant que chrétien, je trouve honteux que d’autres chrétiens jettent si facilement le discrédit sur le Pape et la canonisation du fondateur de l’Opus Dei, en colportant la désinformation dont cette oeuvre fait l’objet. Que ses détracteurs catholiques se demandent “à qui profite le crime?”
    L’heure est grave, Christ vaincra mais ce n’est pas une raison pour ne pas lui faciliter le travail!
    Amicalement

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services