Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

Campagne nationale contre l’abbatage rituel

La Fondation Brigitte Bardot, la Fédération des vétérinaires et 6 autres associations de défense des animaux viennent de lancer une grande campagne de sensibilisation sur 2266 panneaux visant "à alerter et informer les consommateurs" sur les abbatages rituels. Un site est désormais dédié à cette campagne :

Abbatage rituel 1 "L’étourdissement préalable à l’abattage a pour but de limiter la souffrance des animaux lors de leur mise à mort. Une dérogation fut toutefois accordée aux abattages rituels israélite et musulman pour lesquels les animaux sont égorgés pleinement conscients, sans aucune insensibilisation (…)

Abbatage rituel 2 Si la liberté religieuse doit être respectée, elle ne saurait justifier la violation de la liberté de conscience des millions de Français qui ne sont pas informés du mode d’abattage des animaux dont ils consomment la viande (…) Cela est d’autant plus intolérable que les instances scientifiques sont aujourd’hui nombreuses à dénoncer les douleurs ressenties par les animaux lors de l’abattage rituel."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

22 commentaires

  1. que de bonnes nouvelles… après la vérité sur les intentions réelle des islamiques à l’égard des chrétiens, la tritesse infinie des mamans ayant effectué un avortement et la reconnaissance de ce drame, voilà que la viande halal est déjà compromise!! C’est vraiment super..

  2. il me semble que dans le rite kasher, on égorge pas l’animal, on le saigne avec une lame la plus aiguisée . Dans le sud-ouest, on tue les canards comme cela. Je parle des canards non kasher. De toute façon, ce dernier rite ne se fait pas au nom d’une divinité autre que Dieu, contrairement au rite islamique. Cette histoire me rappelle « La montagne magique » de Thomas Mann

  3. Il serait bon que les “politiques” fassent, sans tarder, cesser ces pratiques barbares !
    Que les animaux soient tués pour nous nourrir n’implique pas de les faire souffrir pour satisfaire aux exigences d’une “religion” qui nous impose ses rites.
    En tant que catholique nous avons le droit de connaître le mode d’abattage d’abord pour le respect de nos animaux et parce que nous ne voulons pas consommer des viandes ayant subies des incantations rituelles !
    Il serait bon aussi de faire connaître le montant des taxes prélevées, sur ces abattages, qui servent au financement des lieux de cultes islamiques.

  4. Une question me taraude: a-t-on le droit, comme catholique, de manger de la viande halal?

  5. Slogan à propager :
    “Hallal c’est pire que l’hallali!”

  6. Novopress parle de 15 centimes de taxe islamique par kilo.
    Quand chaque bovin fait 300 à 500 kg de carcasse, ça donne un idée de l’ampleur des sommes engrangées.
    (source: http://lyon.novopress.info/13205/la-mosquee-de-lyon-percoit-15-centimes-par-kilos-de-viande-halal-2/ )

  7. Je viens de regarder la vidéo montrant l’abbatage rituel sur le site de cette campagne :
    c’est aussi INTOLERABLE que “no need to argue”,
    je demande l’intervention urgente de la cellule de soutien psychologique… (mais ne porterai pas plainte contre ce film salutaire)

  8. Existe t-il une pétition ?

  9. Dans le sud on ne tue pas les canards comme ça, c’est faus avant de les saigner, on les “électrocute”, comme on fait pour toutes les volailles autres que hallal, donc ils sont inconscients quand on les saigne.

  10. GE-NIAL !! En voilà une belle nouvelle qui fera sortir, j’espère, pas mal de monde du discours convenu sur l’islam en France.

  11. Attendons nous à voir le “mrap” sortir son sabre…

  12. Personnellement j’ai transmis le lien vers ce site à tout mon carnet d’adresses en leur précisant bien de cliquer sur le bouton vidéo…

  13. Dommage que la deuxième affiche ne mentionne pas la taxe religieuse prélevée sur l’abattage Halal. Certes ce n’est pas ce qui intéresse Brigitte Bardot mais c’est un élément important (comme l’explique plus haut un lecteur)et que beaucoup ignore

  14. Un sondage sur leur site permet de donner son avis sur la question. C’est le moment de se manifester !
    http://www.abattagerituel.com/votre-avis.html

  15. Moi, j’aime bien ma choucroute Hallal…sacienne… 🙂

  16. @ Dudule :
    vous avez une analyse intéressante ici :
    http://www.laportelatine.org/archives/editos/2010/1009_2_Girod.php

  17. @ chouan 12 : je peux vous garantir que dans toutes les fermes du Sud-Ouest, on tue des canards sans les électrocuter ! La tête en bas, après un petit coup de lame précis sur le côté du cou.

  18. J’ai écrit à la Fondation B.Bardot pour leur faire part de mon soutien et leur dire que je regrette que ne soit pas mentionnée la taxe religieuse, précisant que cette mention aurait apporté plus de poids à leur campagne. Voici la réponse reçue : “Chère Madame,
    Merci de soutenir notre campagne.
    Nous vous invitons à visiter notre site très complet sur le sujet : http://www.abattagerituel.fr
    Comme vous l’aurez compris, notre but est de nous battre pour épargner des souffrances évitables aux animaux et non de combattre telle ou telle religion.[…]”. Autrement dit, ne faisons pas trop de vagues quand même !

  19. “Dommage que la deuxième affiche ne mentionne pas la taxe religieuse prélevée sur l’abattage Halal. ”
    Vous avez raison, bon nombre de consommateurs ne sont pas regardants sur la nature ou la provenance de leur nourriture. En revanche le fait de savoir qu’on touche à leur porte-monnaie suffiraît peut-être pour que certains se sentent un peu plus concernés.

  20. Oui, il existe une pétition que j’ai déjà signée, mais je n’en ai pas gardé d’archives.
    Il est incroyable que les gens ne soient pas encore au courant. Que font-ils quand ils lisent leurs journaux ou regardent la TV ? ils pensent à autre chose ?

  21. @me
    L’apôtre Paul demande de
    ne pas manger de la viande sacrifiée aux idoles, le sacrificateur hallal le fait au nom d’allah.
    @Pauline
    L’abattage casher consiste à trancher la carotide avec un couteau parfaitement aiguisé et le sang sort pas le cou de la bête, le cerveau n’est plus alimenté et l’animal perd aussitôt connaissance.
    Dieu n’est pas cruel comme celui dont on connaît les méfait par personnes interposées auprès de chrétiens de toutes confessions, les régles d’abattage sont strictes de façon à minimiser la soufrance de l’animal.
    Le Cohen préposé à l’abattage dans le Temple devait changer de vêtement à la moindre tache, rien à voir avec la gorge tranchée des animaux hallal.

  22. Je suis ingénieur agronome. J’ai appris, et constaté de mes yeux, à l’époque, l’étourdissement avant abattage. Sauf pour des agneaux, le jour d’une visite en abattoir, justement…
    Je viens de prévenir mon ancienne école pour qu’elle rejoigne ce collectif. On ne peut pas faire le contraire de ce qui est enseigné.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!