Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Cambadélis : “Il y a un retournement du rapport de forces idéologiques” en faveur de la droite

ObsExtrait de l'interview de Jean-Christophe Cambadélis, qui prend des accents de défaite :

"Comprenez-vous le désarroi de l’électeur de gauche ?

Oui, parce que je pense qu’il y a un retournement du rapport de forces idéologique. On n’est plus dans les années 1960, 1970 ou 1980. Aujourd’hui, l’identité a pris le pas sur l’égalité. La gauche ne maîtrise plus les débats politiques, elle est sur la défensive.

Il y a une droitisation des esprits et de la société française ?

– Il y a un bloc réactionnaire majoritaire qui nous fait reculer. Il faut repartir à l’offensive.

Devant le discours décliniste dominant, la gauche semble incapable d’incarner une part d’espérance. La faute à qui ?

– La faute à la gauche. Le combat s’est émoussé.

Elle a trop utilisé les mots de la droite, comme l’a dit Christiane Taubira dans "L’Obs" ?

– La gauche s’est laissé contaminer par l’idéologie dominante : l’idéologie antirépublicaine."

Avec son photomontage très "RPS", l'Obs, qui entend peser sur le congrès du PS ce week-end, part du postulat que Rayban Nicolas Sarkozy incarne cette droite qui imposerait ses idées… Vraiment ?

vous comprenez le désarroi de l’électeur de gauche ?
Oui, parce que je pense qu’il y a un retournement du rapport de force idéologique. On n’est plus dans les années 60, 70, ou 80. Aujourd’hui, l’identité a pris le pas sur l’égalité. La gauche ne maîtrise plus les débats politiques, elle est sur la défensive.

Il y a une droitisation des esprits et de la société française ?
Il y a un bloc réactionnaire majoritaire qui nous fait reculer. Il faut repartir à l’offensive.

Dans le discours décliniste dominant, la gauche semble incapable d’incarner une part de d’espérance. La faute à qui ?
La faute à la gauche. Le combat s’est émoussé.

Elle a trop utilisé les mots de la droite, comme l’a dit Christiane Taubira dans « L’Obs » ?
La gauche s’est laissée contaminée par l’idéologie dominante : l’idéologie anti-républicaine.

– See more at: http://www.cambadelis.net/2015/06/04/interview-a-l-obs/?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=twitter&utm_source=socialnetwork#sthash.rclkbCEh.dpuf

vous comprenez le désarroi de l’électeur de gauche ?
Oui, parce que je pense qu’il y a un retournement du rapport de force idéologique. On n’est plus dans les années 60, 70, ou 80. Aujourd’hui, l’identité a pris le pas sur l’égalité. La gauche ne maîtrise plus les débats politiques, elle est sur la défensive.

Il y a une droitisation des esprits et de la société française ?
Il y a un bloc réactionnaire majoritaire qui nous fait reculer. Il faut repartir à l’offensive.

Dans le discours décliniste dominant, la gauche semble incapable d’incarner une part de d’espérance. La faute à qui ?
La faute à la gauche. Le combat s’est émoussé.

Elle a trop utilisé les mots de la droite, comme l’a dit Christiane Taubira dans « L’Obs » ?
La gauche s’est laissée contaminée par l’idéologie dominante : l’idéologie anti-républicaine.

– See more at: http://www.cambadelis.net/2015/06/04/interview-a-l-obs/?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=twitter&utm_source=socialnetwork#sthash.rclkbCEh.dpuf

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

16 commentaires

  1. Énième escroquerie de la gauche pour tenter de rallier les électeurs dits centristes.
    Le PS serait devenu de droite ( et Sarkozy le serait aussi ).
    Non, le PS est bien de gauche , et très à gauche . C’est bien ça la gauche.

  2. Avec toutes ses casseroles, il ose parler de haut à la France, […] Camba…….????????
    ces gens là n’ont aucune honte.

  3. La gauche et ses valets UMP ou autres ont perdu définitivement la bataille des idées, parce que les fruits du socialisme sont vénéneux et que les misérables pitres qui nous en gavent sont corrompus.

  4. Ils ne savent plus de quel régiment ils sont.
    C’est donc bien là le commencement de la fin de l’Herpès(l’ Rps )

  5. On ne va pas te laisser “repartir à l’assaut idéologique” Cambadélis ! On va vous [battre] !

  6. Bloc réactionnaire “Majoritaire” !?!
    Ou est donc alors la dictature !!
    faudra lui demander de donner des explications
    Et commencerait-on à faire de la socialophobie??
    La Licra va devoir ajouter un autre sigle à ses combats

  7. Cambdelis hallucine : l’idéologie dominante des médias n’est ni anti-républicaine ni réactionnaire (ou alors il ne doit pas lire la Presse aux ordres ni regarder le JT de Pujadas !)

  8. “Il y a un bloc réactionnaire majoritaire qui nous fait reculer” : les français votent Juppé / Valls… la gauche molle

  9. Ce ne sont pas les idées de la droite qui gagnent, mais simplement le réel qui refait surface.

  10. Dans les années 60 et 70, le PS-PC et le RPR-UDF avaient des modèles de société différents. Aujourd’hui, l’UMP et le PS ont le même modèle de société. La seule différence, c’est la manière d’y arriver : pragmatique pour l’UMP, idéaliste pour le PS. C’est pour cela que le gouvernement par le PS peut être catastrophique, et que les journalistes (détenteurs de l’idéalisme) ont l’impression que Valls est “de droite”. En fait, il est pragmatique, donc se comporte comme un UMP, mais ses valeurs sont bien les mêmes que celles du PS.

  11. En bon trotskyte, Cambadélis s’y connait en manipulation des masses. C’est pour cela que son analyse est intéressante …

  12. Si je comprends bien, les lunettes de soleil sont de droite ?

  13. La gauche (de gouvernement) recule car elle fait tout pour.
    Et la droite (de gouvernement) n’avance pas car elle ne fait rien pour.

  14. J’aime bien cette Une avec Hollandouille en ray-ban !
    Il ne manque plus que Adolfo Ramirez-Valls en cravate ou veste blanche comme il s’affublait au départ et l’on aura une bonne image du casino socialiste.

  15. Ce pauvre Cambadélis est en dessous de tout. Que peut-on attendre de bon de la part d’un homme pour qui la France ne signifie rien ? Ces détestables gens de gôche sont tellement imbus d’eux-mêmes (comme beaucoup d’aristos avant la Révolution) qu’ils ne se rendent même plus compte qu’ils sont complètement à côté de la plaque ! Et que la France d’en bas, elle, a des yeux pour voir, une cervelle pour comprendre et une conscience nationale, ce dont la clique politico-médiatique est totalement dépourvue !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services