Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Famille

Carte FN : réaction de la CFTC

Le syndicat plaide pour l’aide aux familles :

"Si la carte actuelle devait être amenée à disparaître, la CFTC plaide pour la mise en place d’un nouvel outil qui permette de répondre aux besoins des familles nombreuses. Aussi, s’il est prévu qu’une table ronde entre la SNCF et les associations de consommateurs s’organise, la CFTC demande que l’entreprise trouve une solution équitable.

Dans un contexte économique où le pouvoir d’achat des français est en berne, la CFTC rappelle son attachement aux mesures sociales en faveur des familles. Si le système doit être revu pour «davantage de transparence», ou plus exactement dans le cadre d’une remise à plat des offres commerciales, dans la perspective d’une fin des aides de l’Etat d’ici 2009, la CFTC demande que les familles n’en fassent pas les frais.

Actuellement, l’Etat compense le coût des tarifs "sociaux" (familles nombreuses, congés annuels, étudiants ou trajets domicile-travail) en versant une indemnité à la SNCF de 70 millions prévus pour 2008. La CFTC rappelle que la SNCF a engrangé en 2007 près d’un milliard d’euros de bénéfices et peut donc être en mesure de pallier à la suppression des aides de l’Etat, afin de continuer à faire bénéficier les usagers de certains avantages qui soient justes socialement et tiennent compte de l’évolution des tarifs actuels.

Plus de trois millions de personnes aujourd’hui bénéficient de la carte famille nombreuse, qui offre plusieurs avantages, mais permet surtout de profiter de réductions sur les billets de trains : la CFTC revendique le maintien d’avantages identiques."

Michel Janva

Partager cet article

1 commentaire

  1. La CFTC se fait de douces illusions sur les intentions de Nadine MORANO et de ses mentors Nicolas SARKOZY, Jean-Louis BORLOO et Jean-François COPE.
    Qui est finalement “responsable” de la politique familiale, l’Etat et la Caisse Nationale des Allocations Familiales, ou bien la SNCF.
    Les associations familiales ont aussi leur mot à dire (en descendant dans la rue, s’il le faut), et pas seulement les associatiosn de consommateurs.

Publier une réponse