Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Bruno Gollnisch maintenu à son poste après avoir présenté sa démission

Gollnisch 2 Bruno Gollnisch, a annoncé ce soir à l'AFP avoir été maintenu dans ses fonctions par le bureau politique auquel il avait présenté sa démission. Sa démission a été aussitôt rejetée par le président du FN et tous les membres du bureau politique. A propos de la suspension de Carl Lang et de Jean-Claude Martinez, Bruno Gollnisch a déclaré : 

"Je ne peux approuver les candidatures dissidentes, mais je n'ai pas réussi à réconcilier avec Jean-Marie et Marine Le Pen ceux que je considère toujours comme des amis"

A suivre…

Philippe Carhon 

Addendum :

"Il y a des candidatures dissidentes aux Européennes de la part de Carl Lang et Jean-Claude Martinez. Je les déplore mais il m’est difficile de condamner ces camarades vu le contexte dans lequel elles s’inscrivent. J’ai essayé de rapprocher les deux parties sans y parvenir. C’est un échec. J’en ai tiré les conclusions en proposant ma démission. En outre, j’ai une analyse politique qui ne me paraît pas entièrement partagée par Jean-Marie et Marine Le Pen." (Le Progrès de Lyon du 26/11)

Partager cet article

25 commentaires

  1. Pourquoi la maison Le Pen tient-elle tellement à garder Bruno Gollnisch ? (alors que Marine veut l’évincer à la fois par ambition personnelle et par antagonisme politique et philosophique).

  2. “Bruno Gollnisch avait besoin que le bureau politique lui réitère sa confiance”, a pour sa part affirmé Marine Le Pen, estimant que ce dernier n’était “pas responsable de l’entrée en dissidence de ses amis”.
    J’admire la capacité de Marine Le Pen a détourné le sens des mots ou des intentions. Il est clair que Bruno Gollnisch a présenté sa démission CONTRE les manipulations du clan lepéniste car il ne pouvait pas, humainement et moralement, ne pas afficher sa solidarité avec ses VRAIS amis (Carl Lang et les cadres qui le soutiennent) injustement exclus de leurs circonscriptions électorales par Marine la vagabonde. D’ailleurs, il avait boycotté la séance de purge anti-“carliste” (contre Carl Lang).
    Marine Le Pen a au moins une grande capacité, celle de manier le sophisme ou l’art de l’argumentation spécieuse.
    Quant à Bruno Gollnisch, j’admire son intégrité et son courage même si celui-ci vient un peu tard (il aurait pu aussi bien réagir quand Bompard, Antony, MF Stirbois, etc, ont été marginalisés !).

  3. Lire à ce sujet les vannes de Marine Le Pen qui valent leur pesant de cacahuètes…
    http://fr.news.yahoo.com/2/20081125/tpl-fn-gollnisch-maintenu-son-poste-apre-ee974b3.html
    Les déclarations de la fille du leader maximo sont absolument exquises.
    – Au sujet de Gollnisch, elle a dit que ce dernier “avait besoin que le bureau politique lui réitère sa confiance.” Quand on voit que les cadres historiques se font éjecter l’un après l’autre, Gollnisch s’est demandé s’il n’était pas de trop au FN.
    – Elle explique le départ de Martial Bild “parce que cela faisait longtemps qu’il exprimait sa lassitude.” Lassitude de voir le mouvement se faire noyauter ?
    Ca commence à sentir le sapin pour les quelques cadres historiques restants (Hubault, Binder, Lehideux, Gollnisch…). J’attends avec impatience les truculentes infos bidonnées que vont nous diffuser NPI (version française de Granma).

  4. Regarder bien,Gollnisch dit qu’il a été maintenu mais il ne dit à aucun moment si il accepte ce maintien ou pas…
    A propos de la suspension de Carl Lang et de Jean-Claude Martinez, Bruno Gollnisch a déclaré :
    “Je ne peux approuver les candidatures dissidentes, mais je n’ai pas réussi à réconcilier avec Jean-Marie et Marine Le Pen ceux que je considère toujours comme des amis”
    Cela veut dire en gros qu’il va quitter quoi qu’il arrive le FN parce qu’il ne supporte pas que ses amis aient quittés le FN par la faute du clan Le Pen…
    Il aurait juste suffit qu’Aliot et Marine cède leur place et tout ce serait bien placé…
    Aliot voulait céder sa place c’est tout à son honneur,Le Pen lui a dit non…
    Marine elle lui a proposer une 2 ème place,mais c’est la région éléctorale de Lang,il a fait le meilleur score du FN aux européénnes de 2004,il se fait remplacer par un parachutage de Marine Le Pen ce n’est pas normal…
    De plus Aliot a une campagne municipale à mener à Perpignan,et que d’après ce que j’ai entendu l’inégibilité du maire d’Hénin-Beaumont prochainement ne fait plus aucun doute…
    Donc Marine aura une éléction également…
    Ainsi ces 2 personnes auront 2 éléctions à mener alternativement soit les municipales et les européénnes…
    C’est vraiment n’importe quoi après de dire que les autres dont Lang sont gamellards,carriéristes,traitres et j’en passe…
    Le FN est contre le cumul des mandats,la preuve…
    Je souhaite bonne chance à Gollnisch et j’espère que ce sera lui le futur rassembleur de la droite nationale.
    Il faut un autre parti que le FN,il y a pleins de sympathisants anonymes ou qui ont décrochés il y a quelques années qui n’attendent que ça un vrai rassemblement et une vraie dynamique et surtout du respect pour ceux qui ont permis au parti grace à leurs résultats d’être en pleine lumière et bien entendu de gagner de l’argent…
    Le FN ne s’est jamais plaint de recevoir le quote part de Lang comme conseiller régional et député européen.
    C’est tellement facile de lui cracher sur la gueule maintenant.
    Comme Monsieur Colombier l’a dit en gros à Monsieur Aliot concernant Jean Claude Martinez…
    Je ne crois pas une seconde qu’un bon élément soit devenu un salopard en moins d’une journée…
    C’est ce que je pense aussi…

  5. Bravo Bruno!Quel aveu. Marine sait qu’elle a besoin de Gollnisch pour maintenir le Front à flot et que son départ sonnera le glas du front. En revanche, pas folle, elle accepte la démission de Bild pour l’isoler plus dans l’appareil et le putscher plus facilement au prochain congrès quand elle n’aura plus besoin de ses services. Bravo à Gollnisch, et à Bild pour leur intégrité et leur honnêteté au service de la cause.
    @ Solange
    Ce n’est pas parceque Gollnisch n’a pas fait de coup d’éclat qu’il n’a rien fait pour Bompard et Antony. Ce dernier s’est même lui-même mis en retrait du parti. C’est facile de casser du sucre sur celui qui essaie de recoller les morceaux de préserver l’unité. Gollnisch est comme un homme qui cherche à séparer des pittbulls, et à qui on fait le reproche de n’être pas parvenu à empêcher qu’ils s’autodévorent. Le Front ne serait pas dans le marasme actuelle, ni la droite nationale en voie d’émiettement, si les uns et les autres, même poussés vers la sortie, n’avaient pas appelé les gens à rester et à soutenir celui qui reste bien placé pour prendre la suite de Le Pen, plutôt que d’aller chacun créer sa petite chapelle sans grand poids…

  6. “[…]J’attends avec impatience les truculentes infos bidonnées que vont nous diffuser NPI (version française de Granma).[…]”
    Et j’ajouterai qu’on ne peut que féliciter la rédaction du salon beige pour l’impartialité dont elle fait preuve, ainsi que pour l’ouverture d’esprit qu’elle manifeste en laissant s’exprimer les gens de NPI ou de PdF dans les commentaires.

  7. La seule différence est que les “gens de NPI ou de PDF” s’expriment correctement eux…
    Ce qui n’est pas le cas de beaucoup qui, à court d’argument, viennent sur les 2 sites pré cités essayer de poster des insultes ou des accusations gratuites, voire diffamatoires, qui naturellement ne sont, et ne seront JAMAIS, publiées. Au risque de décevoir leurs auteurs.
    (Pour en avoir fait personnellement l’expérience, NPI ne met pas en ligne les commentaires qui ne vont pas dans leur sens même lorsque le commentaire est corretement écrit et sans insultes. J’ai même été menacé de poursuites judiciaires…pour avoir publié plusieurs fois un commentaire systématiquement effacé.
    Néanmoins, nous publions bien volontiers leurs commentaires.
    Philippe Carhon)

  8. @ Xtophe et J-F Solange
    Il normal que certains tentent d’être des ponts entre les personnes, et Bruno GOLLNISCH l’a certainement fait à la fois par amitié, mais aussi par esprit d’unité. Sans doute aussi dans un esprit de charité chrétienne.
    Je ne vois pas en quoi les propos de Marine LE PEN sont critiquables : ils traduisent très exactement le sens de la démarche de B. GOLLNISCH, effrayé de voir les conséquences des réactions et des actes de dissidences de certains cadres du FN, uniquement parce qu’après 4 ou 3 mandats européens ils ne seront pas réélus : être utile ne passent pas que par un abonnement à vie à un mandat. Seuls JM LP et B. Gollnisch auront été élus le même nombre de fois : cela traduit une ancienneté et une prééminence qui ne peut échoir à tous les élus du FN.
    Par contre votre ton haineux, vos expressions, les mots et le style toujours diffamatoires et tendant à ridiculiser méchamment de vos commentaires sont tellement automatiques qu’on y sent comme un ”job”. Les techniques de déstabilisation commencent toujours par de tels procédés, qui consistent à exciter le ressentiment, le mépris et à faire naître une forme de haine collective que l’on excite en permanence. Vous ”ciblez” en permanence JM LP et Marine Le Pen, ainsi que le Nord, alors que par exemple, vous ”ignorez” J-C Martinez qui ne sera pas candidat : preuve d’un acharnement précis, qui vise à créer la guerre civile au sein de notre famille d’idées.
    Ainsi sur cet épisode d’hier après-midi entre JM LP et B. GOLLNISCH, vous n’étiez pas présents, tout comme au BP de la veille : vous ignorez tout, comme nous tous, de ce qui s’y est dit. Mais, en salissant certains protagonistes, vous éprouvez le besoin d’utiliser ce geste commun de JM LE PEN et de B. GOLLNISCH pour essayer de garder tout le monde dans la vieille maison. Il y a là une bassesse évidente de votre part.
    Vous êtes sortis du débat courtois : une telle passion verbale répond à une ligne d’action, à une mission. Je ne connaissais pas NPI, et je l’ai découvert par le SB : ils annoncent clairement qu’ils sont FN, alors que vous profitez de l’anonymat de l’Internet pour un mode d’expression que vous n’oseriez pas utiliser sous votre nom.

  9. Merci à Pascal G. de souligner la mauvaise foi évidente de certains protagonistes qui viennent ici et ailleurs dans le but évident de chercher querelle. Oui, nous sommes CLAIREMENT frontistes, et nous le disons, tout comme nous sommes fiers de défendre et de promouvoir le mouvement auquel nous avons l’honneur d’appartenir. Certains ne trouvent pas ça normal ? Cela ne nous étonne pas. A chacun sa mentalité !
    Jacques Vassieux

  10. à Pascal G. (?), mariniste,
    Vous nous reprochez notre anonymat. Ce n’est pas la première fois et c’est votre stratégie malveillante contre les FAITS irréfutables que vous balayez, comme à votre habitude, d’un revers de main. Au passage, vous aussi vous utilisez un pseudonyme. Pascal G. : Pascal Gérard ? Pascal Guérin ? Pascal Grognon ? Alors arrêtez avec ça. Je vous ai déjà expliqué que certains d’entre nous sont soumis à un devoir de réserve qui nous empêche de prendre la parole sous notre nom. Le Salon Beige garantit notre liberté d’expression. Précisément, c’est l’inverse qui vous motive, car quand des marinistes comme vous utilisent un pseudo vous ne dîtes rien. Vous essayez de nous baillonnez en tentant de nous salir ou de salir nos intentions, nos pensées. C’est moche de votre part. Et vous osez promouvoir un “débat courtois”… En fait vous êtes maître en dialectique marxiste, ni plus, ni moins : pour vous, un débat courtois, c’est un débat qui ne remet JAMAIS en cause Marine Le Pen. Pourtant elle est criticable et critiquée (Antony, Lang, Gollnisch…).
    Cessez également de nous faire croire à un complot visant à “destabiliser” ou à semer la discorde, ce qui deviendrait un véritable “job”, etc. C’est ridicule. Vous nous prêtez un bien grand pouvoir. Pour ce qui est de la destruction du Front (ex)National (ou Familial comme le dit si bien Xtophe), rassurez-vous, le clan lepéniste fait très bien le travail tout seul !
    (Je demande à Xtophe, Solange et Pascal G. (et les autres) de bien vouloir revenir à un débat plus courtois sinon je serai obligé de ne plus vous publier…
    Philippe Carhon)

  11. Pascal G. nous vend – une fois de plus – la soupe de Marine en usant du mensonge avec maëstria.
    Pascal G., vous écrivez que “les propos de Marine LE PEN […] traduisent très exactement le sens de la démarche de B. GOLLNISCH, effrayé de voir les conséquences des réactions et des actes de dissidences de certains cadres du FN, uniquement parce qu’après 4 ou 3 mandats européens ils ne seront pas réélus : être utile ne passent pas que par un abonnement à vie à un mandat.”
    Comment osez-vous encore proférer ce genre de contre-vérités absolues ?
    Carl Lang avait proposé au Polit Buro de figurer en dernière place si la liste dans le Grand Nord avait été dirigée par un cadre du mouvement à l’égard duquel il avait confiance (JMLP, ou Gollnisch). Alors, oser parler d'”abonnement à vie à un mandat” est particulièrement mensonger. Carl Lang consentait à faire le sacrifice de son éligibilité pour peu que Marine Le Pen fasse le sacrifice de se présenter dans une autre région que celle où figure Carl Lang. Elle a refusé ; il ne faut pas se plaindre dans ce cas que Carl Lang ne fasse pas campagne en faveur d’une personne avec laquelle il n’est pas d’accord sur le plan politique.
    Alors Pascal G., qui va à la gamelle ?
    Bien plus la fille Le Pen que Carl Lang !
    Marine Le Pen bénéficie en réalité d’un sixième sens pour aller à la gamelle et bénéficier d’une place éligible, quitte à faire du bronzing électoral (sa nouvelle spécialité en la matière)… Un coup dans le Nord, puis dans une circonscription du Pas de Calais, puis ensuite dans les Hauts-de-Seine, puis dans une autre circonscription du Pas de Calais… Marine Le Pen fait régulièrement du parachute (pas encore doré) et va à la soupe. Y’a bon miam miam les indemnités !
    Quant à Jacques Vassieux qui ose parler de mauvaise foi, on croit rêver ! Censurer des messages soulignant simplement les qualités de Carl Lang n’est ni plus ni moins que de la mauvaise foi.
    (Voir mon commentaire adressé à Solange
    Philippe Carhon)

  12. Jacques, pour clarifier les choses, pourriez-vous confirmer que les commentaires postés sous le pseudo NPI sont tous écrits de votre plume? Merci d’avance.
    Pour ce qui est de votre prise de position dans cette affaire, elle n’étonnera personne, et je comprends que l’intégrité qui motive les auteurs du salon beige puisse quelque peu vous froisser. Il est cependant regrettable, quand on sait l’espace d’expression considérable dont vous disposez sur le web, que vous trouviez nécessaire de venir critiquer l’esprit critique des autres participants sur ce fil. Ne pensez-vous pas que votre attitude apporte de l’eau aux moulins de Lang et consorts?
    Pour ce qui est de mon allusion à votre forum, croyez-moi bien que je ne m’y connecte qu’en simple lecteur.

  13. Pascal G.,
    Quand je soutenais Jean-Marie et Marine Le Pen lors de la dernière campagne présidentielle, vous ne vous étiez pas insurgés de mon anonymat… Or, à vous lire, pour soutenir Carl Lang (pour qui je voterai !) et contester l’entreprise de démolition du FN par la PME “Le Pen & Le Pen”, il semblerait qu’il faille être inscrit sur les registres du Tribunal de Commerce de Saint Cloud. Je l’ignorais, padonnez-moi !
    Quant à réclamer l’identité des personnes qui expriment leur désaccord sur la politique lepéniste, j’espère que c’est une blague ??? Pascal G., je vous croyais un peu plus subtile dans l’argumentation. Adhérez en la récurrente thèse du complot si cela vous chante. Vous aurez beau jeu à l’avenir de nous dire qu’après Mégret, Antony, Stirbois, Martinez, Macary, Perdomo, Lang et Bild, Gollnisch a également été payé par l’Elysée pour nuire au clan Le Pen… Pfff !
    J’ai soutenu JMLP aux Présidentielles. Contrairement à vous, j’ai tiré les enseignements de l’échec des scrutins de 2007. Pour moi, le FN n’a de valeur qu’avec Gollnisch. Le jour où vous le ficherez à la porte, comme vous avez fichu à la porte les deux tiers des cadres historiques du mouvement, il ne faudra pas s’étonner que le rutilent Paquebot FN soit devenu le radeau de la méduse.
    Enfin, que je sache – à moins que vous ayez des informations différentes, auquel cas, ce serait un scoop – c’est Le Pen père et fille qui dirigent le mouvement. Ne vous étonnez donc pas que l’on conteste les décisions prises par le monarque et sa dauphine. Eh oui ! Le Pen(s) responsables ; Le Pen(s) coupables ! C’est la contre-partie du pouvoir…

  14. Merci pour l’addendum.
    Ceci prouve bien que Gollnisch n’est pas sur la même ligne politique que le clan Le Pen et le fan club qui l’entoure.
    Il y a donc bien un PROBLEME POLITIQUE au sein du FN, en dehors des querelles de personnes, et qui oppose les cadres historiques du mouvement national (Gollnisch, Lang, etc) à la famille LE PEN (père et fille).
    Ainsi Gollnisch n’a pas demandé un renouvellement de confiance de la part du bureau (comme l’assènent Marine et Pascal G.) mais a bien donné sa démission parce qu’il N’EST PAS D’ACCORD, SUR LE FONDS ET SUR LA FORME, AVEC L’EQUIPE DIRECTRICE DU FN (mariniste): “j’ai une analyse politique qui ne me paraît pas entièrement partagée par Jean-Marie et Marine Le Pen”.
    C’est clair et net.
    Merci Bruno Gollnisch ! Vous avez notre soutien ! Continuez !

  15. analyse politique ?
    Voyez ce que disait Carl Lang en juillet 2006 :
    http://flandre.novopress.info/?p=1419
    Qui a changé depuis ?

  16. @ Solange ou Xtophe
    Ce que je n’apprécie pas, n’est pas le débat et votre opinion sur le FN, mais la méthode et le ton dont vous usez à l’égard des personnes, toujours les mêmes, injustice qui a fini par me choquer réellement. Un exemple : vous travestissez les propos de Marine LE PEN. Interview de B. GOLLNISCH dans Lyon Capitale : Vous aviez besoin d’être “rassuré”, comme l’interprète Marine Le Pen ?
    Bruno Gollnisch : En quelque sorte oui. Mon point de vue comportait certaines divergences avec Marine et Jean-Marie Le Pen. Il me semblait normal de présenter ma démission.
    C’est très divergent même formellement de ce que vous en extrapolez. B. GOLLNISCH est demeuré digne et courtois. Pourquoi ne pas l’être comme lui ?
    Je ne suis pas adhérent du FN, et ne fais plus de politique. Comme observateur, je regarde, je compare, et je pense comme beaucoup qu’il faut savoir tourner les pages déjà écrites. Pour tourner la page, il faut l’avoir lue, et ne pas l’avoir déchirée. Parce qu’alors page par page, il faudrait tout renier de l’histoire de cette famille d’idées, faite de réussites et d’échecs, et cela englobera aussi ceux qui ont quitté le FN et l’ont combattu. Epurer, même le passé, ce n’est pas dans notre tradition. Analyser et comprendre, dans le respect de la vérité des faits et des personnes, oui.
    J’ai connu FN de belles choses et des gens extraordinaires, d’autres moins. J’y ai connu entre autre B. ANTONY, B. MEGRET, J-M LE CHEVALLIER, et JM LE PEN, lui, de très près, et je n’ai jamais pu porter sur lui un jugement qui soit totalement dépourvu d’estime, voire d’admiration pour sa vision de la France. Il a été pour moi la personne la plus porteuse de vie et d’espérance politique que je n’ai jamais rencontrée. Etant légitimiste par ailleurs, je me dis que au delà de la personne de Marine, qui est aussi respectable et d’un talent au moins égal à ceux des autres responsables de la droite nationale, ce qu’il faut préserver, c’est un principe actif, la permanence, la continuité d’un appareil politique qui par comparaison avec toutes les tentatives concurrentes, a traversé déjà, 40 ans d’histoire de France, contribuant même à la faire. C’est un parti qui a ses contradictions, sa part d’imperfections, mais il est réformable, il existe, il a un électorat, un électorat potentiel important, il a un patrimoine politique réel. Il est malgré les critiques possibles le plus proche de nos idées, et le plus susceptible de les défendre. Un FN qui demeure le point de mire des ennemis de nos idées, car ils savent bien, eux, qu’un redépart du FN signifierait un danger pour leurs mensonges et leur main mise sur le France.
    Non contaminé par le venin du ressentiment, je me suis permis de vous admonester gentiment, afin que le niveau de passion soit plus supportable : je dois vous dire sans acrimonie que trop d’agression verbale, cela lasse.
    Pour le reste, la Providence a certainement une vue sur la France qui dépasse notre courte vision du moment : c’est que nous devons garder à l’esprit, en nous parlant ici.
    Pascal GANNAT
    PS Je comprends vos raison d’anonymat. Mais cependant, il faut savoir se tenir et se contenir……..

  17. Je viens de lire tous les commentaires. La seule déduction que j’en fais c’est que depuis 2003 successivement Bompard, Antony, Lang et pleins d’autres se sont fait “virer” ou poussés vers la sortie. c’est donc qu’il y a un réel souci dans ce parti. Gollnisch semble en avoir ras le bol également. Ce délire va durer jusqu’a quand ??? J’ai fais un tour sur NPI, ce site est un chef d’oeuvre de tartufferie et de propagande stalinienne, on y a que des commentaires favorables à Marine Le PEN, en fait ce blog devrait s’appeler “le monde merveilleux de Marine”. Triste d’en arriver là quand on songe au FN d’antan, au 21 avril 2002… Je suis écoeuré et triste c’est tout !!!

  18. Malgré tout, cher Pascal, ce n’est pas juste pour être rassuré que Gollnisch a présenté sa démission du BP, mais bien par une accumulation de choses dont une vision politique différente. Je ne sais pas laquelle, mais je suppose qu’elle repose sur la non remise en question de la ligne Marine aux dernières présidentielles. Marine a des qualités, mais visiblement, elle a dû mal à susciter l’adhesion y compris chez des lepénistes historiques. Il est clair que l’omniprésence de Marine Le Pen dans les médias comme fille de son papa continuité de son père, à l’heure où tant de personnes pense que Le Pen a fait le combat de trop en 2007, cela ne peut passer. Il faut tourner la page Le Pen. Le vrai changement de style, dans la continuité des idées, l’intelligence, la culture, la droiture de Le Pen, c’est Gollnisch. Marine, elle n’est qu’un pastiche intéressant, mais qui terminera comme un feu de paille….

  19. Je savais pourquoi j’avais plaisir à (re)lire Pascal G.
    Il y a des “nègres” qui me seront toujours sympathiques.
    Le site Nations Presse Info peut déplaire. Dans ce cas, c’est simple, il ne faut pas y aller.
    Cependant, ouvert en mai dernier, il plaît déjà à plus de 7000 visiteurs/uniques par jour.
    Cherchez l’erreur…
    (Reste à savoir si les 7000 visiteurs sont autorisés à laisser un commentaire…
    Sans rancune.
    Philippe Carhon)

  20. Pourquoi Marine a refusé la démission de Bild et pas celle de Gollnisch? Je ne vois qu’une seule explication. Elle a besoin de BG, car si elle n’a pas d’opposant à la candidature à la t^te du Front. Elle montrera la vérité, c’est à dire que tout le monde qui s’opposait à elle a été poussé vers la sortie. Si Gollnisch partait, le Front n’apparaitrait plus que comme une PME familiale. Difficile de rassembler dans ces conditions qui abaissent considérablement sa légitimité.
    Cette forme de népotisme apparaît de plus en plus au grand jour depuis que Le Pen est sorti de sa position d’arbitre pour prendre fait et cause pour sa fille. D’ailleurs, j’ai trouvé personnellement ses déclarations sur Gollnisch scandaleuse. Dire que Gollnisch est trop agé pour prendre la t^te du Front, quand on s’appelle Le Pen et que l’on s’est présenté à 74 ans, c’est vraiment prendre les militants pour des imbéciles!!!
    Gollnisch a des défauts, mais je crois qu’il est le seul qui peut encore fédérer toutes les tendances de la droite nationale. J’ajoute que c’est le seul qui a toujours joué la carte de l’union des nationaux et ce, parfois au détriment de son intérêt d’homme politique. Je lui dis chapeau.

  21. Je confirme : NPI censure tout commentaire ne faisant pas l’apologie de Marine. J’avais par exemple simplement posté le lien vers la réponse de Carl Lang (http://fr.novopress.info/?p=14295) pour équilibrer le débat, et mes messages ont été systématiquement supprimés. Il suffit de parcourir les commentaires sur NPI pour s’en rendre compte : c’est la marinophilie béate généralisée !
    NPI est donc purement l’organe de la propagandastaffel du clan Marine.
    J’ai discuté avec Martial Bild la semaine dernière, à l’occasion de sa venue à Lyon, qui m’a confirmé que la disparition de l’organe de presse du FN, Français d’abord, dont il était le rédacteur en chef, répondait au même objectif de faire taire les voix dissonantes, et que petit à petit les têtes qui ne revenait pas à Marine sautaient les unes après les autres. Sa décision « pour raisons personnelles » n’a donc rien de surprenant : il avait trop d’honneur pour risquer de faire du tort au parti en invoquant le vrai motif de son départ… il aura été loyal jusqu’au bout. Toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire.
    Je ne pensais pas un jour en arriver à vouloir aussi rendre ma carte… tout dépendra de Bruno : s’il reste, nous le soutiendrons jusqu’à son élection légitime à la tête du parti. S’il part, nous recréerons une vraie droite nationale débarrassée des intérêts personnels qui font du tort depuis le début à notre famille politique.
    Ce qui est sûr, c’est que sans un vrai rassembleur la droite nationale restera une mosaïque de groupuscules éclatés. Ce qui exclue de facto Marine et ses sbires de cette fonction.

  22. A Olivier,
    Merci pour le complément d’informations que vous nous fournissez.
    Je souhaite également ardemment la victoire de Gollnisch. Dieu sait si sa place n’est pas enviable en ce moment… Je compte sur lui pour être au rendez-vous en 2010. Sans lui, c’en est fini de la droite patriotique…

  23. 2010 me paraît bien loin pour traiter ce problème. Il faut un dénouement avant les européennes. Ainsi les résultats de Juin 2009 règleront la situation.

  24. à lire sur le site du MNR : “Le Front National, décidément incapable de retenir ses meilleurs éléments, subit une nouvelle grande scission. Pour Annick Martin, Secrétaire Générale du MNR, ces nouvelles péripéties confirment le déclin politique et électoral du FN. Elle rappelle que les mêmes causes – népotisme, autoritarisme, mépris des adhérents – avaient abouti à la création du MNR. Elle estime qu’aujourd’hui le départ massif de cadres et de militants de valeur, dont Carl Lang, Jean-Claude Martinez et Fernand Le Rachinel, est une opportunité pour mener avec eux, les actions groupées dont notre pays a besoin en cette période si difficile pour nos compatriotes. Cette nouvelle dislocation du FN prouve enfin à quel point le MNR avait raison lorsqu’il dénonçait l’incapacité du FN à rassembler et son renoncement à gouverner.” On sait que les cadres cités, et notamment Martinez, n’avaient pas été tendres avec Mégret et le MNR. Le MNR fait e 1er pas, c’est encourageant… Réconciliation !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services