Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Caroline Aigle, héroïque jusqu’au bout

Philippe Carhon nous avait fait part du décès de ce pilote de chasse. Hier, le mari de Caroline Aigle, a confié que son épouse avait décidé d’accoucher prématurément, malgré sa maladie, voulant donner "le maximum de chances" au bébé qu’elle portait. L’enfant est né par césarienne après cinq mois et demi de grossesse, début août, soit 18 jours avant le décès de la jeune femme.

A la mi-juillet, le pronostic des médecins était "impitoyable" et elle avait alors exprimé la volonté, malgré les conseils de ses médecins, de poursuivre sa grossesse entamée avant de découvrir sa maladie.

"Elle ne pouvait pas arrêter la vie d’un être qu’elle avait porté pendant cinq mois (…) Elle disait: il a droit à ses chances comme moi".

Cette grossesse a été "quasiment son dernier combat, qu’elle a gagné". L’époux de Caroline Aigle a confié qu’avant de mourir, "elle avait pu voir son bébé plusieurs fois, le porter sur elle". Selon lui, son épouse a été "héroïque jusqu’au bout".

Michel Janva (merci à AM)

Partager cet article

12 commentaires

  1. ces actes d’amour et d’accueil de la vie restent si beaux qu’ils ne peuvent que confirmer notre Espérance de victoire dans le combat que mène contre nous la culture de mort !

  2. Quel témoignage de courage !
    PS : merci d’avance de corriger l’erreur dans le titre.

  3. Et il est vivant le bébé ?

  4. Exemple admirable. Hommage à Caroline Aigle. J’espère que Jeanne Smits va nous faire un petit commentaire.

  5. Quelle preuve d’amour fantastique. C’est à la fois poignant et tellement réconfortant!
    Cette jeune femme est un exemple qui nous permet d’espérer.
    Honorabuena!!

  6. A n’en pas douter cette femme pilote a du cotoyer les anges lors de ces différentes missions.

  7. c’etait le sujet d’un film magnifique intitulé “Haut les coeurs” de la réalisatrice Solveig Anspach avec Karin Viard dans le rôle principal (1999)

  8. Magnifique, cela rappelle le choix de Sainte Jeanne Beretta-Molla, canonisée par Jean-Paul II en présence de son époux et ses enfants.

  9. A ceux à qui il a été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé…

  10. Je viens de terminer le livre de J-D Merchet; quel courage! il n’y a pas de mot assez fort pour decrire l’amour que cette femme a donné; J’espère que le petit Gabriel va bien et que son papa lui parlera
    beaucoup de sa maman;et elèvera ses enfants avec “du rire et de l’amour”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services