Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Budget de défense : camouflage et enfumage

Ce sont les mots du général Vincent Desportes :

"Camouflage car on ne peut qu’être surpris de la façon similaire dont
ont été présentés les deux documents, presque en catimini : Le Livre
Blanc, attendu de très longue date, est rendu public au cœur d’un grand
pont du printemps
, le 29 avril, non sans qu’ait été organisée au même
moment à l’Elysée une grande manifestation en faveur des entreprises qui
réunit le gouvernement, attire la presse … et fera l’ouverture des
journaux télévisés. Même scénario pour la LPM : elle est rendue publique
le vendredi 2 août
, au plus creux de l’été français, alors même que le
monde politique et la presse spécialisée a déjà quitté Paris.

Enfumage ensuite, puisque l’on s’acharne à faire croire que le budget
de la défense a été préservé. Ce qui est faux
. Je ne doute pas que
notre Ministre et nos élus de la majorité soient de bonne foi quand ils
disent s’être battus bec et ongle pour préserver la France du pire. Mais
il n’en reste pas moins, que, de cet exercice, le budget ressort réduit
et notre défense dégradée. Notre budget va se trouver amputé de 1 à 3
milliards par an
. […]"

Partager cet article

10 commentaires

  1. Et pourtant la zélite politique n’hésitera pas à envoyer nos soldats se battre avec pour seules armes leur b… et leur couteau … Pauvre de nous et ils sont encore là pour 3 ans et demi.

  2. Le général Desporte a sûrement raison mais je ne peux m’empêcher de douter de la sincérité de tous ces officiers généraux nommés en conseil des ministres, soigneusement choisis pour la souplesse de leur échine et qui ont parcouru pied à pied le cursus honorum en silence supportant l’insupportable aux dépens de leurs hommes et qui alors que tous les avantages ont été engrangés pour la retraite (nom significatif pour un soldat) viennent alors se plaindre sous couvert d’agora ou de je ne sais quel pseudonyme en prétextant à juste titre, je leur accorde, le devoir de réserve.
    Depuis des décennies, pas une démission, pas une remise en cause, pas une réaction qui aurait pu faire comprendre le désastre où l’UMP et le PS nous ont mené, RIEN, sauf à la retraite quant tout est acquis.
    Alors, vous comprendrez que lorsque je les vois s’agiter, protester et retourner à leur magnifique jardin au moment où plus aucun risque ne traverse l’horizon, je ne peux les prendre au sérieux et les considérer comme fiables.
    4500 généraux soit 4 régiments et demi (en effectif) avec les avantages dus à leur rang dont seulement 450 en activité, n’y a t il pas un abus aussi scandaleux que les avantages donnés à nos représentants de la députation et du sénat ?
    Non vraiment, je ne considère pas ces gens et ne veux pas les entendre !
    Le poisson pourrit toujours par la tête.
    J’espère que le modérateur laissera passer ce courriel qui ne remet pas en cause l’intégrité individuelle de certains de nos généraux, mais pas tous, et qui reflète l’opinion de nombre de soldats.

  3. d’accord avec wipha : on a encore un général retraité qui vient se plaindre…
    Qu’a-t-il fait sur ce plan quand il était d’active ?

  4. Encore en activité et directeur de l’Ecole de Guerre le général DESPORTES “critiquait” déjà la réduction systématique du budget de la défense ; en raison de cela il a dû quitter son poste !

  5. Quel que soit le régime (empire, monarchie, république, dictature, démocratie populaire etc etc ) l’armée a toujours été soumise au pouvoir politique …
    Il est intéressant que le général Desportes dise enfin tout haut ce que laplupart des généraux et amiraux pensent tout bas . Dans un certain sens c’est rassurant car c’est une preuve de bon sens et d’intelligence sur l’état de notre défense en France.
    Le général Desportes a fait preuve (sous Sarkozy) d’une certaine “liberté parole” … Il n’a pas été sanctionné car le CEMA de l’époque a compris qu’il avait le soutien de la plupart de ses camarades et que l’affaire risquait de “faire des vagues” …
    Pour wipha : si vous virez un général … il s’en trouvera 50 pour prendre sa place !
    la solution n’est pas de quitter le navire ..

  6. un putsh et tous les guignols du gouvernement en tôle. Qu’est-ce qu’ils attendent tous ces gradés d’être mis à la retraite anticipée.

  7. Nemo, merci pour votre réponse mais en toute amitié, je regrette de vous contredire, cet argument est, pardonnez moi : “éculé” et contre productif, car il montre clairement l’état d’esprit du généralat, état d’esprit qui a placé la Défense dans le mur !
    Modérateur, en espérant que vous accepterez cette réponse franche et amicale envers un bloggeur du salon beige que j’apprécie par ailleurs au fil des articles.

  8. Emission très intéressante sur l’industrie de la défense
    RadioCourtoisie-auditeurs
    Emission du mardi 15 octobre 2013 à 18h, Libre journal de la France libre, http://podcast.river-tiger.com/20131015-1800-1930.mp3 suite à l’éditorial d’Henri Fouquereau sur l’industrie aéronautique et de défense en France http://carnets-de-courtoisie.overblog.com/2013/10/mardi-15-octobre-2013.html , à 52 min 20 : “témoins d’opérations [frauduleuses] sur les capitaux de nos fournisseurs dans le domaine de la défense, les cadres témoins de ces manipulations ont peur, ou soit ils sont corrompus, soit ils travaillent pour une puissance étrangère, la DCRI est incompétente et se saisit peut de ces dossiers, j’en ai déduit que notre administration est infiltrée ce qui n’est pas trés étonnant quand on relit notre histoire”.
    http://branch.com/b/radio-courtoisie#kekO55ZuaCo

  9. Ce monsieur “yann” a mauvaise mémoire, car au moins 2 généraux ont démissionné, et peu discrètement : les généraux Delaunay, sous le septennat Miterrand, et plus près de nous, le Général Bentégeat, il y a quelques années. Par ailleurs, même avec le maximum de discrétion, je peux affirmer que nombre d’officiers généraux des 3 Armées, Terre, Air et Marine, ne cessent pas de râler auprès de leurs autorités de tutelle pour limiter les dégâts. Mais s’imaginer que tous les officiers généraux n’arrêteront pas de démissionner simultanément est une belle utopie. Ces hommes cherchent simplement à faire fonctionner leur unité avec des moyens en continuelle diminution, des personnels dévoués mais dont les effectifs ne cessent de fondre, et leur parcours professionnel ressemble plus à un parcours du combattant agrémenté de multiples sauts d’obstacles qu’à un “long fleuve tranquille”!

  10. Qu’attends l’armée pour faire un coup d’Etat contre ces traîtres qui nous dirigent et mettent le pays dans les pires difficultés ?
    Nos soldats s’ils veulent être à la hauteur n’ont qu’à bouger immédiatement et mettre toute cette bande d’incapables en taule !
    Le peuple les soutiendra s’ils organisent un putsch…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]