Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Burqa : le débat dégénère à Montreuil

Le débat organisé hier soir sur la burqa dans une école de Montreuil (Seine-Saint-Denis) à l'initiative de l'association Ni Putes ni soumises a dû être interrompu à plusieurs reprises. Il a été perturbé par les interventions de d'Abdelhakim Sifrioui, du collectif pro-palestinien Cheikh Yassine, qui combat la loi anti-burqa. Cette soirée à laquelle participaient les députés Jean-Pierre Brard (app.PC) et Manuel Valls (PS) s'est achevée dans la confusion.

Quelques coups sont partis dans l'assemblée, mettant fin aux débats et entraînant l'intervention de la police, vers 21h30. Les forces de l'ordre ont encadré les quelque 150 participants jusqu'au retour au calme, avant de faire évacuer la salle.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Cet apparenté communiste est particulièrement …sectaire !
    Bien qu’il lutte contre les sectes (et en réalité contre toute religion).
    Voir sur wikipédia :
    “Controverse sur le port d’une croix jugée “ostentatoire” [modifier]
    Lors de la séance du conseil municipal de Montreuil, le 8 novembre 2006, Jean-Pierre Brard coupe le micro à Patricia Vayssière, conseillère municipale MNR, en exigeant de « faire disparaître toute forme d’exhibitionnisme religieux provocateur, qui est une violation de la laïcité.»
    Lors du procès au tribunal correctionnel de Bobigny pour « refus du bénéfice d’un droit par chargé de mission de service public à raison de la religion », Mme Vayssière précise qu’elle porte toujours une croix pour montrer son attachement à la civilisation chrétienne.
    Jean-Pierre Brard est condamné le 18 décembre 2008 à 1500 euros d’amende, à 2000€ de frais de procédure et 5000€ de dommages-intérêts pour discrimination religieuse[33].”

  2. On ne voit pas trop ce qu’il y a à débattre !
    Chaque fois qu’il y a un incident après l’affaire de Nantes (récemment dans un supermarché entre deux femmes, l’une voilée de 26 ans, l’autre non voilée de 60 ans)on découvre (dans les deux sens du terme) que la porteuse de voile est une jeune convertie.
    Elles sont libres de porter ou non le voile.Cela n’a pas la même signification que le port imposé, sous peine de graves sanctions, à l’étranger.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services