Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Catholiques pratiquants ou non-pratiquants : la confusion des sondages

Liberté Politique fait remarquer :

C"considérés globalement, les catholiques se partageraient à égalité (50/50) entre les deux candidats [Nicolas Sarkozy et François Hollande au second tour, NDMJ]. Cette égalité n’a pas de sens réel. En effet, les pratiquants seraient 61% à voter pour Sarkozy, tandis que 53% des non-pratiquants voteraient pour Hollande. D’où l’on peut, et doit, tirer une première conclusion : à supposer que l’on cherche à identifier un comportement politique des « catholiques » au sens large, il est clair qu’il n’est pas scientifique d’amalgamer pratiquants et non-pratiquants. On le sait depuis longtemps ; mais il semble que les sociologues ne s’en soient pas encore rendu compte. Autrement dit, il serait temps de passer au crible de la critique la notion même de « catholique non-pratiquant » qui, outre sa contradiction interne, fausse davantage les analyses, notamment politiques, qu’elle ne les éclaire."

Imaginez un sondage sur des nudistes non-pratiquants… Liberté politique ajoute :

"Le clivage marqué entre pratiquants et non-pratiquants, une fois de plus constaté, oblige à s’interroger sur la légitimité scientifique d’amalgamer les deux pour identifier un «vote catholique» dans sa globalité, et plus généralement un «comportement catholique», dans les études sociologiques ou politiques. S’il ne m’appartient pas d’en juger dans le domaine religieux et sacramentel, en revanche il est clair dans les autres domaines, la pratique régulière induit des comportements spécifiques dont on ne rend pas compte si on la noie dans ce qui lui est contraire. Nous en avons d’ailleurs fait la démonstration dans l’étude que nous avons publiée au mois de septembre dernier sur les attentes des chrétiens vis-à-vis de l’élection présidentielle : celle-ci avait déjà montré que l’attention aux questions « sociétales » fondamentales, aux « valeurs non négociables », croissait en fonction directe et accélérée de la pratique religieuse."

Partager cet article

14 commentaires

  1. « catholique non-pratiquant »?? Qui croient en Qui?
    Selon moi il n’y a aucune différence entre un athée et ce “catho”.
    Ceux sont des gens de parabole, “grain tombé dans les ronces”.

  2. Ce qui fait surtout pitié dans ces résultats, ce n’est pas tant l’amalgame pratiquant/ non pratiquant mais qu’autant de gens qui se prétendent catholique votent pour des fossoyeurs du catholicisme (UMP compris…).
    Je sais bien que ce genre de sondage est bidon et ne sert qu’à travailler sur les foules afin d’induire un comportement de groupe aux gens décervelés… n’empêche que cela fonctionne…

  3. Ce partage 50/50 est bien le signe de la crise profonde de notre chrétienté !
    Les catholiques savent ils encore à quoi ils croient ?
    Pas un seul catholique ne devrait voter pour des candidats qui sont en faveur de la loi sur l’avortement .

  4. Peut-on vraiment être catholique “théorique”, c’est à dire catholique sans pratique ?

  5. Depuis près d’un demi-siècle , tous les sondages ont confirmés que les “catholiques non pratiquants” sont, dans leurs valeurs et leurs comportements, bien plus proches des non-croyants , que des catholiques pratiquants. Dans quelque domaine que ce soit, la praxis est très importante et nous engage.

  6. Le Pape rappelle bien qu’il ne faut pas donner sa voix à des candidats qui ne défendent pas la Vie. Alors Sarkozy, Hollande ?

  7. “« catholique non-pratiquant »?? Qui croient en Qui?”
    Ils ont des valeurs positives, des principes humanistes et respectent la dignité humaine.
    Et bientôt ils ne croiront plus…ils sont en voie de guérison.

  8. N’oublions pas que pour la grande majorité des sociologues, un catholique pratiquant croit (à 75% si mes souvenirs sont bons) à la réincarnation (oui, oui, j’ai bien écrit “réincarnation”).

  9. A François
    Peut être que le pape fait ce rappel mais Mgr Barbarin, primat des Gaules, insiste lourdement sur l’idée que l’on ne peut voter FN en étant chrétien en se basant sur une vision politiquement correcte et simplificatrice de la Bible et par contre ne trouve rien à redire contre le vote en faveur d’Hollande qui défend le mariage homosexuel.

  10. J’ai longtps été catholique non pratiquante. Il n’empêche que je me suis toujours considérée comme catholique, croyante en Jésus Christ et que j’ai toujours défendu l’Eglise. Avec tiédeur mais bon, je le faisais.
    Bien sûr, ma rencontre personnelle avec le Christ a tout changé dans ma vie. Je suis une “recommençante”. Mais je demande plus de charité pour les kto non pratiquants car j’en ai été une; Ils ont reçu la grâce du baptême comme nous, la transmette parfois à leurs enfants et ont parfois un chemin de conversion.
    J’en profite pour rappeler le sondage de Pèlerin la semaine dernière qui faisait suite à de nombreux sondages allant tous dans le même sens: plus un catholique est pratiquant, plus il est europhile et moins il vote FN.
    Ce qui n’empêche pas que j’ai été choquée par le traitement dénigrant que ce reportage faisait au Salon Beige. Blog que j’apprecie de plus en plus comme autre voix que celles des blogs de La Croix et Sacristains et que je lis tous les jours. Tant que ça parle d’Eglise et pas de politique.
    Eudp avec nos frères kto

  11. A Artemis,
    je ne voudrais pas défendre le Front National et trouve qu’effectivement les positions actuelles de Marine Le Pen sur l’Europe et l’économie sont discutables. Ceci dit les positions des autres partis sont tout aussi discutables particulièrement sur des sujets chers aux catholiques comme la famille et Marine Le Pen a droit à une égalité de traitement ce qui n’est pas le cas. Quand des membres influents du clergé comme Mgr Barabain et les organes catholiques comme La Croix ou La Vie ressassent depuis une trentaine d’années qu’un bon catholique ne doit pas voter FN sans faire des réflexions semblables sur les autres partis, cette égalité de traitement n’est pas respectée et ce n’est pas étonnant dans ces conditions que les catholiques pratiquants qui sont du genre obéissants, votent moins FN que les autres.

  12. Toujours à Artémis
    De même qu’aujourd’hui les catholiques pratiquants votent moins FN que d’autres, si l’on avait fait des sondages pendant la guerre, on aurait trouvé que les catholiques pratiquants étaient plus pétainistes que les autres car à l’époque, le clergé défendait très largement Pétain et notamment l’évêque de Lyon qui l’a comparé lors d’une de ses visites à Lyon à une nouvelle Jeanne d’Arc.

  13. A Bernard Mitjaville
    Ce que vous dites est peut être vrai mais je rappelle juste un fait. Ils votent moins FN que les autres.
    Quant à revenir à la guerre, il y a eu suffisamment de catholiques pour ne pas soutenir la politique de collaboration pour infirmer votre point de vue: l’archevêque de Toulouse, les prêtres déportés à Dachau, Lusserand, les fondateurs de TC, les “Justes” qui, quand on y regarde de près, sont souvent des religieux/religieuses et des chrétiens très engagés… Sans parler de De Gaulle et de tous les catholiques qui l’ont soutenu. Tous kto TRES engagés. Donc je dénie le fait que le soutien à Pétain ait été plus fort chez les pratiquants que dans le reste de la population. J’ai de bonnes raisons de penser que c’est même le contraire. Pdc

  14. Vous avez raison de défendre les catholiques résistants, ceci dit la citation de l’évêque de Lyon comparant Pétain à une nouvelle Jeanne d’Arc est authentique (document INA sur l’accueil de Pétain à Lyon). Pour paraphraser Jeanne d’Arc à son procès, il vaut mieux écouter sa conscience éclairée par Dieu qu’un évêque.
    Concernant la guerre, il y a aussi beaucoup de catholiques qui sont devenus résistants après avoir été pétainistes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services