Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Cachez-vous tous…

Cachez-vous tous…

Un médecin réanimateur pousse ce coup de gueule :

Cachez-vous, vous tous les honteux politiciens, les ministres, les hauts dirigeants de la santé, vous qui avez tous les uns après les autres démonté depuis des années notre système de santé, en fermant des milliers et des milliers de lits, en réduisant des milliers et des milliers de postes soignants, en empêchant des milliers et des milliers d’étudiants qui le souhaitaient, de faire médecine en réduisant drastiquement leur admission au concours. Vous qui avez fermé, réellement fermé des centaines d’hôpitaux, fermé des milliers et des milliers de services spécialisés dans les hôpitaux, sous prétexte du manque de médecin, manque que vous avez consciemment organisé pour faire des « économies ». Vous qui sous-payez lamentablement le personnel soignant, pour éviter d’en attirer trop dans la profession, vous qui avez critiqué les médecins et infirmières qui vous ont alertés depuis des années sur l’énorme erreur de réduire les moyens de santé, qui vous ont prévenus, qui vous ont même suppliés de changer votre cap mortifaire qui allait à la catastrophe. Vous qui disiez que par cette alerte nous étions au service de nos propres intérêts, alors que notre seul intérêt était et reste tourné vers nos malades qui souffrent. Le croyez-vous désormais, en nous voyant tous monter au combat sans moyens et sans sourciller ? Croyez-vous maintenant que nous aimons nos malades, avec plusieurs médecins déjà morts du covid ? Le croyez-vous que quelque part dans ce monde, il peut y avoir des êtres libres qui donnent leurs vies pour soigner ? Vous qui nous avez culpabilisés depuis des années parce que simplement, on soignait des patients, parce-que l’on vous demandait des médicaments et du matériel pour soigner, parce-qu’on écoutaient trop les souffrants !

Aujourd’hui, nous les médecins et les infirmières, nous sommes en contact directs avec nos patients infectés très gravement du Covid, à leurs lits, nous les soignons, nous les les traitons, nous les ventilons artificiellement, nous les maintenons en comas artificiels pour éviter leurs souffrances, nous cherchons en permanence les meilleurs traitements pour les sauver et en même temps, nous devons chercher les moyens pour nous protéger car nous n’avons plus assez de masques, plus assez de blouses, plus assez de SHA, etc…. Nous appelons donc directement les entreprises, les particuliers, les journalistes tous pour nous aider, pour envoyer des masques, des blouses, de la solution hydro alcoolique, car nous n’avons plus les moyens indispensables pour sauver nos patients. Mais que faites vous là haut à Paris, mais qu’à fait l’état depuis des années ? Mais où êtes vous maintenant ?

Et on imagine même pas à quel point, vous l’Etat, vous nous mettez en plus des bâtons dans les roues : non seulement vous ne nous livrez pas les masques que vous promettez sur toutes les ondes (plus pour votre carrière politique que pour nous…) mais en plus entre x malades que l’on soigne, nous devons courir vous supplier, vous le ministère de nous rendre les 15 respirateurs artificiels que vous nous avez confisqués et que nous avions commandés il y a 18 jours. Quelle honte, quelle honte ! Ah les salops, les salops,….

Cachez-vous tous politiciens qui vous moquez des Français et qui détruisez les médecins dans leur travail, cachez vous sous vos bureaux, derrière vos titres d’élus irresponsables. Cachez-vous tellement vous êtes la honte des Français, la honte des patients qui meurent chaque jour du Covid-19, et qui ont payés depuis leur premier salaire les cotisations sociales sans sourciller, la honte de tout ce personnel soignant écœuré, écœuré, mais silencieux devant la mort qui guette leurs patients et qui les guette aussi eux mêmes! Silencieux, les soignants, devant l’incroyable, l’inimaginable inefficacité, l’entrave intolérable de l’Etat et l’effroyable avancée du virus ! Nous les médecins et infirmières, dans le silence, nous sommes écrasés chaque jour un peu plus par la lâcheté de l’Etat d’un côté qui nous abandonne et de l’autre, l’avancée encerclante du coronavirus. Merci l’Etat !

Heureusement que les Français ont compris en nous encourageant tous les soirs ! Là un VRAI MERCI aux seuls qui nous ont compris !

Si vous n’étiez pas des lâches, vous les politiques, vous oseriez entrer dans une chambre d’un patient en cours de réanimation du Covid-19. Vous feriez là, un vrai acte de « demande de pardon » aux Français, et à toutes les équipes soignantes, vous déposeriez là la seule pierre indispensable de réconciliation, véritable clé de voûte de soutien de toute la profession. On pourrait rebâtir alors sur la confiance et espérer ensemble vaincre.

Réfléchissez bien messieurs, mesdames du gouvernement !

Un réanimateur un peu énervé !

Partager cet article

10 commentaires

  1. Quand cette pandémie et ses conséquences seront maîtrisées, la CJR va avoir un travail énorme et une file d’attente considérable de prévenus, tous des Excellences qui auront contribué à la gestion calamiteuse et à la propagation de cette pandémie, ainsi qu’à toutes ces conséquences criminelles…

    • Je ne crois pas (bien que je le souhaite) à la comparution devant la justice des responsables de l’impréparation devant cette crise qui se préparait de l’autre coté des Alpes, à la liquidation des stocks de masques, au maintient des frontières ouvertes (5000 supporters italiens pour un match de foot à Lyon), aux propos d’Agnès Buzyn (peu probable que l’épidémie arrive chez nous), à la fermeture d’hôpitaux…… La justice est aux ordres (contre toute apparence)

  2. Oui, certes, mais cette médecine héroïque cache aussi beaucoup d’horreurs quotidiennes : euthanasies très nombreuses et camouflées, avortements “médicalisés” où on compte les morceaux à la sortie (faudrait pas qu’il y ait une infection, hein ?) … c’est tout ça qu’on paye, que vous payez, messieurs les médecins ! j’espère que tout ça vous redonnera le vrai sens du prix de la vie !

  3. Belle réaction sans doute. Mais outre ce que dit ” mouette ” que je partage entièrement, les médecins collectivement parlant se sont-ils interrogés sur la possibilité de maintenir une médecine performante quand on a laissé partir des millions d’emplois à l’étranger ? Au fil des trente glorieuses, ils avaient créé une médecine reconnue comme une des plus performantes au monde. Mais n’était-il pas évident qu’avec le bradage de nos industries et de notre agriculture, le train de vie correspondant à cette médecine de pointe ne pourrait pas se maintenir ? A-t-on entendu beaucoup de médecins sur cet aspect du problème ? Soigner les corps humains dispense-t-il de soigner le corps social ? Acceptent-ils d’en prendre enfin conscience ?

  4. Juste une petite question à ce médecin réanimateur: “Tu as voté Macron, hein? n’est-ce pas? aux deux tours.”
    => toi aussi, ferme ta gueule.
    Merci.

  5. Mais enfin, Madame Buzin était trop occupée à la loi bioéthique pour faire rembourser la PMA par la Sécu!
    Et Monsieur Philippe de faire réapprovisionner les stocks de lacrymogène et de LBD.
    Ils ne pouvaient pas penser au périls sanitaires!

  6. Et Buzyn qui déclarait, avec son sourire commercial : ” Nous avons des dizaines de millions de masques en stock ! ” et Philippe qui les promet toujours pour après demain…

    Ces minables imposteurs seront jugés, déclarés responsables… mais évidemment “non coupables” ! On connait les accointances de la majorité des représentants de la “justice” actuelle avec les pouvoirs du politiquement correct.
    Reste la Justice Divine qui apparaît comme de plus en plus indispensable devant les forfaitures, éhontées, obstinées de nombre de dirigeants de “ce monde”. Faute de ce recours suprême, l’ existence, ici bas, confinerait à l’absurdité.

  7. Pour paraphraser un certain “Docteur Goebbels” de sinistre mémoire, “quand je vois ces abrutis, je sors mon révolver” ça va peut être arriver à terme à tous les menteurs et autres arracheurs de dents. Je ne les cite pas, la liste serait bien trop longue.
    Quant à la “Cours de Justice de la République”, Macron envisagerait de la supprimer, ne restera alors que la rue pour le peuple.

  8. se cacher, mais vous n’y pensez pas !
    parader sur les plateaux télé, au contraire, affirmer blanc un jour et noir le lendemain … pas seulement des amateurs mais des irresponsables ! que la justice absoudra d’ailleurs comme ils l’ont fait avec Fabius et ses complices du sang contaminé

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services