Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Campagnes pour la vie

Le 28 juin dernier, John Smeaton, président de la British Society for the Protection of Unborn Children, était à Genève pour lancer une grande campagne internationale pour la reconnaissance des droits des enfants à naître. Cette initiative lancée de concert avec Mgr Silvano Tomasi, représentant du Vatican à l’ONU, s’adresse à tous les pays membres de l’ONU et cherche les soutiens des politiques locaux ou nationaux.

En Autriche, la dynamique jeunesse pro-vie organise du 15 juillet au 5 août la Pro-life marsch 06 de Salzbourg à Vienne. L’initiative a déjà été saluée par le Cardinal Schönborn, archevêque de Vienne :

"C’est avec une grande joie que je salue la marche de la jeunesse pour la vie, du 15 juillet au 5 août 2006 de Salzbourg à Vienne, propre à sensibiliser quant à la dignité de la vie humaine, de sa conception à sa mort naturelle. Pour la marche, je sollicite sur tous ces jeunes la bénédiction divine, afin que toujours plus d’hommes soient touchés par leur engagement en faveur de la culture de vie". 

Pour les germanistes, la marche sera suivie au jour le jour sur un blog.

Le 25 juillet à Bruxelles aura lieu la manifestation du collectif Papa, Maman et moi contre l’adoption d’enfants par des homosexuels. Manifestation violemment critiquée par le lobby gay. Encore une fois, le Bafweb se distingue par son enquête qui a tôt fait de remettre ce lobby à sa place. En effet, outre la critique de la manifestation, Têtu fait la promotion de la dernière "plate-forme de vigilance" en date du Planning familial intitulée, tenez-vous bien, "VIVE LA VIE !" et recommande la signature d’une pétition réaffirmant que l’avortement est un «droit fondamental». Bafweb rapporte cette réflexion de Marc Zappala, membre du conseil de la Pro-Life Alliance of Gays and Lesbians (PLAGAL):

"Ce sera intéressant de voir le dilemme de ceux qui soutiennent l’avortement au sein de notre communauté quand les foetus seront avortés juste parce qu’ils sont gays".

Michel Janva

Partager cet article

5 commentaires

  1. L’avortement un droit fondamental ?
    Effectivement, chez les grands singes, il est courant que le mâle dominant tue le nouveau-né pour que la femelle soit plus vite en chaleur, et qu’il puisse s’accoupler plus rapidement.
    Le même mécanisme, fait de cruauté et d’égoîsme joue dans l’assassinat de 250.000 bébés en France chaque année. Ce ne sont pas les femmes qui avortent en vérité; cet holocauste est possible par la dureté de coeur des hommes .

  2. “…quand les foetus seront avortés juste parce qu’ils sont gays”.
    C’est du délire. Comment un foetus pourrait-il être homosexuel ? Ces gens ont perdu la raison.

  3. Je crois qu’il plaisante finaud.
    Ces gens n’ont pas perdu la raison mais ils ont perdu leur tenue.

  4. Si l’homosexualité est liée à des niveaux hormonaux, je sens que la question de l’avortement “thérapeutique” des gays sera tres commique : vont-ils se définir comme gay ou pro-mort dans ce cas?

  5. Le “gène” de l’homosexualité n’existe pas. Les tendances homosexuelles profondes ont des causes encore mystérieuses, mais les hypothèses les plus plausibles renvoient à des problèmes de construction de l’identité lors de la petite enfance. On ne naît pas homosexuel. On naît garçon ou fille, homme ou femme. (cf. X. Lacroix “La confusion des genres” et les articles de T. Anatrella).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.