Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Catholiques de France, l’heure est venue d’être militants!

D’Alain Toulza:

L’article magnifique de l’abbé Danziec dans un récent numéro de Valeurs actuelles vient de recevoir une sorte de justification à travers les réflexions qu’un haut fonctionnaire, Christophe Eoche-Duval (par ailleurs, auteur d’un ouvrage, Vous serez dans la joie édité en 2017 chez Artège), vient de livrer dans le dernier numéro de France Catholique sous l’intitulé « Quelles conditions légales pour un déconfinement des cultes ? »

Il s’agit d’une précieuse analyse, menée avec une solide compétence juridique, sur les rapports entre l’Eglise et l’Etat, relativement aux offices religieux dans la phase annoncée du déconfinement. Ce document majeur est, à mon avis, le plus sérieux qui ait été produit sur la problématique actuelle. Il passe au peigne fin tous les textes légaux ayant trait aux rapports entre les autorités publiques et la Conférence des Evêques de France (CEF), et détermine avec lucidité et finesse les incertitudes juridiques dans lesquelles se trament, aujourd’hui, les décisions gouvernementales en direction de la communauté catholique. Au passage, il mentionne que, compte tenu d’un enchevêtrement de textes qui laisse perplexe, « les autorités sanitaires ont compté davantage sur les autorités religieuses pour restreindre de leur propre chef les cultes (la CEF, par ex., a anticipé par communiqué le 17 mars les interdictions légales des cultes, qui n’interviendront que par décret du 23 mars 2020) ». Dit plus brutalement (par votre serviteur), ce sont bien nos évêques qui, dans leur majorité, se sont jetés au pied de nos autorités maçonniques pour leur faciliter la prise d’une décision officielle interdisant nos messes. Nul catholique, aujourd’hui, ne s’en étonnera.  […]

C’est pourquoi je crois que tous les lecteurs de ces deux articles devraient absolument se faire un devoir d’en répercuter le contenu sur les prêtres de leur paroisse respective. L’heure est venue pour chacun de cesser d’être un consommateur désarçonné et pleurnicheur pour devenir un militant, voire un combattant. 

Partager cet article

8 commentaires

  1. Au secours, j’étouffe dans ce pays ! Je ne suis pas touchée par le covid mais par la gangrène maçonnique.

  2. Rien ne semble s’opposer à ce qu’une messe célébrée portes ouvertes, pourquoi d’ailleurs accepter de célébrer la messe portes fermées si l’assistance est limitée à dix personnes, les fidèles la suivent sur le parvis en respectant la distanciation physique et éventuellement le port de masques!
    Après la consécration les fidèles pourraient communier en entrant l’un après l’autre dans l’église, sans dépasser le nombre limite.
    Si le gouvernement nous force à fermer les portes pendant la messe, ce qui ne serait pas étonnant, faisons là en plein air dans des champs ou propriétés privées; vc’est d’ailleurs ce que nous faisons chaque année pour la Fête-Dieu dans notre paroisse

    • Il faudrait peut-être aussi se calmer…le virus est en train de disparaître, tout bonnement, comme tout virus saisonnier. Dans quinze jours ou trois semaines, il n’y aura plus de raison de maintenir ces mesures de lapins affolés…

  3. C’ est une atteinte à la liberté de culte.
    Notre Dieu est Vivant mais il le traite comme un ‘ mort’ inexistant ces francs maçons.!!!!!!

    Les Catholiques doivent défendre leur Foi avec Force !

    J’ ai mal de ne plus recevoir l’ Eucharistie.

    Nous prennent t’ ils pour des enfants incapables d’ appliquer les gestes barrières.

  4. “devenir un militant, voire un combattant” oui

  5. que les catholiques , au minimum aillent voter pour virer ces bobos aux manettes nationales

  6. … mais pourquoi donc, dites-moi, tant de catholiques pratiquants ont-ils, d’après les statistiques, voté largo manu pour ce gouvernement de FM ouvertement anti-cléricaux et bien pire anti-christ???

    • Oui, pour quoi tant de catholiques pratiquants ont voté pour ce gouvernement FM ?
      Parce que la Conférence des évêques leur a dit que c’était comme ça qu’il fallait voter ?
      Oui, oui, vous méritez notre confiance, nous allons voter comme vous dites, c’est ça ?
      Bravo ! Laissez donc les évêques voter FM et réfléchissez avant de voter ! Merci pour tous.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]