Bannière Salon Beige

Partager cet article

Catholiques attaqués : les accusations du Père Michel Viot contre le préfet

Cathophobie / Vidéos

Le Père Michel Viot était à la procession agressée samedi à Paris. Dans “Morandini Live”, il a directement mis en cause le préfet de Paris, et même le président de la République.

Et le service public :

Partager cet article

6 commentaires

  1. Sacré répartie de la part du père Michel Viot, on comprend parfaitement ses propos.
    Par contre, le coup des excuses de la république, mais avis que c’est plus du théâtre qu’autre chose.

  2. La préfecture de police savait parfaitement ce qu’il se tramait en étant directement branché sur les réseaux sociaux. Alors que des radicalisés y fomentaient leurs méfaits.

    Comment ne pas y voir une provocation des pouvoirs publics à l’encontre des Catholiques ?

    L’hypocrisie de ce pouvoir libéral n’a plus de limite..

  3. Quant un curé fait trembler la république.
    On veut le rencontrer l’aider à avoir une réponse.
    Ils sont si facilement lisibles;
    Ils tremblent devant un simple curé.
    Bravo mon Père.

  4. Il y a des vidéos de charlotte d’Ornellas. Cette jeune femme est remarquable, elle nous change de tout les produits formatés du milieu, qui n’ont que la qualité souvent d’être petite fille de.

  5. Entre la fausse naïveté de Morandini et le discours de fausse contrition du député de La Répression En Marche, seul le propos de Monsieur l’Abbé est audible et crédible.
    Quant aux engagements du député je n’y crois pas plus qu’au reste des discours de la macronie. J’attends de voir pour y croire…

  6. enfin la voix de la raison s’exprime
    bien rares sont les ecclésiastiques comme celui ci; trop ne disent pas grand chose quand leur église brule, au moins lui là n’a pas la langue de bois, merci l’abbé de ne pas vous soumettre

Publier une réponse