Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Carl Lang : laïcité et rôle de l’Etat

Interrogé dans Présent, Carl Lang revient sur les sujets de la laïcité et de l'Etat :

L "Je crois que la laïcité est un cheval de Troie de l’islamisation car justement, les islamistes considèrent qu’il est utile de s’appuyer sur les notions de neutralité, de liberté, d’égalité, de pluralité, pour utiliser à leur profit les moyens de la République et la laïcité pour islamiser la France. Le jour où ils seront en situation dominante, ce n’est pas ce pauvre bouclier de carton de la laïcité qui nous protégera de la révolution islamique. […]

L’étatisme est à l’opposé de notre conception à la fois du respect de l’être humain et de notre conception de la société et de notre conception économique. Je considère que l’Etat doit être fort et national, et à vocation sociale, dans le cadre de fonctions régaliennes, mais qu’il ne doit pas aller au-delà. Si l’Etat est un élément de construction de la France, l’étatisme est porteur d’idéologies contraires aux convictions qui sont les nôtres."

Partager cet article

12 commentaires

  1. Je ne suis pas d’accord avec cette définition là de la laïcité. Il faut d’ailleurs bien préciser qu’il existe deux formes de laïcité, une laïcité chrétienne, séparant le spirituel du temporel même si dans les faits le premier a voulu dominer le second (ce qui s’est passé dans l’islam), et une laïcité romaine, qui est la domination du politique sur le religieux. Auguste, prince (princeps) et chef de guerre (imperator, titulaire de l’imperium), n’était-il pas souverain pontife (pontifex maximus) ?
    Dans ce cadre, la laïcité européenne bien compris est la domination absolue des valeurs européennes (authentiques) sur les principes religieux, qu’ils soit chrétiens, musulmans ou autres.
    La laïcité dans le second cas est tout sauf neutre. Elle est « religion du laos » (du peuple), laïkos signifiant « populaire » en grec. C’est la domination totale de l’européanité sur la religiosité. En ce cas là, le rejet du hallal par exemple n’est pas une question religieuse mais une question civilisationnelle. En clair, cela signifie « ici c’est l’Europe », et cela n’a rien à voir avec le christianisme. D’ailleurs, en Albanie, les « musulmans » boivent de l’alcool et mangent du porc…

  2. Excellent point Carl LANG !
    Il faudrait qu’il parle plus souvent et que certaines l’écoutent attentivement

  3. Voilà la réponse Claire au discours de Marine Le Pen prononcé à Tours lors de son élection à la présidence du FN.
    Mme Le Pen fait partie de la nouvelle race des politiques. Tel propos ou point de vue du jour peut être contredit ou transformé le lendemain. On peut dire tout et son contraire dans la seule volonté de faire parler de soi.
    Mais le discours de Tours était un « discours fondateur »
    Et Mme 19% se plante sur la laïcité, comme elle se trompe en se prononçant pour l’abandon de l’euro au moment où cela parait le plus dangereux, comme elle se trompe en voulant maintenir la retraite à 60 ans, comme elle s’égare en tergiversant sur les valeurs et la Vie.
    La question qui se pose est la suivante : quel est l intérêt pour la France et les patriotes que Mme Le Pen progresse dans les sondages quand on sait qu’ elle pense mal et qu’ elle serait bien incapable de former un gouvernement -même restreint- d’ hommes sérieux et crédibles.

  4. Ce n’est pas la laïcité qui est le cheval de Troie. L’islam se trouve face à notre société neutre, égale, libre et pluraliste. Toutes ces notions étant totalement incompatibles avec l’Islam, l’islamisation tente en effet une manoeuvre d’inflitration. A l’image du cheval de Troie, si on veut et si Carl Lang y tient.
    Pour que cette neutralité, cette égalité, cette liberté et ce pluralisme puissent s’exprimer et prendre place comme la loi le prévoit, il faudrait pour cela que la loi soit appliquée. Totalement. Elle ne l’est pas. Scandaleusement, on continue de financer des mosquées, on continue de laisser croître exponantiellement une législation directement en faveur de l’Islam en instaurant des exceptions en tout genre tant à l’hopital qu’à l’école, qu’en entreprise, etc.. etc…
    Carl Lang ne relève pas clairement ce point pourtant essentiel. Il préfère prétendre que la laïcité, terme sous lequel sont regroupés la neutralité, l’égalité, la liberté et la pluralité, n’être qu’un “pauvre bouclier en carton”. Pour mieux séduire un certain électorat qui tient ces notions en piètre estime?
    Sa proposition à lui consiste à établir un Etat fort à vocation sociale… Ah oui, comme en Allemagne dans les années trente?
    Enfin, puisqu’au SB on aime tant vérifier la DSE-compatibilité des choses, je ne pense pas qu’il y soit spécifié que l’Etat doit être fort et national et qu’il doit avoir une vocation sociale.

  5. Les laïcs qui empêchent l’affichage des croyances nous empêchent de voir l’avance de l’islamisation et d’agir en conséquence pour que cette avance cesse

  6. La laicité est un bouclier de carton parceque quand ils auront la majorité a certains endroits ils voteront la charia et il ne restera que les armes et la guerre.
    Seul un catholicisme assumé, enseigné et sous la protection de l`épée du prince chrétien avec en plus l`Évangélisation pour étendre la morale chrétiene qui est le socle de notre civilisation et son bouclier alors avec l`aide et la faveur de Dieu, Il sauvera la mise…

  7. Je ne sais pas où Carl Lang a vu des islamistes s’appuyer sur les notions de neutralité,liberté, égalité, pluralité…? Ils faudrait qu’il s’informe beaucoup mieux des réalités religieuses du monde islamiste!
    Et qu’a t il à nous proposer comme bouclier? Le paganisme?
    Ce n’est pas un bouclier qu’il nous faut mais le courage de dire la vérité sur l’islam! Le fait-il?

  8. excellent !
    Ceux qui croient s’opposer à l’islamisation en invoquant la laïcité républicaine nous font perdre notre temps. Pire : ils sont dangereux pour nous autres catholiques. lorsque Sarkozy, et Marine Le Pen, affirment ne plus vouloir de prières dans la rue, ils nous exposent, nous catholiques, à perdre le droit de processionner, de péleriner, de faire sonner les cloches de nos églises. Dans certaines villes, comme à Grenoble, processionner et faire sonner les cloches sont déjà un combat. A ce jeu, nous aurons perdu, nous catholiques, toute visibilité sociale sans que l’Islam ait reculé d’un pouce ! La laïcité est une réponse totalement inadaptée à l’enjeu. Ceux qui se tournent vers l’Islam ont des attentes spirituelles auxquelles la laïcité ne peut pas répondre et auxquelles l’Eglise de France, « diocésaine » ne répond plus parce qu’elle a honte d’elle-même et qu’elle ne croit plus vraiment à sa mission spirituelle et civilisationnelle. La seule manière pertinente de s’opposer à l’expansion de l’Islam est d’assumer nos valeurs, notre héritage et notre spiritualité chrétienne, de retrouver cet esprit missionnaire qui est au coeur du Credo (Je crois en l’Eglise… apostolique)afin d’apporter à nos contemporains complètement paumés, spirituellement déracinés, la lumière du Christ, la lumière de l’Amour de Dieu. Ce n’est qu’en assumant fièrement, et charitablement, notre catholicisme que nous retrouverons une attractivité susceptible de freiner puis de faire reculer l’islamisation.

  9. Une étude pleine de bon sens. Merci Monsieur !

  10. Monsieur Lang n’a pas tord.Il reste à savoir comment faire régresser l’Islamisation de notre pays et du Monde en général…

  11. —Et qu’a t il à nous proposer comme bouclier? Le paganisme?—
    A priori, à ma connaissance, Carl Lang ne s’est jamais spécialement référé à cette spiritualité indigène. Il me semble que le PDF est plutôt « catho ». Je suis plus surpris de voir des positions très pro-chrétiennes des dirigeants du NDP, Vial y compris. J’y vois, mais je peux me tromper, beaucoup d’hypocrisie.
    Après, que certains croient que Saint-Martin est la réponse aux maux qui rongent notre pays et notre continent, c’est leur droit de le penser. A Martin, je préfère personnellement Mars. Mais ceci n’engage que ceux qui se reconnaissent dans mon propos.
    J’essaie d’être ouvert au débat, en sachant qu’il y a des ennemis communs à tous les européens résolus à défendre leur européanité.
    Enfin je partage globalement le scepticisme ici en ce qui concerne les positionnements de Marine Le Pen (dont j’abhorre l’europhobie) sur la laïcité (telle que définie par le système en place). La neutralité en ce domaine ne me plaît pas. Que les religions des Européens soient défendues, oui. Christianisme, paganisme. Dans une moindre mesure, le judaïsme. Et sous contrôle extrême, l’islam, dans les seules zones où il me paraît « légitime », à savoir les Balkans et le Caucase, « légitime » parce que religion d’européens (dont les ancêtres, malheureusement, ont été convertis de force par l’oppresseur ottoman).

  12. Carl Lang me semble soudain plus sympathique, j’ai pourtant du mal car si l’on peut devenir son futur, l’on est surtout le reflet de son passé.

Publier une réponse