Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : Laïcité à la française

Bruno Retailleau ne lâchera pas sa crèche

Communiqué de Bruno Retailleau, Président du Conseil Général de la Vendée:

R"De très nombreux Vendéens se sont émus, par mail, par téléphone ou sur les réseaux sociaux, du jugement du Tribunal Administratif exigeant le démontage de la crèche de l’Hôtel du Département.

Le Conseil Général était dans l’obligation d’exécuter cette décision de justice,  parce qu’un recours n’est pas suspensif. Maintenir la crèche, c’était entrer dans l’illégalité. Or un responsable public, et à plus forte raison un parlementaire chargé de faire la loi, ne peut pas donner l’exemple de la désobéissance civile. On ne peut pas à la fois déplorer l’affaiblissement de l’autorité de l’Etat, qui est une réalité que je ne cesse de dénoncer, et refuser d’appliquer la loi. C’est une question de cohérence et de crédibilité.

Cependant, je conteste avec la plus grande force cette décision. Le Conseil Général va donc utiliser tous les recours juridiques possibles pour faire annuler cette décision. Une demande de sursis à exécution va être déposée dans les jours qui viennent, en appui de l’appel du Conseil Général devant la Cour d’Administrative d’Appel. Nous irons jusqu’au bout, devant le Conseil d’Etat et jusqu’à la Cour Européenne des Droits de l’Homme s’il le faut.

Nous ne lâcherons pas pour trois raisons.

D’abord parce que cette décision est grotesque. Pourquoi dans ce cas ne pas interdire la galette des rois à l’Elysée, et la croix occitane sur le logo de la mairie de Toulouse ?

Ensuite parce que cette décision est injuste. Manifestement il y a deux poids deux mesures, à l’heure où personne ne remet en cause le repas d’ouverture du Ramadan offert tous les ans par la mairie de Paris.

Enfin parce que cette décision est inquiétante. Car le symbole de la crèche dépasse le symbole religieux. Elle fait partie d’un patrimoine commun qui nous rassemble bien au-delà des convictions des uns et des autres. L’indignation qui s’est levée spontanément montre à quel point nos compatriotes, croyants ou non, restent attachés à leur histoire collective. Actuellement, la France est fragilisée par la crise et les Français tentés par le repli sur soi. Nos racines culturelles et nos traditions populaires sont aussi des liens sociaux qui nous maintiennent unis."

Partager cet article

38 commentaires

  1. vite une pétition pour soutenir ce Monsieur !

  2. Pauvre France ! … Encore une décision d’un juge du mur des cons ? Souhaitons que M. Retailleau ne lâche rien.
    Ceci dit, en matière de désobéissance civile, Je crois me souvenir d’un certain maire qui avait marié deux homomachins au mépris de la loi.

  3. Y a-t-il un comité de soutien qui se crée?

  4. Sans désobéir rien n’empêche M. RETAILLEAU d inviter les vendéen à manifester leur soutien.

  5. Très bonne analyse du Président du Conseil Général de la Vendée.

  6. Je me méfie de Retailleau, entre ce qu’il dit et ce qu’il fait, il y a une différence. Le projet de loi sur la reconnaissance du génocide et du mémoricide vendéen on l’attend encore!!! Depuis le temps, on espère toujours. Mais voilà, Retailleau ce n’est pas Philippe De villiers.

  7. Excellent.
    Toutes nos félicitations à Bruno Retailleau.

  8. Il n’y a pas de place pour eux à l’hôtel du département ?
    C’est une vielle histoire, je pense qu’ils iront alors loger dans une pauvre crèche…

  9. Il suffit de faire paraitre les noms et adresses des juges.

  10. Quelle insulte à BRUNO RETAILLEAU, homme de grande valeur. Il sera premier ministre dans une prochaine législature, comme je le prévois.

  11. Qui a porté plainte ?

  12. @ gipsy ; des énergumènes de, ce qui se fait appeler « la libre pensée ».
    Tous ensemble avec Bruno Retailleau.

  13. C’est la moindre des choses que l’on attend de B. Retailleau
    Un autre discours eut été un scandale. C’est juste normal.

  14. Bravo à Bruno Retailleau, à la hauteur comme toujours ! Nous sommes avec vous !!
    Et la honte à ceux qui trouvent encore à redire, qu’ils aillent eux-mêmes prendre position ! A ce jour on n’a pas beaucoup entendu Monsieur Philippot sur le sujet…

  15. J’espère que le Conseil Régional de Vendée aura gain de cause. En attendant voici une idée : que chacun envoie une carte représentant la Crèche pour remplacer. Ils pourront toujours les coller sur les vitres des salons et bureaux…

  16. Tous les Français regardent Monsieur Bruno RETAILLEAU , en tant qu’espoir d’un renouveau de la vie politique. Enfin un homme de droite, qui affirme ses convictions dans les valeurs chrétiennes qui ont construit notre civilisation. Valeurs des dix commandements qui nous permettent de vivre heureux.
    Et la crèche appartient à notre richesse religieuse. Celle du Christ. Les valeurs que nous avons tous connues dans notre enfance, lorsque nous célébrions la nativité, tous en famille, avec nos parents. Quels merveilleux moments . Les plus beaux certainement.

  17. Je complète mon précédent message, sur une autre question, majeure pour nombre d’entre nous :
    Monsieur Bruno RETAILLEAU devrait aussi demander la reconnaissance du génocide des Vendéens et des Bretons dans les conditions les plus affreuses, les plus abominables!
    Lisez Reynald SECHER et Louis MELENNEC, je vous en prie, pour ceux qui n’ont pas complète connaissance de ce génocide abominable.

  18. La Région des Pays de la Loire à laquelle appartient le département de Vendée est dominée , il est vrai, par des socialistes très durs. Mieux vaut ne pas s’affirmer catholique dans la Région. J’en veux pour preuve la ville de Nantes, complétement phagocytée par des esprits anti chrétiens. Il est dur d’y vivre, dorénavant.

  19. @mdepontkalleg Chez mes aieux, ils ont tous été massacrés, les 5 enfants aussi, sauf l’aîné (6 ans) qui a réussi à se sauver avec quelques blessures et une oreille coupée par un sabre et qui est l’arrière grand père de mon père. Un projet de loi a été déposé pour la reconnaissance du génocide et mémoricide par plusieurs députés dont Marion Maréchal Le pen et aussi Bruno Retailleau et quelques autres de l’ump, mais il n’y a jamais eu de suite, on attend toujours.

  20. Bravo Monsieur Retailleau car Dieu vous le rendra !
    Par contre je n’aimerai pas être à la place des illuminés du Tribunal administratif qui vont sans doute se demander dans les mois et les années qui viennent et devant l’accumulation de leurs problèmes… « Mais qu’est ce que j’ai fait au ciel ? »…

  21. @ Ashreï
    J’approuve votre propos.
    Votre commentaire est sans doute le meilleur de l’année sur le Salon beige !

  22. Dans ce cas l’expression : »mon Dieu  » ou « my God » devrait être interdite ….

  23. « Maintenir la crèche, c’était entrer dans l’illégalité ». Et ? On peut continuer longtemps à obéir comme ça.
    Quand Joël Monpère a marié deux homosexuels en 2004 il était aussi dans l’illégalité, et ça n’a pas révolté la république

  24. à ODILE :
    j’habite à côté de l’entrepôt des cafés à Nantes, où ont été parqués les 20 000 Vendéens et Bretons, avant d’être noyés dans la Loire. Je milite au souvenir CHOUAN BRETON . Nous sommes malheureusement peu nombreux à entretenir le devoir de mémoire. Je vous invite à aller consulter le site de l’association. Je vais vous adresser le lien cette association.

  25. Je suis un ami de Monsieur Bruno RETAILLEAU, que je connais personnellement, et je trouve cette personnalité admirable.

  26. @ODILE :
    je vous communique l’adresse du site de mémoire des martyrs de la satanée Révolution Française :
    http://souvenirchouandebretagne.over-blog.com/
    Jamais la République ne se repentira ! Jamais ! car elle est basée sur le crime !

  27. @ ODILE :
    Chère Madame, le drame, les supplices endurés par vos aïeux me laissent penser que vous devez détester la République, comme moi-m^me.C’est absolument effrayant votre malheur et je partage votre douleur. Le plus terrible est de constater que nulle repentance n’est délivrée par l’Etat Français. Je ne peux l’admettre, sachant que AYRAULT a construit un mémorial à la mémoire de l’esclavage, d’un coût de 6 millions d’euros ! Habitant Nantes, je voyais AYRAULT passer dans sa limousine avec chauffeur, sur le trajet qui amenait les martyrs à la noyade ou à la fusillade (carrières de Gigant).La mémoire pour nos martyrs n’était pas un devoir pour lui ! Consultez le site que je vous ai indiqué sur le Souvenir Chouan de Bretagne. Il devrait vous apporter un peu de réconfort. Sachez que je pense à chaque instant de ma vie aux martyrs de la Révolution. Allez aussi sur le site de LOUIS MELENNEC, qui , avec REYNALD SECHER, a consacré sa vie entière à rétablir l’Histoire, trafiquée par nos élites de la République. Je vous prie d’agréer l’expression de mon amitié.

  28. Il convient de souligner avec tristesse que bien souvent, ce sont des « Bonnes gens bien de chez nous » qui protestent contre les crèches, notamment celles qui sont encore installées dans les commerces !

  29.  » un couple juif avait trouvé refuge dans une crèche parce qu’il n’y avait pas de place pour lui dans l’hotellerie, là, la jeune femme accoucha d’un petit garçon. Mais les autorités les expulsèrent… » présenté comme cela , les médias auraient réagi comment ? Il ne s’agit pas ici d’une guerre entre religions, mais de manipulations dressant les religions entre elles pour faire triompher la Libre Pensée ou soi disant telle!

  30. Interdire les crèches , c’est un acte antisémite ! Car Jésus n’était-il pas un sémite ?
    Cette recrudescence antisémite n’est-elle pas préoccupante ?

  31. @mdepontkalleg: Merci beaucoup Madame,c’est réconfortant de savoir que l’on est pas seule. Moi, j’ai espoir dans la petite Marion Maréchal, j’avais envoyé la bd de ronald Seycher « de la révolte au génocide »à leur adresse à Saint cloud et peu de temps après, ils ont sorti ce projet de loi alors, pardons espoir.Nos chers petits anges veillent sur nous et un jour ils devrons rendre des comptes à la vendée.Notre famille habitait la ferme du château de la sorinière à chemillé et la chapelle du château attenante au bâtiment de la ferme n’a pas brûlé, les républicains ont embrasé un tas de bois à l’intérieur et le feu n’a pris!!! Dieu nous sauvera, gardons confiance. Merci pour l’adresse de ce site, j’irai le consulter.

  32. Mr Retailleau a raison en principe. Mais nous sommes arrivé à la période de révolte et de désobéissance civile pour l’instant.
    La justice elle même a perdu sa respectabilité . Greg

  33. A Bézier aussi la Crèche doit être enlevée… et je dirai comme dans un autre commentaire : alors pourquoi les maires et mairies fêtent-ils les ramadan et autre aït ? sans parler des prières de rues, hein pourquoi ce deux poids deux mesures… ils savent très bien que les catholiques ne font pas le poids devant ces extravagances et exigences de l’hallaïcité… alors tant que les chrétiens catholiques ne se battront pas pour EXIGER que l’on puisse vivre notre FOI et la montrer, rien ne changera ! « Pour que le mal triomphe il suffit que les hommes de bien ne fassent rien ».

  34. Pourtant au château de Chenonceau , nous avons vu ce midi , une belle crèche . Et nous avons vu un reportage sur les santons de Provence .
    De toutes façons , la plus belle des crèches devrait être d’abord , un cœur pur pour accueillir Jésus , ROI .
    En ce qui concerne monsieur Retailleau , je resterai prudente , vu ses remarques concernant P.de Villiers … je n’aime pas du tout les girouettes électoralistes hypocrites ,

  35. Beau sujet de « crèche vivante » devant la préfecture….Réveillons les
    Le reveillon est d’origine chrétienne;après la Messe de minuit.,

  36. En fait il suffit d’affirmer que la crèche est une « manifestation culturelle » pour faire tomber le motif.
    On a bien vu des « manifestations culturelles » autrement plus scandaleuses et (anti-) religieuses.

  37. Quelle sera la prochaine étape des intégristes placards ?
    Rebaptiser les villes comportant le mot saint ?
    Enlever la Croix du logo de la Vendée ?
    Nous empêcher de baptiser nos bébés ?
    Tranquillement nous acceptons la dictature de ces vengeances.
    Vivement le retour de la Monarchie !

Publier une réponse