Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Bruno Retailleau : “Les Français veulent une droite de convictions”

Extrait de l'interview donné par Bruno Retailleau dans Valeurs actuelles :

"François Fillon s’est affirmé de droite et n’a faibli ni sur son ambition réformatrice ni sur les valeurs qu’il porte. La réponse qui lui est faite est la caricature. Il serait ultra-libéral parce qu’il propose de baisser de 57 à 50 % les dépenses publiques ; réactionnaire parce qu’il veut revoir la loi Taubira et parle de la famille ; brutal parce qu’il veut revoir les 35 heures.

La sémantique et la caricature évitent le débat. C’est une facilité qui a tétanisé la droite depuis trop longtemps. Le système se rebiffe car il se sent menacé, à bout de souffle. Il peut accepter des réformes homéopathiques, certainement pas une remise en cause profonde. Pourtant, les Français attendent ce courage, ils attendent une alternance forte et claire. C’est le message du premier tour des primaires. Conscients et touchés par les difficultés que traverse notre pays, ils ne veulent plus de demi-mesures. Ils veulent une droite de conviction."

Partager cet article

12 commentaires

  1. Si les français veulent une droite de conviction, cela signifie qu’ils ne veulent ni de FILLON ni de RETAILLEAU.

  2. Les français qui voulaient une droite de conviction ont plébiscité FILLON ,c’est une évidence,MARINE doit revenir vite fait aux fondamentaux du FN

  3. Hélas ce n’est pas chez “Les Républicains” qu’ils trouveront cela…

  4. Philippot et Marine ne se distinguent guère de Fillon et Juppé sur les questions sociétales : ils ont au fond la même conception matérialiste et amorale de l’homme et de la société, celle véhiculée par les loges et les mondialistes… Au FN, on appelle ça, sans doute par antiphrase, la dédiabolisation !…

  5. tout à fait Godefroid ! D”‘ailleurs Fillon n’a pas fait le plein lors de son premier meeting d’entre-deux-tours à Lyon :
    http://lelab.europe1.fr/pour-son-premier-meeting-dentre-deux-tours-a-lyon-francois-fillon-a-vu-trop-grand-2908313

  6. Amusant, Fillon suit la ligne de Bruxelles en revenant sur les 35 h, alors qu’en suède on fait l’inverse. De plus en plus d’entreprises suédoises sont en train d’adopter la journée de travail de 6 heures, au lieu des 8 conventionnelles. Le but ? Rendre les salariés plus efficaces sur un temps plus court et leur permettre de mieux profiter de leur famille.
    https://francais.rt.com/economie/7657-suede-passe-journee-travail-6-heures-efficace-bien-etre-employes
    En revenant au 39h, on va à nouveau supprimer des emplois. Et les familles qui profitaient de ces 4 heures pour faire leur jardin, vont devoir l’arrêter et ainsi payer une TVA sur les courses supplémentaires qu’elles vont devoir faire.
    Quand une élite dispose d’une classe d’esclaves, elle ne l’autorise pas à prendre trop de loisirs. Le salaire d’un esclave ne doit servir qu’à le loger, l’habiller et le nourrir simplement. Pas à devenir indépendants.
    Heureusement, le bilderberger Fillon va pouvoir remettre au travail les esclaves français, avec en plus leur vote. Génial non ?

  7. Oui nous voulons Fillon qui fut le 1er ministre de Frédéric Miterrand et de Roslyne Bachelot

  8. Monsieur Fillon est représente la droite de conviction pour le Medef et les personnes vivant de rentes venant du capital

  9. Un peu étonnant d’entendre Parler mr Retailleau de conviction, mot qui sonne creux dans sa bouche. Ceux qui ont des convictions ont votés poisson au premier tour de la primaire, les autres ne sont que des opportunistes enfermés dans des calculs de gammelards.
    Quand aux convictions de mr Fillon elles sont comme ceux des dirigeants de sens commun aux ordres et à géométrie variable.

  10. @cad
    Marine a raté le coche,la recomposition de la Droite traditionnelle et conservatrice va se faire autour de François Fillon,qu’on attendait pas mais dont les convictions éclatent désormais au grand jour de même qu’aux Etats-Unis elle est venue d’un homme qu’on attendait pas: Trump

  11. Que l’on me permette d’être moins enthousiaste même si le discours semble plus neuf tant on nous avait déjà dit cela en 2007… Et quand a suivi le débat de ce soir, on l’est encore moins…

  12. Il n’est pas sûr que le peuple ait envie de travailler 4 heures de plus en étant seulement payé 2 de plus (si j’ai bien compris la proposition de Fillon). Bien sûr, les salariés préfèrent avoir un emploi plutôt que d’être au chômage (à part ceux qui préfèrent vivre d’aides sociales), mais pour la plupart, ils souffrent de fatigue, parfois liée au temps de transport, souvent à des conditions de travail pénibles, beaucoup sont plus ou moins découragés et dépressifs, ils veulent souvent changer d’emploi mais ils ne le peuvent pas en raison du chômage.
    Pensez-vous qu’ils voteront pour un homme qui propose la retraite à 65 ans quand les entreprises licencient les salariés de 50 ans pour embaucher des jeunes qu’elles payent moins cher ou qui sont plus qualifiés?
    Fillon est le candidat des petits et grands bourgeois qui défendent leurs intérêts, il n’est pas le candidat du peuple qui souffre.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]