Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Bruno Gollnisch : “Plus grande manifestation pacifique de l’Histoire de France”

640354-bruno-gollnischAlors que Le Monde voit "une renaissance" de Bruno Gollnisch à l'occasion de cette manifestation, Yves Calvi avait organisé un débat mardi soir dans l’émission Mots Croisés. Le débat a ainsi réuni Bruno Gollnisch, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, Henri Guaino, député UMP des Yvelines, Barbara Pompili, députée EELV de la Somme, l’abbé Pierre-Hervé Grosjean, du diocèse de Versailles, et l’avocat militant progressiste Emmanuel Pierrat.

On peut revoir ce débat ici

Partager cet article

15 commentaires

  1. Ah oui, Bruno Gollnisch ne s’est pas déballonné comme Marine Le Pen. Lui, au moins, c’est un homme de terrain qui manifeste pour défendre ses convictions et celles du peuple. J’ai appris par un manifestant qu’il avait un frère curé, ce qui le rend d’autant plus sympathique. C’est un vrai catholique, contrairement à Marine Le Pen.

  2. A noter pendant l’émission de Calvi, le témoignage émouvant d’Henri Guaino sur ce qu’il a vécu enfant, élevé par sa mère et sa grand-mère (sa mère était une “mère célibataire”, dur dur dans les années 50) : une enfance sans père.
    Les deux nanas gauchistes en ont été toutes retournées – et l’écolo a même versé sa petite larme !

  3. Et si on parlait des parlementaires UMP ou UDI qui sont pour le mariage homosexuel et qui vont voter la loi Taubira : comme par exemple Riester ou Jouanno ou Borloo…
    Parce qu’au FN il y a malgré tout unanimité sur le sujet!
    Même si la stratégie de Marine Le Pen peut être discutée c’est bien au FN que se trouve la vraie opposition au “changement de civilisation” et non chez ceux qui promouvaient il y a peu avec Luc Chatel (ministre de l’éducation de Sarkozy) la théorie du genre à l’école
    Essayez de ne pas avoir la mémoire trop courte jusqu’aux prochaines élections…

  4. Contrairement à Henri Gaino et l’abbé Grosjean, Bruno Gollnisch n’a pas cherché à offrir des gages politiquement correct à bon compte et a dénoncé la dialectique “sovietoïde” des partisans du “mariage” homosexuel dont l’arme numéro 1 est le chantage à l’homophobie qui permet de disqualifier tout adversaire à leur sinistre projet.
    Bruno Gollnisch a montré à cette occasion qu’il était un vrai résistant, averti, fiable et courageux.

  5. “un frère curé, ce qui le rend d’autant plus sympathique.”
    Un Monseigneur qui dirige l’OEuvre d’Orient.

  6. “Bruno Gollnisch n’a pas cherché à offrir des gages politiquement correct à bon compte et a dénoncé la dialectique “sovietoïde” des partisans du “mariage” homosexuel dont l’arme numéro 1 est le chantage à l’homophobie qui permet de disqualifier tout adversaire à leur sinistre projet.
    Bruno Gollnisch a montré à cette occasion qu’il était un vrai résistant, averti, fiable et courageux.”
    Tout à fait.
    Marre des gens qui disent sans cesse que l’homosexualité c’est merveilleux, etc.

  7. Bruno GOLLNISCH, tjrs aussi précis et pertinent, cultivé et efficace sur ces sujets qu’il maîtrise mieux que d’autres, a très bien illustré la position du FN. M. l’Abbé GROSJEAN a montré une énergie très forte, coriace et pugnace, à l’opposé de bien des clercs mollassons, ou traîtres comme le La Morandais.
    Henri Guaino était très bon, par son témoignage personnel et son argumentation, sauf quand il a évoqué l’Union Civile, le dada commun à Frigide BARJOT et à l’UMP pour se donner des airs ”non homophobes”. Comment peut-il parler contre la loi TAUBIRA à l’Assemblée alors qu’il semble adopter ce mariage gay non avoué. Mystère de la politique politicienne.
    Cependant, on a bien senti lundi soir de manière palpable que l’esprit marcusien de Mai 68 a en pris un coup le 13 janvier 2013.
    C’est cela le plus étonnant.

  8. Tout à fait d’accord avec PG. Je trouve que malgré la rigidité de façade, le triomphalisme sur de soi libertaire en a pris un coup dimanche. L’intervention de Taubira était très révélatrice: malgré le discours, le coeur n’y était plus. Seule une raison haineuse était motrice dans ses propos…

  9. A noter pour information que le père Gollnisch s’est distancié de l’engagement FN de son frère.

  10. La manifpourtous a été un raz de marée parce que sans étendard politique ou religieux.

  11. pourquoi n’est il pas à la tete du F N ??? il y aurait un ras de maree d’inscription

  12. Toutes les déclarations “rassurantes” de Vallaud Belkacem (à usage des idiots utiles) doivent être écoutées comme celles de Guigou au moment du PACS .
    Dès que cette loi aura été votée dans la foulée il y aura la PMA et la PGA l’adoption et encore d’autres “surprises” .
    le mensonge est leur pain quotidien .

  13. @ Ludovic :
    C’est normal, il dirige l’Oeuvre d’Orient qui n’est pas liée à un parti politique mais une oeuvre religieuse. Il était donc préférable que les choses soient claires.

  14. Dans ce débat, Bruno Gollnisch est de loin le plus courageux.

  15. Bien d’accord avec Pascale et PG.
    En ce qui concerne l’Abbé Grosjean (et Frigide Barjot en filigrane), qui s’est fait considéré comme le porte-parole de l’Eglise de France, pour s’opposer à l’origine de la première grande réaction à ce projet de loi contre nature, issue de Civitas, la remarque de Najat Vallaud-Belkacem est malheureusement pertinente, qui fait remarquer, à la minute 1:18:00, que l’Eglise aurait changé de discours depuis les manifestations anti-PACS.
    Nous faisons face en effet, par nous ne savons quel tour de passe-passe, à des dirigeants auto-proclamés d’une manif soi-disant “pour tous”, qui voudraient faire avaler entre autres gravissimes imprudences une union civile homosexuelle à ceux-là même qui à juste droit ont manifesté quelques années auparavant contre le PACS !!! Elle n’a pas tort, et l’on ne peut que reconnaître le bien-fondé de sa remarque, de mettre en avant que “l’Eglise” ayant évolué sur la question du PACS, elle pourrait bien évoluer sur celle du mariage.
    Nous supplions nos évêques, et très particulièrement ceux dont le travail a éveillé tant d’espérance ces dernières années parmi les fidèles, les Monseigneurs Rey, Cattenoz, Aillet et autres qui s’efforcent de mener le même combat, de ne pas laisser ces mêmes fidèles dans le flou moral que crée le discours hasardeux de Madame Barjot ou de l’Abbé Grosjean. Nous les supplions d’obtenir pour nous fidèles que leurs collègues dans l’épiscopat français ne se laissent pas entraîner dans cette dérive dont le moindre mal sera de causer la confusion dans tous les esprits de bonne volonté, de quelque origine sociale, politique ou religieuse qu’ils soient !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.