Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Bruno Gollnisch n’a pas été invité à l’université d’été du FNJ

Bruno Gollnisch sera absent ce week-end pour l'université d'été du Front national de la Jeunesse (FNJ) :

"Je n'irai pas aux universités d'été du FNJ, car je n'ai pas été invité, ce qui me surprend un peu. J'ai été à toutes les universités d'été depuis 20 ans et je suis vice-président de ce parti".

L'université d'été est prévue de jeudi à dimanche à Cormont, dans le Nord-Pas-de-Calais, région où Marine Le Pen est implantée électoralement. La clôture de la manifestation coïncidera avec la fête départementale du FN Pas-de-Calais. Jean-Marie Le Pen tiendra un discours et Marine Le Pen est annoncée, en tant que présidente du groupe FN au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais. Le coordinateur national du FNJ, David Rachline, a expliqué que "dans la mesure où la campagne interne" pour la succession de Jean-Marie Le Pen "n'est pas ouverte", il avait "fait le choix de n'inviter ni Marine Le Pen ni Bruno Gollnisch dans le cadre de l'université d'été". Mais

"qu'elle (Marine Le Pen) vienne à la fête régionale au titre de présidente de groupe au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, ça me paraît logique".

Sic. Comprenant l'absurdité du coup bas, il a ajouté que si

"Bruno Gollnisch veut également venir, il est le bienvenu".

Partager cet article

14 commentaires

  1. Si Monsieur Golnisch voit le bon côté des choses, il peut voir là une injonction de la part de Monsieur Le Pen a apprendre à encaisser les coups bas. Un homme politique qui n’est pas capable de réagir au quart de tour, d’avoir l’air inoxydable, parce qu’il l’est jusqu’à un certain point, ne peut résister à la pression psychologique et sociale.
    Je souhaite que Monsieur Golnisch ne se laisse pas enfermer dans le rôle d’aide de camp qu’on lui donne. Un meneur joue avec les quolibets et les traverses qu’on lui lance. Il y a une politesse qui est grossièreté en politique, car le jeu de la candidature à la représentation des citoyens implique aussi de la représentation, et ce n’est donc pas forcément un mensonge. Les candidats peuvent être des relations proches, il n’en reste pas moins qu’ils ne sont pas seulement candidat à représenter eux-même.
    La question est que représente donc Monsieur golnisch ?
    un faire valoir d’élections prédéterminées ?
    Lui même ? ou le chef politique d’un parti capable d’en finir avec une oligarchie.
    La campagne est ouverte, peu importe ce que disent avec fausseté les préposés.

  2. Quand on sait que Rachline fanfaronne en clamant avoir été nommé à son poste uniquement pour purger les cadres du FNJ partisans de Gollnisch, cela n’a rien d’étonnant..
    .Voir à ce sujet les retours du dernier conseil national du FN et les polémiques qui ont suivi la démission de la responsable FNJ pour les pays de la Loire, partisane à l’origine de Marine, mais écoeurée par Rachline.
    Les manoeuvres de Rachline sont tellement grossières et il se met tellement de secrétaires départementaux à dos, y compris chez les partisans de Marine Le Pen, que finalement, on se demande s’il n’est pas le meilleur allié de Gollnisch au sein du FNJ…

  3. On ne voit pas clairement ce qui empêche Bruno GOLLNISCH de se déplacer, à part une distance réelle par rapport à sa région lyonnaise, puisque Vice Président, il est invité de droit partout. S’il a pu se déplacer récemment au Japon, il devrait parvenir dans le Nord Pas de Calais……
    Mais de ces histoires internes, les adhérents devraient plutôt retenir ce qui devrait venir et est attendu pour la campagne présidentielle : le débat d’idées sur les perspectives stratégiques de l’un et de l’autre.
    On ne vote pas sur une absence de l’une ou une présence de l’autre à une fête départementale ou un voyage au Japon. Tout au moins, c’est à espérer.

  4. Toujours les mêmes coups bas ignobles.
    Admirez la magouillerie dialecticienne de Rachline (patronyme révélateur ?) : aucun des deux candidats ne sera invité (au nom de quel principe d’ailleurs ?), mais comme l’université d’été est dans le Pas-de-Calais (la nouvelle région électorale de Martine Le Pen, depuis qu’elle a plombé le FN d’Ile-de-France où elle n’aurait pas pu être élue), la Fille est invitée…
    Et nous n’en sommes qu’au commencement : comme le rappelle judicieusement Racline, la campagne interne n’est pas encore ouverte…

  5. alors que la dite « extrême-droite » s’apprête à faire un triomphe, les revoilà dans des querelles de clochers
    comme naguère les légitimistes et les orléanistes
    les mecs de gôche, eux, y ziront tous à la zouppe

  6. Voyous comme les autres.

  7. La fin du communiqué de l’ AFP précisait ce qui suit :
    ‘La campagne interne entre Marine Le Pen et Bruno Gollnisch, en vue du congrès de Tours (15-16 janvier 2011), commence officiellement le 1er septembre. Le 30 juin dernier, alors que les candidatures des deux vice-présidents avaient été officialisées, Jean-Marie Le Pen avait affiché son soutien sans ambiguïté pour que sa fille lui succède à la tête du parti.
    « Jusqu’à 60, 70, peut-être 80 » jeunes militants du FNJ sont attendus à l’université d’été, a indiqué David Rachline, un chiffre « extrêmement honorable » selon lui, vu qu' »il n’y a pas un centime pour financer leur déplacement ».

  8. Le pen est tres fort Il entraine bruno avec lui au Japon l’entrainant par là méme dans sa diabolisation .Ainsi il laisse le terrain libre a Marine
    Bruno a toujours collé a Le pen qui l’entrainera dans sa chute

  9. … et le site « mariniste » NPI qui continue de censurer les commentaires dérangeants (cad soutenant Gollnisch et rappellant des vérités)… le dernier en date il y a 5 minutes: j’ai lu un commentaire qui a été supprimé par la suite…

  10. Une UDt du FNJ avec seulement 70 jeunes, c’est pathétique… Surtout dans le Nord pas de calais censé être une place forte

  11. NPI est un site de voyous, à l’image du FN avec Marine le Pen, Rachline et cie.
    « Admirez la magouillerie dialecticienne de Rachline (patronyme révélateur ?) : aucun des deux candidats ne sera invité (au nom de quel principe d’ailleurs ?), mais comme l’université d’été est dans le Pas-de-Calais (la nouvelle région électorale de Martine Le Pen, depuis qu’elle a plombé le FN d’Ile-de-France où elle n’aurait pas pu être élue), la Fille est invitée… »
    Les adhérents ne peuvent pas en toute conscience laisser le FN à CES GENS.
    Les élection de 2011 seront truquées , c’est évident.
    Que faire ?

  12. @ Anonyme
    Je ne sais si NPI censure certains commentaires. Eux diront qu’ils  »modèrent ». Mais sur les certains blogs cathos, dits  »de la réinformation », on  »modère » ou on censure sec ?
    Ainsi les propos un peu rapides et légers de BRUNO GOLLNISCH sur le PAPE http://www.lepoint.fr/politique/bruno-gollnisch-suggere-que-les-roms-s-installent-au-vatican-25-08-2010-1228549_20.php
    n’ont été repris que par très peu de sites cathos : or ils montrent que le  »catho » B. GOLLNISCH peut se tromper parfois sur l’Eglise (sur un point d’ailleurs très secondaire). Et donc on censure alors Bruno GOLLNISCH, pour fabriquer son image de  »candidat catho parfait ».
    Selon la même méthode qui fait qu’on reproduit TOUS les propos et communiqués de B. GOLLNISCH, en général très intéressants et bien argumentés (sauf sur le Pape et les Roms) et on censure quasiment TOUS ceux de Marine LE Pen, qui ainsi n’existe plus, et dont les propos sont aussi argumentés et intéressants que ceux de son concurrent.
    Bref, sous couvert de  »réinformer », on fabrique catholiquement de l’opinion, selon les bonnes vieilles techniques du MONDE.

  13. @ anonyme,
    Que faire ? Réadhérez au FN et soyez à jour de cotisation pour pouvoir voter Gollnisch en janvier 2011.
    @ PG,
    Le SB ne censure rien : regardez plus haut il y a un article sur les propos de Gollnisch sur les Roms et le Pape. Ne tirez pas sur les ambulances, cher ami !

  14. @ Solange
    J’ai envoyé mon commentaire avant la publication de cette info par le SB, qui n’est plas spécialement concerné. De plus je pense qu’il faut éviter les mises en cause publiques, y compris du SB, car sur ces sujets mineurs, tout le monde, y compris moi, peut avoir une opinion ou une perception erronées.
    Par contre le titre du SB ne souligne guère l’erreur de B. GOLLNISCH, mais la minimise, en lui donnant une  »explication », du reste plausible. Il est cependant possible que si Marine Le Pen ou ……D. RACHLINE avaient dit la même chose sur le Pape, le titre ait été différent.
    Mais encore une fois, où est le débat d’idées dans tout cela ? Car les milieux cathos semblent actuellement s’exciter plus sur des apparences ou des points très secondaires, plus que sur des sujets importants : ils adorent se focaliser sur des mots, plutôt que sur des faits et une réflexion d’ensemble. Et pourtant, ils devraient tirer une leçon du contraste évident entre leur nombre spécifique et leur démographie familiale, et leur impuissance politique, faute d’un engagement en politique autre que verbal.

Publier une réponse