Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Bruno Gollnisch veut rassembler à l’intérieur et à l’extérieur du FN

Lu ici :

Gollnisch 5 "Elargir l'audience du Front national, tel est le credo de Bruno Gollnisch : 

"Je pense que j'ai des aptitudes à rassembler à l'intérieur de notre cause et même à l'extérieur, dans des mouvances qui sont un peu orphelines aujourd'hui"

(…) M. Gollnisch a mis en avant ses "aptitudes à rassembler" à l'intérieur et à l'extérieur de son parti, en évoquant notamment les "amis" de Philippe de Villiers et les souverainistes, et "même des gens de gauche patriotes qui ont suivi Jean-Pierre Chevènement ou d'autres".

"Je crois qu'il faut élargir notre audience, je pense en être capable, j'ai une expérience internationale assez importante", a poursuivi Bruno Gollnisch (…). L'eurodéputé a en revanche exclu tout rapprochement avec l'UMP

"Pour le moment, [Nicolas Sarkozy] ne nous a donné aucune raison de le faire. A chaque fois qu'un poste se libère dans l'Etat, il nomme un socialiste" 

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

19 commentaires

  1. C’est tout à fait exact. Bruno Gollnisch peut rassembler l’ensemble de la droite nationale, jusqu’aux souverainistes et même au-delà, non pas parce que BG a des idées molles qui pourraient convenir à tout le monde mais parce que Bruno a l’esprit ouvert. C’est un fin diplomate qui passe très bien auprès de ses contradicteurs habituels. En région Rhone Alpes les débats sont toujours cordiaux et respectueux malgré le sectarisme de la gauche maçonnique lyonnaise. La dimension internationale et l’expérience plaident indubitablement pour ce légitime successeur de Jean-Marie Le Pen.
    Gollnisch président !

  2. Rassembler est en effet une nécessité pour progresser. Mais quelle est la stratégie, la clef, le déterminant de ce projet de rassemblement dont le souverainisme risque de mal masquer des opinions totalement divergentes sur un très grand nombre de sujets importants : défense de la Vie, homoparentalité, rôle de l’Etat, fiscalité, retraites, protection sociale, école, valeurs morales et historiques, etc… ?
    La méthode de rassemblement la plus pérenne est de rassembler sur des idées communes ”positives”, de reconstruction de la France, et non seulement protestataires et anti européennes. Le souverainisme a ses limites : il demeure un réflexe patriotique jacobin, qui ne recouvre que très partiellement les idées de la droite nationale historique française, laquelle de plus doit faire des choix et préciser beaucoup des axes de ses propositions globales.
    Le vrai débat n’est pas de rassembler pour rassembler des comités théodules et des états-majors en déshérence : il est de regrouper le maximum d’électeurs sur QQ DIZAINES idées-forces destinées à rendre lisible et crédible la droite nationale comme parti de gouvernement.
    C’est plus complexe que d’appeler à se rassembler.

  3. Si le FN garde le cap sur les points non-négociables, abandonne les provocations faciles qui encouragent la haine vis-à-vis de telles ou telles personnes, se montre crédible pour former un gouvernement authentiquement alternatif, sans compromission avec le système libéral-libertaire, je suis tout prêt à rejoindre ce parti, pourvu que son seul souci soit le bien commun des Français et aussi, par ricochet, du reste de l’humanité – je crois en la vocation universelle de la France, fille aînée de l’Eglise, qui ne signifie pas qu’elle est supérieure, juste qu’elle a un rôle particulier, comme d’autres pays sans doute!

  4. C’est aussi ce qu’il a dit samedi 29 mai 2010 en Normandie en présence de jeunes nationalistes et aussi en présence de la presse locale et d’une radio locale.

  5. Si il gagne en janvier prochain, je reprendrai ma carte au Front. J’étais adhérant de 1986 à 2008.
    Bravo Monsieur Gollnisch!

  6. Si tous les catholiques qui souhaitent la victoire de Bruno Gollnisch prennent leur carte du FN avant le 3 décembre, peut-être y-a-t-il un espoir que les choses bougent…
    Cela ne coûte que 30€….pour les faibles revenus, catégorie à laquelle nous appartenons tous en ces temps de crise….

  7. Tiens ! le FN commencerait à faire preuve d’ intelligence politique !…
    Plus d’ anathèmes contre les Villiéristes, les Mégrétistes, les Langistes et autres déviants ?.. C’ est bien.
    Je les invite à poursuivre dans cette voie.

  8. Gollnisch a donc une qualité supplémentaire à Mme LePen : Il veut rassembler tous les nationaux.
    C’est une démarche de bon sens qui permettrait de mettre fin à la terrible hémorragie de cadres et de militants FN.De purges en purges, il y a plus de militants en dehors du FN qu’à l intérieur.
    Le FN est devenu une secte au service exclusif des Le Pen. Electoralement, cela n’a pas d’effets car les électeurs ne savent pas le fonctionnement dee cette baraque. Et, ils s’en fichent. ils se servent du FN pour envoyer un message de ras le bol aux gouvernants

  9. Une ferme pondération, une culture riche mais accessible, une constance bienveillante, une courtoisie sans faille, une stature internationale et une sagesse éclairée par l’expérience: Bruno incarne toutes les qualités des grands hommes d’état comme le furent Clémenceau, de Gaulle, Pompidou…
    C’est un homme de cette trempe qu’attendent les Français. Il ne tient qu’à nous de le faire connaitre et aux médias de le dévoiler.
    Contrairement à ce que pensent certains, la marque “Le Pen” est le frein principal au vote de nombreux électeurs rebutés par les saillies du père et l’ambition de la fille. Si nous voulons dépasser le stade de la protestation pour être reconnus comme un parti de gouvernement, il faut faire la preuve de la justesse de nos idées, il faut convaincre sur nos positions et non sur notre apparence. Une des principales critiques de nos contempteurs est d’être un parti autoritaire, monarchique, où le culte du chef prime sur l’expression des divergences d’opinion. Prouvons-leur le contraire en ne tombant pas dans le piège de la transmission héréditaire.
    Or, Gollnisch est renommé chez les intellectuels, ceux-là même qui font l’opinion. Il fut le plus jeune doyen de faculté de France, il a conquis le respect de ses pairs dans l’adversité. Il ne suffit pas de faire de l’audimat pour être président: encore faut-il être capable d’en assumer la fonction dans la durée. Sarközy est l’archétype de ces communicants incapables de transformer leurs promesses en réformes. Les Français veulent un dirigeant d’une autre stature, à fortiori en période de crise: ils cherchent plus un père de famille raisonnable et déterminé qui saura résister à la tempête économique et sociale, qu’une femme certes médiatique, mais moins assurée de porter cette vocation. De plus la France est un pays latin, patriarcal : je doute qu’une femme puisse y devenir président.
    Par ailleurs, les Français sont las des politiciens à la moralité douteuse, qui retournent leur veste au gré des vents électoraux, qui n’ont pas plus de vertu en privé qu’en public, qui s’engagent par intérêt personnel et non par loyauté à leurs convictions, qui sont parachutés sur les terres d’élection, en un mot qui n’inspirent pas le respect de leur personne et de leurs idées. Plus que Marine, Bruno incarne là encore cette qualité qui fait tant défaut depuis 40 ans à nos dirigeants.
    Enfin, conquérir une mairie est une chose, rassembler les divers courants nationaux pour gagner la présidence en est une autre. Marine a cristallisé beaucoup de rancœurs en faisant le « ménage » autour d’elle pour assurer sa place et caser ses amis. Si tant de cadres valeureux ont quitté le navire, c’est aussi pour cette raison (pas uniquement, j’en conviens, mais principalement). Comment ces courants pourraient-ils rejoindre notre formation dans ces conditions ? Alors que Bruno a toujours su respecter avec bienveillance ses coreligionnaires : lui seul pourra rallier les Bompard, Lang, Timmermans, Baeckeroot, Bild, Antony… Jusqu’à Bruxelles où il rassemble sous son nom les multiples composantes de la droite nationale européenne.
    En France, Bruno a fait la preuve de sa capacité d’entente avec la droite pour gagner des régions et augmenter notre représentativité. C’est aussi une issue à ne pas négliger. Or, quel homme politique de droite ou de gauche accepterait de « pactiser » avec un Le Pen ? La question n’est pas anodine et conditionne notre futur proche. Notre système électoral inégalitaire imposera d’en passer par là avant de pouvoir changer les modes de scrutin à plus long terme.
    Qui mieux que Bruno est resté fidèle à son chef et à ses idées ? La pérennité du FN repose sur celle des nos valeurs. Or Marine a clairement pris ses distances avec la doctrine du parti. En édulcorant notre programme nous perdrons notre électorat de conviction (qui a déjà été bien entamé depuis les discours de Valmy et Argenteuil). Il faut donc un chef qui sache garder le cap coûte que coûte.
    Enfin, il faut un chef qui incarne l’âme de notre pays : lettré, chrétien, universaliste (et pas mondialiste), multiséculaire, gaulois, soucieux de nos traditions et de notre identité…
    Bruno Gollnisch, universitaire catholique, marié à une japonaise, descendant de députés républicains, officier supérieur dans la marine, a le pédigrée requis pour tenir ce rôle.
    En conclusion, ce n’est pas un ressenti médiatique qui doit guider nos votes au prochain congrès du parti, mais la recherche de l’adéquation parfaite des qualités du candidat avec les attentes de notre peuple. Au regard de ces éléments, le choix ne fait aucun doute.
    Si vous voulez influer sur le cours de l’histoire, prenez votre carte au Front et votez!

  10. Que dire de plus après un tel panégyrique ? Il est vrai qu Bruno G. à la stature pour rassembler au delà du FN, je dirais même que certains UMP lassés des revirements pourraient rallier un grand partis de droite nationale.

  11. Catholique et traditionaliste , père de 5 enfants , je soutiens MARINE car c’est elle l’avenir et non Gollnisch qui est et restera toujours un numéro 2

  12. @ Sacha
    Il serait souhaitable que vous repreniez votre carte pour voter au congrès…
    STOP à l’anathème, à la division, oui à une véritable Union des patriotes autour d’un programme commun pour 2012

  13. @ DAM,
    merci de ne pas laisser de faux messages : un traditionalistes père de 5 enfants soutien de Marine ? Ah ! Ah ! Vous m’avez bien fait rire ! quel sens de l’humour ! Qui peut croire pareille absurdité ?
    Plus sérieusement, je rejoins à 100% la magistrale démonstration d’Olivier.

  14. Comment se fait-il que Bruno Gollnish, Vice-président à l’international pour le FN, n’ait publié aucun communiqué sur l’agression israélienne sur la Flotille Liberté Gaza. Cela ne vous interpelle pas ? Il n’a pas voulu car mal à l’aise ? Il n’a pas eu le temps (comme toujours) ? Pourtant il n’a pas hésité à faire un communiqué sur la démission du 1er ministre japonais, ce dont tout le monde se moque. Et c’est lui que vous voyez en Président du FN ? Bizarre…
    [Bizarre effectivement ce genre de commentaires… Si vous allez sur le site de Bruno Gollnisch, vous pourrez lire 3 billets sur ce sujet :
    http://www.gollnisch.com/2010/06/03/gaza-%c2%ab-vu-de-droite-%c2%bb/
    http://www.gollnisch.com/2010/06/03/un-conflit-bien-assimile%e2%80%a6/
    http://www.gollnisch.com/2010/06/03/israel-palestine-le-fn-n%e2%80%99esquive-pas-le-debat/
    Philippe Carhon]

  15. @Solange
    N’excommuniez personne au nom de la foi catholique et de la Tradition dans ce débat sur le choix du successeur de JM LP : j’ai des amis parents de familles nombreuses et cathos tradis, des amis cadres du FN, responsables de fédés aussi, qui soutiennent soit l’un, soit l’autre des candidats, d’autres qui sont embarrassés à l’idée d’une guerre civile de plus, orchestrée déjà sur les blogs et qui les effraie déjà par avance, d’autres qui attendent pour comprendre, etc….
    Et je pense que nous devons respecter toutes ces attitudes, quel que soit notre jugement personnel : c’est mon cas et c’est tout de même possible d’avoir des opinions divergentes sur un sujet qui ne concerne quand même pas le fond de nos idées mais le choix entre deux personnes : relisez l’éditorial d’Hugues REVEL et celui de Rémy Fontaine.
    Votre manière de jouer les boute feu sur des suspicions et non sur des idées a qq chose de contraire au catholicisme que vous utilisez comme un couteau de boucher.

  16. réponse à Solange, mon message n’est pas un faux message et revenant de la messe du 1er vendredi du mois je découvre le votre qui lui est malheureusement vrai
    Marine est un vrai leader intelligent et pugnace comme son père (avec plus de charme)

  17. @ PG,
    Personnellement, je ne connais AUCUN catholique traditionaliste père ou mère de famille nombreuse et formés à la doctrine sociale de l’Eglise dans l’esprit de la cité catholique, AUCUN qui ne soit mariniste. Et j’en connais des catholiques, et j’en connais des cadres du FN.
    Il y a incompatibilité totale entre le marinisme, son idéologie et ses méthodes, et la politique naturelle et chrétienne. C’est comme si vous disiez : “je connais un père de famille catholique traditionaliste qui soutien Besancenot, Bayrou, ou Aubry”, c’est impossible. Ou alors donnez des noms exacts, mais vous ne le pourrez pas, à moins de trouver des naïfs qui n’y comprennent rien ou des ambitieux très intéressés.
    Arrêtez d’éluder le débat, les catholiques traditionalistes soutiennent Bruno Gollnisch à 200%.

  18. Moi aussi, je suis tradi et je suis pour Marine. Depuis qu’il n’y a plus transmission héréditaire sur le trône de France, la France se décompose et se renie ! Marine a la force qui manque à Bruno. Oui, c’est elle l’avenir !

  19. a solange, donnez des noms exacts, mais qui représentez vous ? les RG ?…
    Mais oui tradi père de famille de 5 anfants (scolarisés dans les écoles de la Frat.) et mariniste cela existe car nous sommes au contact de la réalité et non comme beaucoup de vieilles filles qui ne connaissent que la théorie et non la vraie réalité de tous les jours.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!